Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Une des dernières personnes encore en vie à avoir travaillé pour la très secrète SOE (Special Operations Executive) de Winston Churchill durant la Seconde Guerre Mondiale, Noreen Riols livre ici ses souvenirs de cette période et rend un bel hommage aux agentes et agents qu'elle y a côtoyés et qui, pour beaucoup, ont sacrifié leur vie pour combattre le nazisme et mettre fin à l'Occupation.

Un récit passionnant et émouvant, dans lequel on croise des personnages connus (Noor Inayat Khan, Violette Szabo, Stéphane Hessel...) et beaucoup de moins connus, qui ont pourtant joué un rôle déterminant au sein de la "Section F" et aux côtés de la Résistance.

Hélène

Paru en poche en avril 2022. Traduit de l'anglais par Robert Pépin. Disponible aussi au format numérique.

Quel plaisir de retrouver la plume, et surtout l'humour, de Nick Hornby!

Ce nouveau roman se concentre sur Lucy, une prof d'anglais de 42 ans récemment divorcée, mère de deux garçons. Savourant son récent célibat, elle embauche Joseph, un jeune homme rencontré à la boucherie bobo de son quartier, pour faire du baby-sitting les soirs où elle sort (et où ses amis lui organisent des blind dates plus ou moins réussis). Joseph a 22 ans, il est beau, il enchaîne les petits boulots par peur de donner une mauvaise direction à sa vie, et il est ravi de donner un coup de main rémunéré à cette jolie maman... vous voyez venir la suite?

Comme d'habitude, Nick Hornby excelle à l'art de la comédie et à la description des relations entre des personnages qu'a priori tout sépare. L'intrigue se déroule en 2016, juste avant le référendum pour le Brexit, sur lequel Lucy et Joseph ne sont pas forcément d'accord...

On pouffe toutes les trois pages et, dans l'ensemble, le livre est un régal - parfait pour le début de l'été ou n'importe quelle autre saison!

Hélène

Paru en mai 2022. Traduit de l'anglais par Christine Barbaste. Disponible aussi au format numérique.

Quitter Londres pour aller s'installer sur une petite île des Hébrides, un rêve?

Tamsin Calidas et son mari quittent la capitale anglaise en 2004, lassés par l'insécurité et le brouhaha régnant sur la ville. Ils achètent un croft (une parcelle de terre arable) dans l'archipel des Hébrides, au large de l'Écosse; et se lancent dans la rénovation de la maisonnette pour laquelle ils ont eu un coup de foudre, au début de l'été. Ils achètent quelques moutons et découvrent, par essais et erreurs, la gestion quotidienne d'une ferme.

La situation paraît idyllique dans les premiers temps, mais l'ambiance n'est pas toujours au beau fixe: la communauté de l'île n'est pas des plus accueillantes, et l'isolement pèse sur le couple, déjà aux prises avec l'infertilité...

Le livre de Tamsin Calidas est une ode à l'île sur laquelle elle a élu domicile, à ses ressources, sa beauté, la rigueur de ses saisons, la force de ses tempêtes et de ses vagues. C'est aussi le témoignage de son incroyable résilience face aux défis qu'elle a dû relever au cours de ses presque 20 ans sur l'île: l'ostracisme de la part des habitants, la misogynie du milieu agricole, les violentes disputes avec son conjoint et la rudesse des conditions de vie dans sa maisonnette à certains moments. Mais le tout est traversé de très beaux passages sur la nature et le lien que l'autrice développe avec elle, les amitiés qui malgré tout fleurissent dans cette petite communauté, et surtout l'espoir qui renaît quand les mentalités s'ouvrent et que les racines s'enfouissent plus profondément dans la terre qu'elle aime et qu'elle a choisie.

Un récit puissant et émouvant.

Hélène

Paru en avril 2022. Traduit de l'anglais par Caroline Bouet. Aussi disponible au format numérique.

 

l engravement kavianEva Kavian signe un livre bouleversant au style incisif et soigné. Elle va chercher à la pointe de l'écriture, explorant les zones cachées des détresses d'aujourd'hui, notre capacité d'empathie et notre éveil à l'invisible désespoir des parents dont l'enfant adolescent souffre, funambule de la marge. Tenant la main à l'escouade silencieuse de ces pères et ces mères tous réunis malgré eux au-delà de leur diversité de milieux d'origine, elle nous secoue pour nous ouvrir les yeux à ces échoués du bruit assourdissant du monde.

Un livre fort, beau, profondément humain, porté par un objet-livre de très belle facture aux éditions de la Contre allée.

Natacha

 

tzee appollo brunoLe talentueux duo Appollo-Brüno, qui n’en est pas à son coup d’essai, nous propose une BD d’atmosphère dans la moiteur d’un pays imaginaire du continent africain : T’Zee, son dictateur, est sur le point de tomber. Comme dans une tragédie grecque, le lecteur est happé par le récit qui s’achemine vers une issue qui semble inéluctable…

Les auteurs nous livrent une vision au scalpel de l’Afrique, en proie à ses démons mais aussi imprégnée d’une ambiance magique qui lui est propre.

Un récit envoûtant, servi par le dessin si particulier de Brüno.

A découvrir.

Delphine

Paru en mai 2022. Existe aussi au format numérique.

 

L'eau du lac n'est jamais douceJusque-là ces livres avaient été une punition et une revanche pour moi, ils m'avaient exclue des références et des bavardages des filles de mon âge parce que je ne regardais pas les séries qu'elles regardaient, je ne jouais pas aux jeux vidéo qui les divertissaient, je ne lisais pas les livres qu'elles lisaient.

Deuxième roman traduit en français de Giulia Caminito, L'eau du lac n'est jamais douce poursuit la chronique d'une Italie sociale, battante et pauvre. Gaia grandit au sein d'une famille engluée dans la misère, à l'ombre d'une mère forte, castratrice et autoritaire, auprès d'un père réduit au silence depuis un accident de travail (non déclaré) qui le cloue dans un fauteuil roulant, d'un grand frère qui sera éloigné d'elle à l'adolescence en raison de ses convictions et de son combat politique, et de jumeaux se suffisant à eux-mêmes. Gaia ne va jamais cesser de se battre contre les autres tout en essayant de se créer une place dans cette société malade d'argent et de pouvoir, ne sachant trop comment se lier d'amitié aux autres, comment aimer un autre corps, comment réagir "normalement" sans laisser la violence et la colère prendre le dessus, ... Ce roman d'apprentissage met aussi en lumière toutes les difficultés rencontrées et les droits bafoués des familles précarisées dans leur recherche d'un logement décent dans un pays en proie à la corruption, omniprésente et oppressante. 

Magnifique portrait de femmes, ce roman possède une force âpre et une langue rugueuse qui sont les justes reflets d'une société qui a oublié de jouer son rôle auprès de ses citoyens rendus invisibles parce que non conformes aux attentes des nantis. C'est beau, c'est fort, c'est brillant !!!

Catherine D.

Paru en avril 2022, traduit de l'italien par Laura Brignon. Existe aussi au format numérique.

 

connemara mathieuNicolas Mathieu nous parle de la vie qui va ou qui ne va pas, c'est un doux mélange de cynisme et d'humour féroce et c'est surtout plein de justesse.

Hélène a 40 ans, elle a grimpé les échelons de l'échelle sociale, venant d'une famille modeste du Grand Est de la France, elle se retrouve consultante à Paris, gagnant plutôt bien sa vie. Christophe, un de ses amis d'adolescence, n'a quant à lui pas quitté sa région et il vend de la nourriture pour animaux. Il sillonne la région à bord de sa camionnette. Les hasards de la vie les amènent à se revoir, et on plonge, via une série de flash-backs, dans l'époque de leur adolescence où les soirées se terminaient au son des Lacs du Connemara de Michel Sardou.

L'auteur décrit admirablement la vie dans une région qui se sent délaissée, où le désenchantement gagne une grande partie de la population, mais où la passion peut toutefois encore faire des merveilles.

Roman social, roman politique, roman d'amour, roman de la mélancolie... Nicolas Mathieu aborde toute une série de thèmes qui font partie de notre quotidien et cela donne un texte terriblement attachant. On n'en sort pas tout à fait indemne.

Catherine

Paru en février 2022. Existe aussi en format numérique.

 

ibrahim quashoushLe texte se situe à la frontière entre le reportage et le roman. A travers un enchaînement de courts chapitres, l'auteur nous emmène en Syrie, dans l'horreur et l'absurdité de la guerre. Le livre raconte avec beaucoup de justesse les débuts du soulèvement en 2011 et comment une guerre s'est installée dans ce pays, une guerre notamment civile qui voit différents groupes de Syriens s'entretuer mais aussi un conflit international avec notamment le rôle de la Russie comme soutien au dictateur en place.

Il est difficile de raconter la guerre mais Maxime Actis le fait avec beaucoup de délicatesse.

Catherine

Paru en mars 2022. Existe aussi en format numérique.

 

RéputationAngleterre, 19ème siècle. Quand les parents de Georgiana Ellers l'envoient vivre chez son oncle et sa tante, la jeune femme pense se résigner à une vie ennuyeuse faite de conversations avec des dames âgées et de point de croix. Lors d'un dîner assommant, elle fait cependant la connaissance de Frances Campbell, qui la prend sous son aile et l'introduit dans son petit monde peuplé d'héritiers et d'héritières, de bals alcoolisés et de week-ends de débauche. Semaine après semaine, Georgiana découvre les petits secrets et mesquineries de ses nouveaux amis, et en tentant de devenir l'une des leurs, s'expose à des risques qu'elle n'est peut-être pas prête à assumer!

Lex Croucher met en scène des personnages modernes et attachants, dans cette comédie où se mêlent histoires d'amitié et d'amour sur un fond de disparités de classes dans l'Angleterre georgienne. Un roman délicieux qui se lit tout seul, mélange entre Jane Austen et Lolita malgré moi! Facile à lire, il convient aussi pour les ados à partir de 15 ans.

Hélène

Paru en avril 2022, traduit de l'anglais par Jessica Shapiro. Aussi disponible au format numérique.

 

Dans le petit village occupé de Vasenka, lors d’un spectacle de marionnettes, un jeune homme est abattu d’un coup de feu par un militaire de l’armée. Tous les habitants deviennent sourds. S’organise alors la révolte. À travers une langue des signes qu’eux seuls comprennent.

Amour, rébellion, silence. Les mots d’Ilya Kaminsky touchent en plein cœur ! Tout en poésie, il questionne notre silence face à la violence et charge d’images inoubliables les valeurs que sont l’amour, la famille, la vie et la mort. Sans se départir d’une narration efficace.

Immense coup de cœur ! MAGNIFIQUE !

Paru en février 2022, traduit de l’anglais (États-Unis) par Sabine Huynh. Existe aussi au format numérique.

Olivier

 

Aujourd’hui, c’est le grand jour, Alain épouse Virginie. Mais ce qui devrait être un jour heureux va devenir, pour Alain, le déclencheur d’une remise en question existentielle. Surtout qu’Edouard, son cousin foireux, meilleur ami et garçon d’honneur, est en retard pour l’emmener à l’office. Et il a perdu les alliances des futurs mariés ! Comme si l’anxiété chronique d’Alain et ses longues nuits d’insomnie ne suffisaient pas… Il replonge alors dans les épisodes de sa vie, le mariage raté de ses parents libanais immigrés au Québec, des amitiés aux épisodes marquants et des histoires d’amour au gout d’inachevé. Des secrets qui semblent dangereusement vouloir refaire surface en ce jour de fête, parmi tous les fantômes de son passé.

Avec drôlerie et beaucoup d’affection, l’auteur se raconte au travers d’amitiés tantôt lumineuses, tantôt noires et d’une histoire familiale compliquée mais teintée de résilience. Alain Farah écrit la langue française « à l’américaine », sans emphase mais avec un sens de l’action parfaitement maitrisé et qui fait avancer l’intrigue. Très belle lecture.

Paru en janvier 2022. Existe aussi au format numérique.

Olivier

 

Les abeilles grisesLe temps ne joue un rôle que là où quelqu’un le surveille et dépend de lui. S’il ne reste personne dans ce cas, le temps se fige, disparaît.

Ça commence comme un huis clos dans un village déserté de ses habitants sauf deux hommes, et ça se termine par un road trip avec six ruches peuplées d’abeilles comme autant de passagères innocentes… et la guerre du Donbass en toile de fond. C’est terriblement puissant, rempli d’humanité et d’humour, où l’absurde côtoie la poésie d’un terrain miné. Excellent !
 
Catherine D.
 
Paru en février 2022, traduit du russe (Ukraine) par Paul Lequesne. Existe aussi au format numérique.  
 
Les mots de l'éditeur :

Dans un petit village abandonné de la «zone grise», coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte: Sergueïtch et Pachka. Désormais seuls habitants de ce no man's land, ces ennemis d'enfance sont obligés de coopérer pour ne pas sombrer, et cela malgré des points de vue divergents vis-à-vis du conflit. Aux conditions de vie rudimentaires s'ajoute la monotonie des journées d'hiver, animées, pour Sergueïtch, de rêves visionnaires et de souvenirs. Apiculteur dévoué, il croit au pouvoir bénéfique de ses abeilles qui autrefois attirait des clients venus de loin pour dormir sur ses ruches lors de séances d'«apithérapie». Le printemps venu, Sergueïtch décide de leur chercher un endroit plus calme. Ayant chargé ses six ruches sur la remorque de sa vieille Tchetviorka, le voilà qui part à l'aventure. Mais même au milieu des douces prairies fleuries de l'Ukraine de l'ouest et du silence des montagnes de Crimée, l'oeil de Moscou reste grand ouvert...
 
 
 

20220420 Stefan Hertmans CouvStefan Hertmans est vraiment un grand romancier. Dans ce nouveau livre, il nous raconte l'histoire de Willem Verhulst, un SS flamand, collaborateur, qui a vécu dans la maison dans laquelle Stefan Hertmans a lui aussi vécu à Gand. Comme dans ces précédents romans, l'auteur fait parler les pierres, les documents, les photos (il y a en d'ailleurs quelques-unes insérées dans l'ouvrage), les souvenirs, et tire les fils d'une histoire indivuelle pour nous entraîner dans la grande Histoire, et surtout pour tenter de mieux comprendre les autres et le monde dans lequel nous vivons.

Le livre est magnifiquement écrit (et brillamment traduit par Isabelle Rosselin). D'une part, l'auteur nous raconte ses recherches documentaires, son enquête rigoureuse autour du personnage de Willem Verhulst, et d'autre part, il nous transporte dans l'enfance, la jeunesse et la vie de Willem qui se déroule comme une fiction passionnante et étonnante. On est dans un vrai roman. Willem s'est marié deux fois, a eu plusieurs enfants, a été un collaborateur actif pendant la seconde guerre. Il a ensuite été condamné, a fait de la prison. Mais qui est donc cet homme ? Pourquoi est-il devenu si haineux envers une partie de l'humanité ? A travers cette histoire, c'est l'âme humaine que Hertmans explore. Quelles sont les origines de la haine et de la violence ? Comment un homme devient-il un bourreau ? Un traître à ses voisins ? Hertmans nous parle également de la famille de cet homme, et c'est très touchant. Comment peut-on être la femme ou les enfants d'un homme pareil ?

Ce roman, c'est aussi une géniale porte d'entrée sur l'histoire de la Belgique et sur l'histoire des relations entre les différentes communautés linguistiques du pays. Bref, c'est un roman total, complet, passionnant, trés bien écrit et bien traduit. On vous le recommande sans hésiter !

Catherine

Paru en janvier 2022, traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin. Existe aussi en format numérique.

 

patiencedestracesJeanne Benameur nous transporte, avec son personnage, dans un lieu d'une beauté et d'un enchantement rares, en compagnie de personnages généreux, qui accueillent le narrateur comme le font dans ce livre les éléments, eau, plantes, couleurs, l'invitant au souvenir, à l'acceptation et à la réparation. L'art japonais du kintsugi, qui répare et magnifie les cassures, traverse le livre du début à la fin.

Nous retrouvons Jeanne Benameur et son talent pour associer poétiquement sensorialité, symboles et chemins intérieurs.

Natacha

 

 

Porca miseriaLire c’est l’excellence des autres. Écrire c’est l’insuffisance de soi.

Dans son dernier roman, qui se présente comme une autobiographie, Tonino Bencquista revient sur son enfance, sa famille et le chemin parcouru pour devenir l'écrivain reconnu d'aujourd'hui. Cette lecture tient autant du romanesque que du vécu, ce qui en fait une lecture jubilatoire, curieusement joyeuse, et paradoxalement intimiste. Tout était plutôt mal parti mais l'obstination de l'adolescent, aux affres avec la complexité de la langue française, va le forger et le mener au succès. Sans pathos mais avec générosité et chaleur, l'auteur revient sur ses relations familiales, ses phobies et ce besoin d'écrire pour appréhender le monde, en français, lui ce fils d'immigrés italiens. Une autobiographie qui se lit comme un roman, un vrai régal de lecture !

Catherine D.

Paru en janvier 2022. Existe aussi au format numérique.

 

caillasses sambiMeuffe nomade qui soulève, enlève, relève des strates aux cases de l'identité normative : les meilleurs mots pour présenter Joëlle Sambi sont les siens. Poétesse, slameuse, nouvelliste, romancière, Joëlle Sambi publie avec Caillasses un recueil écorché vif, combattant, fier, sonore, qui nous chante et nous crie des questions brûlantes. Le rythme de ses textes résonne à la perfection avec le propos : tantôt obsédant comme le train à vapeur en écho à des normes sociales qui étouffent, tantôt lyrique pour chanter le souffrance mais aussi le filet d'air libre qui s'échappe grâce à la langue, au chant.

Comme celle de Lisette Lombé, la poésie de Joëlle Sambi est scénique, scandée, vibrante.

Joëlle Sambi et Lisette Lombé seront à la librairie le jeudi 24 mars à 19h30.

Natacha

 

Transformer la société patriarcale à l'aide de la loi : c’est la proposition de Céline Piques, présidente de l’association Osez le féminisme ! Lutte contre les violences, réappropriation de leur corps et de leur vie par les femmes, réappropriation du travail… L'autrice signe un ouvrage bien documenté, qui propose des solutions concrètes à mettre en place par les pouvoirs publics pour combattre le sexisme à sa source institutionnelle. Elle intègre également des extraits de textes et discours de militantes féministes telles que Gisèle Halimi et Émilie Hache.

Hélène

 

 

Paru en février 2022, aussi disponible au format numérique.

 

 

Venus poeticaCe roman court se lit d'une traite, c'est le récit condensé et trash d'une enfance, d'une adolescence, d'une vie de femme. Lisette Lombe écrit à l'os. Chaque mot compte, chaque mot est porteur de sens, raconte une histoire, suscite une émotion. 

La narratrice raconte une série d''évènements plus ou moins heureux qui vont lui signifier de manière parfois violente qu'être une femme et qu'être racisée va avoir une incidence sur sa vie et sur ses relations humaines. C'est un roman plein de sensualité, de chair. Il a été édité aux éditions de L'arbre à paroles dans la très belle collection If, dirigée par Antoine Wauters.

Lisette Lombé est une autrice belge aux multiples casquettes, professeur de français, slameuse et animatrice d'ateliers slam, militante, poète. Elle a publié en 2020 un magnifique recueil de poèmes et collages sous le titre Brûler, brûler, brûler, paru aux éditions de l'Iconoclaste. 

Catherine

Paru en février 2020.

 

 

Brûler, brûler, brûlerPoétesse, slameuse, artiste multiple, Lisette Lombé offre ici un recueil de textes vibrants, engagés comme l'est toute son oeuvre. Poésie orale, poésie de lutte, gorgée de vie, de colère, d'empathie, elle nous entraîne dans un tourbillon aux côtés des minorités, elle nous fait chanter au creux de son livre comme dans une manif. Un livre qui résonne avec notre monde tel qu'il se vit, se touche et se ressent.

Natacha

Paru en octobre 2020.

Venez rencontrer Lisette Lombé et Joëlle Sambi le jeudi 24 mars à 19h30 à la librairie !

 

le poids des hérosDans cette œuvre autobiographique, David Sala s’appuie sur les figures tutélaires (et non moins écrasantes) de ses grands-parents, héros de la guerre d’Espagne et de la résistance française. C’est un roman graphique dense et foisonnant sur l’enfance et la famille. On y retrouve des thématiques comme la migration, le poids de la guerre, du devoir, l’insouciance de l’enfance.

Le traitement graphique de David Sala est juste sublime. Chaque case peut être vue comme un tableau miniature. On est plongé dans les teintes criardes des années 70 avec justesse. On y retrouve aussi, comme dans ses œuvres précédentes, tant en bande dessinée qu’en albums illustrés, les hommages à Klimt, Chagall, O’Keeffe ou Egon Schiele.

Olivier C.

Paru en janvier 2022. Existe aussi en format numérique.

 

Le lac de nulle partCe n'est pas la fin du monde, juste la planète qui la ramène, histoire de nous montrer ce dont elle est capable, au lieu de se contenter d'exister, ainsi qu'elle le fait d'habitude, une petite rodomontade au crépuscule pour nous rappeler que nous ne sommes pas le centre de la Terre, mais un détail mineur condamné à errer à sa surface.

Tous les thèmes chers à l'auteur se retrouvent dans son dernier roman : la nature, la famille, les secrets, l'adversité, la survie... Cette fois, nous partons à l'aventure sur l'eau des lacs canadiens, en compagnie des jumeaux Al (pour Algèbre) et Trig (pour Trigonométrie) et de leur père mathématicien qu'ils n'ont plus vu depuis deux ans. Partir à l'aventure, c'est ce qu'ils faisaient tous les quatre des années auparavant, quand frère et soeur étaient enfants et qu'ils formaient encore une vraie famille. Cette fois, les jumeaux répondent à l'appel de leur père et vont, malgré l'inquiétude et la tension latentes, partir pour un mois avec le strict nécessaire. L'aventure pourrait, en ce mois de novembre venteux, humide et froid, devenir bien vite un piège qui va les pousser au-delà du simple voyage en canoë... Les secrets bien gardés, la neige et la glace qui recouvrent les lacs vont peu à peu libérer les souvenirs et forcer les enfants à rompre les amarres. Ode à la nature et aux paysages grandioses, cet excellent roman de Pete Fromm nous emporte dans une virée familiale infernale et palpitante !

Venez rencontrer Pete Fromm le vendredi 25 mars 2022 à 18h30 à la librairie !

Catherine D.

Paru en janvier 2022, traduit de l'américain par Juliette Nivelt. existe aussi au format numérique.

ParisBriancon bessonPhilippe Besson vous invite à embarquer dans le train-couchette reliant Paris à Briançon, en compagnie de ses personnages en quête d'identité... en une nuit où des vérités seront dites, où des secrets seront révélés, où des liens se créeront entre les passagers, parfois intimes, parfois suprenants. Mais d'emblée, l'auteur avertir le lecteur : certains ne survivront pas à ce voyage...

Le roman, construit comme une mosaïque et écrit en chapitres courts où la tension est palpable, égrène le temps de cette nuit pas comme les autres. Philippe Besson livre un huis-clos ferroviaire d'une intensité redoutable. Mais au-delà du suspense, c'est la finesse psychologique qui frappe dans ce livre : beaucoup de personnages, un texte plutôt court, et pourtant, quand on referme le livre, le lecteur a l'impression de connaître chacun des passagers et s'y est attaché. 

Un texte fort et juste, émouvant. 

Delphine

Paru en janvier 2022. Existe aussi au format numérique

tonabsence stefanssonUn souffle romanesque puissant traverse le nouveau roman de Jon Kalman Stefansson. Construit comme un puzzle, le roman dépeint l'histoire d'une famille islandaise sur plusieurs générations, depuis la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours. D'une langue envoûtante, presque lancinante, à force de circonvolutions, de traversées du temps intempestives, le narrateur, lui-même amnésique et en quête de son identité, nous conte l'histoire au gré des sursauts de sa mémoire et de son subconscient. La narration est dès lors hachée, répétitive, tourbillonnante, comme une bourrasque qui emporte le lecteur et le fait tournoyer sur lui-même. 

L'Islande est évidemment au coeur du récit : la rudesse de son climat, la pauvreté et l'isolement de ses habitants, la beauté fulgurante de ses paysages aussi, ce qui confère au roman une ambiance unique et ouvre nos horizons de lecteurs. La musique y joue aussi un rôle central, Stefansson puisant dans un large répertoire musical des références à des morceaux cultes et à des paroles de chansons qui vont donner une certaine tonalité aux événements (une playlist est même proposée en fin d'ouvrage). 

En une mosaïque romanesque extraordinaire où les destins de ses nombreux personnages vont s'entremêler, se perdre et se retrouver, Stefansson questionne des sujets existentiels comme la recherche du bonheur, l'amour, l'absence, la vie et la mort... Et relève le défi avec brio et finesse tant la lecture de ce livre bouleverse et laisse des traces. Certes, la lecture n'est pas aisée et souvent exigente, mais la prose poétique et philosophique de Stefansson, d'une beauté hypnotique, vaut vraiment cet effort !

Delphine

Paru en janvier 2022. Traduit de l'islandais par Eric Boury. Existe aussi au format numérique

sauvage est celui mabardiL'émotion vous attrape aux premières lignes de ce récit d'une sincérité à couper le souffle. Tombeau, portrait, hommage mais aussi récit familial d'une honnêteté et d'une beauté qui vont droit au coeur, avec la force poétique que peut avoir Véronika Mabardi, mêlée à une prose âpre et douce, factuelle et lumineuse, vidée de tous effets. Vidée aussi au sens où l'émotion vide, authentique dépôt des armes et néanmoins balises flottantes offertes pour tout qui sait ou ignore ce que sont les liens familiaux... et tant d'autres choses dans ce livre ! 

Natacha 

Paru en janvier 2022, avec des dessins de Shin do Mabardi.

 

 

 

bassrock wyldFascination, attachement, révolte se succèdent à la lecture de cet entrelacs d'histoires, qui convergent vers la maison écossaisse en face de l'îlot de Bass Rock... Une atmosphère d'étrangeté mais aussi des comportements humains portraiturés avec finesse et qui nouent le ventre.

Ruth, dans la grande maison côtière, est touchée par le sort par ses deux beaux-enfants orphelins de mère et envoyés au pensionnat, mais est délaissée par leur père et sent sa vie vaciller, entre les traditions étranges de ce coin de terre et la brusquerie perverse de son mari. Viviane, une génération plus tard, apprivoise la même demeure tout en démêlant quelques fils de l'histoire familiale. Et quelques siècles plus tôt, c'est Sarah, accusée de sorcellerie, qui doit fuir sous la protection d'une famille de pasteur... Cette histoire est littéralement envoûtante, habilement construite et émaillée de personnages qui nous prennent aux tripes. Sans déroger à un certain héritage littéraire anglais peuplé de maisons où résonnent des sons mystérieux... 

Excellent roman !

Natacha 

Traduit de l'anglais par Mireille Vignol. Paru en janvier 2022.