Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Le silence des carpesPaul Solveig, le héros (ou anti-héros) de cet excellent roman, part à la recherche d'une inconnue rencontrée sur une vieille photo en noir et blanc oubliée par le plombier tchèque sous la table de sa cuisine. Et c'est tout un pan de la vie culturelle et de l'histoire de la Moravie que nous découvrons avec lui, pour notre plus grand plaisir! Tout y est : amour, humour, désillusion, communisme, cinéma, littérature, résistance... et même les poissons chers à Ota Pavel :-)

Catherine D.

Paru en janvier 2021. Existe aussi au format numérique.

 

 

indiceIndice des feux est un recueil de sept textes magnifiques. Sept histoires qui tissent ensemble un portrait de notre monde et de ses dérèglements. Inondations spectaculaires, disparition mystérieuse de la faune, apologie de la vitesse, de la performance… sommes-nous vraiment dans le bon ? Ces fictions nous amènent à nous poser pas mal de questions, sans tomber dans un discours moralisateur stérile. Vous aimez les nouvelles, foncez vous allez adorer. Vous ne lisez jamais de nouvelles, foncez aussi, le héros d’une de ces histoires vous touchera assurément au cœur.

Catherine M

Paru en janvier 2021

 

 

le colibri veronesiComme s'entrelacent et même s'enlacent merveilleusement la vie et la mort dans ce nouveau roman de l'auteur de Chaos calme et de Terres rares !

Jamais linéaire, dans une construction enlevée, tout en mouvement et en surprises, un texte qui, littéralement, danse, Veronesi nous fait voyager dans la vie sans cesse secouée de cet homme qui lutte pour réparer, pour maintenir la vie en place, qui plusieurs fois sert de socle d'amarrage à ses proches.

Dans la vie riche de cet homme qui est frère, fils, père et grand-père, les chocs et les drames, les joies aussi, sont nombreux et c'est chaque fois une explosion de vie et d'émotion pour le lecteur, secoué comme par les vagues d'une tempête et fasciné par le talent de l'auteur à dépeindre l'existence, à nous balader dans le temps, à transpercer notre coeur et à le secouer ensuite comme pour vérifier qu'il est bien vivant.

A lire, vraiment.

Natacha

Traduit de l'italien par Dominique Vittoz. Existe aussi en numérique.

 

La saga des Cazalet, dont les deux premiers volumes sont parus en 2020 à la Table Ronde, est un véritable délice de lecture, tableau de la "bonne société" anglaise des années 1930 et 1940, pleine de finesse et d'humour.

Le premier tome, Étés anglais, nous convie le temps de deux étés (en 1937 et 1939) aux côtés de cette grande famille aisée, réunie pour les vacances sous le toit du Brig et de la Duche dans le Sussex. La maison accueille leurs trois fils ainsi que leurs épouses et leurs enfants, en plus de Rachel, leur fille célibataire. En ces dernières années de presqu'insouciance avant l'entrée de l'Angleterre en guerre, nous suivons tous ces personnages, ainsi que leurs domestiques (gouvernantes, cuisinière, chauffeur, jardinier), dans leur quotidien et leur dynamique familiale. L'autrice s'intéresse aux vies intérieures des adultes comme des enfants, avec un grand talent pour la description - s'inspirant d'ailleurs largement de sa propre famille!

Dans le deuxième volume, À rude épreuve, nous retrouvons la famille au complet ayant emménagé de façon permanente à Home Place. Les hommes sont engagés dans la marine ou l'aviation, ou aux commandes de l'entreprise familiale. Les femmes participent comme elles le peuvent à l'effort de guerre, donnant des cours de secourisme ou faisant la lecture aux grands blessés installés dans un cottage voisin. Les enfants grandissent, s'interrogent sur la guerre, s'émancipent pour certains de leurs parents et des codes de leur société. Pour tout le monde, la vie suit son cours, bien qu'entrecoupé de raids aériens allemands... ce qui nous offre aussi un aperçu de la vie quotidienne des anglais durant le Blitz, une période passionnante.

La série devrait compter cinq tomes, dont le troisième, Confusion, sortira à la mi-mars, et on se réjouit déjà!

Hélène

Traduits de l'anglais par Anouk Neuhoff et Cécile Arnaud. Aussi disponibles en numérique.

 

laounousdansions perrignonDétroit, Michigan, 2013. Ira et Sarah, policiers, sont chargés de mener l'enquête suite au meurtre d'un jeune homme blanc dans un quartier en ruines de la ville, le Brewster Douglass Project. Des meurtres, il n'en manque pas dans cette ville à très forte criminalité. Et Ira connaît bien le quartier, puisqu'il y a grandi. Mais quelle est l'identité de la victime et pourquoi sa route l'a-t-elle mené là ?

Au fil de l'enquête, Judith Perrignon déroule le fil de l'histoire de ce quartier pas comme les autres et de cette ville qui symbolise la grandeur et la décadence du rêve américain, portée pendant des décennies par la montée en puissance du capitalisme et des industries automobiles... avant son déclin, la faillite, la déroute. A l'époque du capitalisme triomphant, la main d'oeuvre de ces usines, principalement afro-américaine, trimait à des cadences infernales, travaillait à bas prix. Et ces familles étaient logées dans le Brewster Project.  

Entre enquête journalistique et oeuvre de fiction, mêlant les époques, les générations, les voix, Judith Perrignon fait revivre l'atmosphère de ce quartier. Elle décrit comment le projet a été initié en 1935 par Eleanor Roosevelt, espérant apporter un semblant de confort pour l'époque à ces familles. Comment les Noirs y ont été "parqués", créant néanmoins une communauté soudée et unie. Comment le quartier a décliné, faute de rénovation, la ville toute entière tombant au fil du temps dans un déclin économique inéluctable. Le lecteur découvre la vie de ses habitants : les joies, la solidarité, mais aussi les désillusions, le racisme, les révoltes des laissés-pour-compte, la drogue et la criminalité qui grignottent du terrain. Et aussi comment la musique, celle qui fait chalouper les corps et prend aux tripes, y a joué un rôle crucial, véritable ciment qui fait tenir ensemble cette société : le blues, la soul, le jazz, joués dans les bars interlopes, attirait les foules, Blancs et Noirs, et surtout, donnait de l'espoir. Combien de talents inoubliables la mythique "Motown records", créée fin des années 1950 à Détroit, a-t-elle révélés parmi la population qui vivait dans ces quartiers ? (Les Suprêmes, entre autres, ont passé leur enfance dans les tours du Browster Project et sont des figurantes incontournables de ce roman).

Détroit, c'est tout cela à la fois. Un mélange détonnant, unique. 

Judith Perrignon pose un regard acéré mais bienveillant sur toutes les personnes qui ont façonné l'histoire de cette ville, depuis les années 1930 jusqu'à nos jours.

C'est fort et passionnant. 

Delphine

Paru en janvier 2021. Existe aussi au format numérique

 

Plonger dans un livre d'Erik Orsenna de sa collection "Petit précis de mondialisation", c'est comme faire un grand voyage, qu'il y parle de coton, de moustiques ou, comme ici, de cochon, un grand voyage de par le monde et dans l'Histoire.

Dans le cochon, tout est bon. "Aucun autre vivant que le cochon n'apporte autant aux humains". Et pourtant, ce mal-aimé est le plus souvent soumis, aujourd'hui, à un élevage intensif et brutal. Raconter son histoire, de l'animal heureux dans la ferme familiale à la violence actuelle, c'est aussi dénoncer une mondialisation, paradis supposé des échanges, en fait dévastatrice.

On croise également des saumons, des moustiques et des chauves-souris...

Un livre écrit sous forme de reportage, avec des mots clairs, truffé de références et saupoudré d'un brin de malice : bienvenue dans le monde du Vivant, ou ce qu'il en reste.

Ce récit résonne furieusement dans la crise sanitaire que nous traversons aujourd'hui.

Véronique

Paru en septembre 2020. Aussi disponible au format numérique.

Deux récits habilement entrecroisés à 150 ans de distance. Le lien principal : une maison bancale dans laquelle ont vécu deux femmes.

Willa, aujourd'hui, ne ménage pas sa peine pour tenter de remédier à de multiples difficultés, une famille compliquée et une situation financière catastrophique. Un siècle et demi plus tôt, au même endroit, Mary se passionne pour les insectes et correspond régulièrement avec Charles Darwin. Elle se lie d'amitié avec son voisin, professeur de sciences en conflit avec son directeur qui n'admet pas ses idées avancées. Deux femmes que réunit leur semblable volonté de faire face aux bouleversements de leurs époques.

Comme dans tous ses romans, Barbara Kingsolver déborde d'empathie pour ses personnages. Tout cela donne un magnifique "tourne-page", d'autant plus que l'auteur ne dédaigne pas l'humour et qu'elle a le sens de la formule.

Véronique

Traduit de l'américain par Martine Aubert. Paru en août 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

Journaliste, B. Vitkine a obtenu le prix Albert Londres en 2019 pour les nombreux reportages qu’il a effectués dans les zones d’influence russe, et notamment le Donbass, ce bassin minier à l’est de l´Ukraine que se disputent les nationalistes ukrainiens et les séparatistes russophones. C’est là, au cœur de ce conflit pas si lointain et pour beaucoup incompréhensible, que l’inspecteur Kavadze, ancien militaire en Afghanistan, doit mener son enquête -un enfant de 6 ans vient d’être retrouvé mort. Plus que celle-ci, c’est le talent de l’auteur à nous décrire la situation catastrophique de la région et des gens qui y vivent qui donne à ce roman tout son intérêt. Un roman noir, ou plutôt gris, comme un ciel plombé par une chape de froid, de misère… et la guerre. Un pari réussi pour ce premier roman.

Grégory

Paru en février 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

 

Enquête passionnante sur la famille Rimbaud - celle d’Arthur bien sûr, mais aussi celle de Frédéric, son frère; une famille qui n’a cessé d’effacer toute trace de ce dernier de la mythologie du génial poète afin de ne pas en altérer son éclat. Le Livre alterne des chapitres où l’auteur nous explique son enquête et d’autres où il laisse libre cours à sa plume et à son interprétation de ce que fut, au sein de cette famille obsédée par la position sociale et la réussite matérielle, la vie de Frédéric -qui n’a sans doute pas tout raté. Un vrai plaisir de lecture !

Grégory

Paru en août 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

 

Fasciné par une troublante histoire entendue lors d’une partie de pêche à la mouche, K. Johnson se lance dans une palpitante enquête à la recherche d’oiseaux volés dans un musée anglais il y 10 ans. Enquête qu’il nous livre dans ce récit et qu’il replace dans un contexte historique plus large. Il s’agit là aussi, malheureusement, d’un chapitre supplémentaire sur cette frénésie destructrice des hommes à vouloir accaparer tout ce que la nature peut « offrir », dont sa beauté (pour le plaisir des yeux, regardez sur internet la photo d´une mouche à saumon victorienne). Un beau livre, avec une mise en pages emplumée, et un thriller plus véridique que… nature dans le monde des collectionneurs d'oiseaux exotiques. Lecture addictive et instructive recommandée.

Grégory

Traduit de l'américain par Doug Headline. Paru en septembre 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

 

Un romancier peu inspiré vient se réfugier dans une minuscule cabane, dans un village isolé, au bord de la mer, pour achever un roman qui décidément n’avance pas. Eliasson écrit tel un peintre par petites touches, touches qui sont autant d’états d’âmes d’un artiste qui se frotte aux vertiges de la solitude et des questionnements relatifs à la création littéraire. Un livre au ton apparemment léger, mais profond et poétique à la fois et qui ne manque pas d’un certain et désabusé humour.

Grégory

Traduit de l'islandais par Catherine Eyjolfsson. Paru en septembre 2020.

 

 

Nous sommes au milieu des années 70 en France, les idées politiques, les progrès techniques, les habitudes de consommation, de travail et de loisirs, tout change à une vitesse considérable. C’est dans ce contexte qu’Alexandre Fabrier doit reprendre seul la ferme familiale dans une vallée isolée du Lot. Que va-t-il en faire, la développer et s’endetter ? Ou essayer de garder intact ce bout de nature auquel ne semble tenir que sa nouvelle et improbable copine est-allemande?  Le livre se dévore. Serge Joncour est un brillant raconteur d’histoires, on s’attache rapidement à la famille Fabrier et à cette captivante chronique de la société française (de 1975 au début des années 2000).

Grégory

Paru en août 2020. Aussi disponible en version numérique.

 

 

Quelle claque que ce premier roman de Stephan Markley ! Ohio réussit la prouesse d’être à la fois un roman à suspens, mais aussi un grand roman politique sur cette Amérique - et sa jeunesse surtout, désorientée. Ohio, c’est l’histoire de quatre trentenaires qui se retrouvent dans la petite ville où ils ont grandi. Par hasard ? Pa tout à fait. Un roman percutant, une écriture agressive et incisive, des pointes de poésie froide et une intrigue qui se met lentement mais diaboliquement en place.

Grégory

Traduit de l'américain par Charles Recourse, paru en août 2020. Disponible aussi en version numérique.

 

 

Ouvrage passionnant ! De manière très détaillée, A. Scurati nous relate dans de courts chapitres la fulgurante ascension du fascisme ainsi que celle de son guide, le Duce. Entre ces chapitres des documents d’archive (extraits de journaux, de correspondance, de discours, …). Réalité et fiction dialoguent sans cesse et cette narration nous tient en haleine pendant 800 pages. Il s’agit d’un roman, mais d’un roman documenté sur ces temps sombres de l’Italie et qui nous fait encore réfléchir aujourd’hui.

Grégory

Traduit de l'italien par Nathalie Bauer, paru en août 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

 

23 chapitres pour mettre en lumière cet entre-soi entre hommes puissants qui font tout pour garder leur pouvoir. Cela se passe dans la politique, l’armée, l’église, les universités, les fraternités…

Cet essai met en lumière ces relations qui ne font qu’accentuer les inégalités dans de nombreux domaines. L’autrice prend des exemples divers comme les représentations au cinéma et à la télévision. Elles ont un impact sur notre imaginaire et tracent les contours d’un système tentaculaire circulaire qui ne fait que se partager le pouvoir. On y rencontre Trump, American Psycho, la ligue du LOL, l’architecture des villes…

Un essai très actuel, accessible pour comprendre et déconstruire une vision souvent invisible du monde.

Grand Prix du livre de Montréal 2020

Sabrina

Paru en mai 2020, aussi disponible en version numérique.

 

uneroseseule barberyRose, jeune Française qui n'a jamais connu son père, est invitée par ce dernier à Kyoto. L'homme, collectionneur d'art japonais, vient de mourir et indique comme dernière volonté dans son testament qu'il souhaite que sa fille puisse découvrir sa maison, ses proches, sa ville et ses temples. L'itinéraire est soigneusement préparé : douze temples seront visités sur douze journées, racontées en autant de chapitres qui s'ouvrent chacun par une parabole ou un texte poétique mettant en scène une fleur. Le roman nous raconte le voyage initiatique de cette jeune femme, un pèlerinage posthume sur les traces de son père. Un voyage intérieur aussi, qui sera marquant et décisif. 

Muriel Barbery signe un petit bijou littéraire tant par l'écriture ciselée que par la délicatesse du sujet. Un roman court à la construction maîtrisée, sur la quête d'identité et la recherche des origines. Pour les amateurs du Japon, des fleurs et de la beauté de la langue. 

Delphine

Paru en août 2020. Existe aussi au format numérique

 

 

22leconsdephilosophie guyardUn essai acide qui vient tacler toutes nos connaissances et idées sur nos chers philosophes. Alain Guyard nous fait découvrir de nombreuses figures de la philosophie souvent oubliées ou déjà connues mais revisitées sous sa plume trempée d'argot et de métaphores. 

Chaque leçon est accompagnée d'exercices pratiques complètement loufoques pour notre  plus grand plaisir. Un livre drôle et accessible pour redécouvrir la philosophie sous un autre prisme. 

Un cadeau parfait à glisser sur votre liste au Père Noël pour se marrer au coin du feu tout en découvrant ces penseurs et penseuses. 

Sabrina

Paru en novembre 2020. Existe aussi au format numérique.

 

nousetionslesennemisUn témoignage émouvant sur un pan méconnu de l'histoire, ici, en Occident : l'internement en camps entre 1941 et 1945 de tous les habitants de nationalité ou d'origine japonaise vivant sur le sol américain. À la suite de l’attaque de Pearl Harbor par l’armée japonaise en décembre 1941, des familles entières (environ 120 000 personnes, hommes, femmes et enfants) ont été arrachés à leur vie et enfermées dans des baraquements et camps de fortune, pour la seule raison qu'ils venaient d'un pays désormais ennemi à la nation américaine.

L'histoire est racontée du point de vue d'un enfant de cinq ans, avec toute sa candeur et sa naïveté, ce qui rend le témoignage d'autant plus vibrant. Inspiré de l'histoire personnelle de George Takei (acteur, entre autres, dans la série Star Trek, et fervent défenseur des droits LGBT), ce roman graphique, par son dessin sobre aux influences manga assumées, par sa narration fluide et captivante, nous embarque dans cet épisode de l'histoire aussi sombre que révélateur de l'absurdité des guerres et de la bêtise humaine... Un livre à lire, par devoir de mémoire et pour éviter que ne se reproduisent à l'avenir les erreurs du passé.

Delphine

Paru en mai 2020. Existe au format numérique.

malgretout lafebreAna et Zeno se sont rencontrés il y a bien longtemps. Sont tombés amoureux. Se sont perdus de vue... et retrouvés. Maintes et maintes fois. Jordi Lafebre nous raconte l'histoire de ces amants en remontant le cours du temps : chapitre après chapitre, le lecteur remonte le fil de leur histoire d'amour, jusqu'au jour de leur rencontre. Un récit tendre et malicieux, servi par le dessin ô combien chaleureux et expressif de Jordi Lafebre (dessinateur, entre autres, de l'excellente série "Les belles années"). Et cette fois, il s'est essayé au scénario, avec beaucoup de fraîcheur. Une BD pétillante, au charme fou !

Delphine

Paru en septembre 2020. Existe aussi au format numérique. 

 

laccidentdechasseChicago, fin des annees 1950. Charlie Rizzo, jeune garçon, retourne vivre à Chicago chez son papa Matt, suite au décès de sa mère. Il ne connaît pas bien son père, et encore moins son histoire, notamment les raisons pour lesquelles il est devenu aveugle quand il était encore jeune. Son père lui a toujours parlé d'un accident de chasse, mais ce dernier va être contraint de lui avouer la vérité : il a perdu la vue suite à un braquage à main armé auquel il a participé dans sa jeunesse. 

Au long des 500 pages de ce pavé graphique, Matt va revenir sur son passé, ses dérives de jeunesse avec la mafia de Chicago, est les années qu'il a passées en prison, en compagnie de compagnons de détention qui ont marqué sa vie, et des livres...

Ce roman graphique se lit comme un récit carcéral à l'ambiance incroyable, un roman noir au suspense soutenu, une ode aux pouvoirs de la littérature et un beau témoignage de rédemption. Inspiré de faits réels (si si !), la narration est maîtrisée et inspirée (certains passages philosophiques volent carrément très haut) et le desin virtuose à la plume à l'encre de Chine contribue à créer une atmosphère unique. Un livre puissant qui marquera sans doute le 9e art. 

Delphine

Paru en août 2020. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Julie Sibony. Existe aussi au format numérique

 

americana bdLuke Healy, jeune Irlandais fasciné par l'Amérique, décide de se lancer dans une aventure inédite : parcourir à pied les 4240 km du Pacific Crest Trail, un sentier de randonné de l'Ouest américain qui relie la frontière mexicaine à la frontière canadienne. Il n'est pas entraîné, pas bien équipé, juste animé par son fantasme du rêve américain et prêt à se confronter à lui-même. L'expérience sera intense, aussi bien physiquement que moralement. Il vivra des émotions fortes, fera des rencontres importantes, traversera des paysages très variés depuis le Sud aride jusqu'au Nord plus montagneux, découvrira mille facettes de la société américaine, juste avant l'élection de Donald Trump. Il sera aussi sur le point de jeter l'éponde à de nombreuses reprises. 

Dans ce roman graphique, Luke Healy nous raconte  ce voyage et cette aventure intérieure. Son trait fin et épuré est efficace, le traitement graphique en bichromie donne une coloration particulière, son récit, qui alterne passage narratifs et dialogues, est sincère et plein d'humilité et d'autodérision. Un témoignage touchant et inspirant dans un objet graphiquement assez surprenant. A découvrir, pour tous les amateurs d'aventure et de récits initiatiques !

Delphine

Paru en août 2020. 

La laveuse de mortMa fille, le monde dans lequel tu as vu le jour te fera trébucher sur les lettres des ténèbres, mais avec la volonté de vivre que tu possèdes, tu choisiras de trébucher sur la voie des sommets et non des profondeurs.

Sara Omar nous livre un roman extrêmement fort et dur, inspiré de sa vie et de celles de tant d'autres femmes musulmanes de par le monde. C'est une lecture qui vous happe, c'est une histoire qu'on lit d'une traite en apnée, et c'est un livre nécessaire qui donne vie et voix à ces milliers de femmes et filles opprimées par l'extrémisme religieux.

Gawhar est la laveuse de mort de son village du Kurdistan, elle prend soin des corps mutilés et sans vie de femmes assassinées et abandonnées par leurs familles. Elle leur redonne une certaine dignité et humanité, elle leur offre un linceul et les accompagne par la prière dans leur retour à la terre. Gawhar est aussi la grand-mère maternelle de Frmesk, petite fille née avec une unique mèche de cheveux blancs, dont elle aura la garde pour la protéger de son père, soldat kurde engagé dans la guerre contre l'Irak, qui tue déjà à petit feu sa propre fille, Rubar, la mère de Frmesk. Heureusement, Frmesk évoluera dans un foyer où règne chaleur, amour et respect; et son grand-père, de confession zoroastrienne, est un libre penseur qui possède une magnifique bibliothèque et qui lui insufflera les valeurs de solidarité, de connaissances et de liberté. Malgré tout, en grandissant, l'étau se resserre autour de Frmesk, jusqu'à ce que l'impensable se réalise, dans le plus grand secret... 

C'est ça, le coeur de tous les maux, mon fils. La perte de la virginité d'un homme ne compte pas. Seules les femmes et leur sexe peuvent être responsables de l'infamie qui s'abat sur une famille, et cette responsabilité est si lourde qu'elle peut toujours justifier qu'un homme ait recours à la violence ou au meurtre.

Premier tome d'une trilogie, ce roman a permis à l'autrice de revenir à la vie après une tentative de suicide et a la force des grands récits, sombre et lumineux à la fois. C'est un livre qui parle d'honneur, de déshonneur, de croyances et de tabous, de femmes courageuses dont la vie ne tient littéralement qu'à un fil. Indispensable.

Aujourd'hui, Sara Omar milite pour le droit des femmes musulmanes à travers le monde, elle est réfugiée au Danemark depuis le début des années 2000 et reçoit toujours des menaces de mort.

Catherine D.

Publié en octobre 2020, traduit du danois par Frédéric Fourreau. Existe également au format numérique.

 

Face it, l'autobiographie De nos jours, ce qui compte, c'est la célébrité. Mais à l'époque, l'important, c'était de réaliser quelque chose. Et au fil des ans, nous en avons réalisé quelques-unes.

Dans ses mémoires, Debbie Harry, la chanteuse iconique du groupe Blondie, retrace sa vie tumultueuse et pose la question de savoir quel élément cacher, quel fait raconter, tout en décidant de rester honnête et de garder son attitude punk quoiqu'il arrive. Née Angela Trimble, adoptée à l'âge de 3 mois en 1945, Debbie vit une enfance heureuse auprès de ses parents adoptifs à quelques encablures de New York où elle ne tarde pas à aller tenter sa chance, son diplôme en poche. C'est alors un plongée dans le New York des années 1960-1970 et on y croise la misère, l'hyper-créativité, des dealers à la petite semaine, des artistes en devenir, et l'avènement du punk dont Debbie Harry sera une de ses plus farouches représentantes. Tout y est sale et tout y est beau, tout est possible. Elle y vivra le grand amour avec Chris Stein qui sera à la fois son amant durant 13 ans, son ami, son protecteur, et avec qui elle créera Blondie. C'est l'époque (...) où des gens vendaient des trucs cools pour presque rien. Et ça tombait bien, parce que presque rien, c’était tout ce qu’on avait, à part la jeunesse, le désir, l’amour et la musique. C'est aussi l'époque des clubs underground new yorkais, comme le CBGB's où ils donneront leurs premiers concerts et qui verra passer sur sa scène des groupes comme les Ramones, Talking Head, Patti Smith ou encore Joan Jett. Debbie nous emmène pour une longue promenade dans ces années un peu folles, aux côtés de Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol, David Bowie, Iggy Pop, etc. Et c'est passionnant, pour tout amateur de rock, de punk, de musique ou de New York !

Debbie Harry était déterminée à atteindre son objetcif : devenir une artiste, et malgré les doutes, les excès en tous genres (elle ne cache rien de sa consommation de drogue), les tournées interminables, la fatigue inhérente à leur style de vie, les galères financières malgré les millions de disques vendus, et les coups durs endurés (cambriolage, viol, incendie de leur appartement), elle y est parvenue ! Comme lui dira beaucoup plus tard un des clients de la boutique où elle va acheter ses deux paquets de clopes bimensuels : "Tout le monde a du talent, mais persévérer et parvenir à réussir est ce qui séparer le vrai talent du simple rêveur. Vous avez accompli ce que bien peu de personnes ont réussi à faire. Vous ne vous êtes pas contentée d'y penser ou d'en rêver, vous vous êtes accrochée et vous avez surmonté tous les obstacles du difficile chemin vers le succès." Après la séparation de Blondie, Debbie Harry fera plusieurs disques en solo, tournera quelques films (avec David Cronenberg ou encore John Wauters pour ne citer qu'eux), avant que le groupe se reforme en 1999... Depuis, d'autres albums sont venus s'ajouter et leurs concerts sont toujours complets.

Excellente autobiographie, agrémentée de photos, de reproductions de dessins et créations de fans, et d'illustrations qui en font un très bel objet littéraire!

Catherine D.

Paru en octobre 2020, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Santiago Artozqui.

 

les témérairesAu hasard et dans le désordre, Charles le Téméraire, la Bourse de Bruges, Jan Van Eyck, la guerre de Cent ans, le Parlement de Malines, les Hospices de Beaune, cela vous dit quelque chose? Oui, sans doute, mais pouvez-vous les rattacher ensemble? 

Passionnant de bout en bout, Bart Van Loo passe en revue 150 ans de mariage, de festins, de meurtres, de successions, de commerces, de révoltes, de chefs d’œuvre, ... ou le destin singulier du duché de Bourgogne et de leurs ducs successifs qui rêvèrent pour les territoires qu’ils unifièrent - de Dijon à Amsterdam à leur apogée, à la fin du XVème siècle - de puissance, de grandeur et de beauté. Leurs présences et leurs actions dans les comtés et duchés qui constituent, entre autres parts, la Belgique actuelle a laissé un bon nombre de traces, souvent artistiques (mais pas seulement), que cet ouvrage nous donne envie de (re-)découvrir urgemment. Un livre à mettre sans hésiter entre les mains de tous ceux et toutes celles qui veulent apprendre, ou seulement se rappeler, ce riche et mouvementé passé.

Un coup de cœur pour ces quelques 600 pages qui peuvent se lire à la fois comme une somme de culture générale, un thriller historique et un guide touristique.  

Gregory R.

Paru en octobre 2020, traduit du néerlandais par Daniel Cunin et Isabelle Rosselin. Existe aussi au format numérique.

 

Alternant journal intime et flashs sur l'histoire du pays, par courts chapitres, Charif Majdalani décrit le quotidien des Libanais et dénonce la corruption de la classe politique dominante. La question qu'il pose : comment en sommes-nous arrivés là ? à cet effondrement de tout le système économique ? à cette incurie de l'Etat ? 

Et, comme si cela ne suffisait pas, le mardi 4 août à 18.07, une explosion de 5 secondes signe l'apocalypse dans la capitale...."Tout ce qui restait encore debout a été envoyé à terre".

Récit poignant, à ne pas manquer. Puisse le peuple libanais se relever !

Véronique

Paru en septembre 2020, aussi disponible au format numérique.