Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

commeunempire zeniterAlice Zeniter prend ici une photo instantanée d’une grande netteté de la France de 2019, à travers le prisme de l’engagement politique, interpété de deux manières : la manière “classique” pour le personnage d’Antoine, assistant parlementaire, la manière “underground” pour le personnage de L., hackeuse militante et peut-être pourchassée dans la vraie vie.

La romancière fait œuvre utile en documentant l’univers du web souterrain de façon passionnante et hyper accessible à ceux qui en ignorent tout, et en montrant au passage qu’une partie du monde politique le méconnaît, voire le sous-estime. Elle nous présente aussi deux personnages de sa génération, attachants, d’une belle épaisseur psychologique et formidablement “de leur temps”.

Très bon roman, sur fond de gilets jaunes, de changement de société, de juste-avant-covid.

Natacha

Paru en édition poche en août 2021. Existe aussi au format numérique. 

trouble olyslaegers pocheAnvers 1940, les Allemands prennent leurs quartiers dans la ville. Chacun continue pourtant à vivre... le jeune Wilfried Wils aussi. Tous les jours, il arpente les rues d’Anvers pour y exercer son nouveau métier de policier. En ces temps troubles, survivre sera sa seule ligne de conduite, quitte à fréquenter des collaborateurs notoires. Le roman est construit comme un récit que Wilfried Wils fait à son arrière-petit-fils, récit de ce qu’a été sa vie pendant la Seconde Guerre mondiale. On y trouve un homme ambigu, qui laisse cette impression de n’avoir jamais pris sa vie en main, mais aussi un homme un peu perdu face à des actes dont il ne mesure pas les conséquences...

Avec une plume pleine de verve, lyrique et truculente à la fois, Jeroen Olyslaegers livre un roman très fort, qui tombe à propos en ces jours où nos sociétés sont à nouveau flattées par de dangereux extrémismes.

Grégory

Paru en édition poche en 2021. Traduit du néérlandais (Belgique) par Françoise Antoine. Existe aussi au format numérique

desviesadecouvert kingsolverDeux récits habilement entrecroisés à 150 ans de distance. Le lien principal : une maison bancale dans laquelle ont vécu deux femmes. Willa, aujourd’hui, ne ménage pas sa peine pour tenter de remédier à de multiples difficultés, une famille compliquée et une situation financière catastrophique. Un siècle et demi plus tôt, au même endroit, Mary se passionne pour les insectes et correspond régulièrement avec Charles Darwin. Elle se lie d’amitié avec son voisin, professeur de sciences en conflit avec son directeur qui n’admet pas ses idées avancées. Deux femmes que réunit leur semblable volonté de faire face aux bouleversements de leurs époques.

Barbara Kingsolver déborde d’empathie pour ses personnages. Tout cela donne un magnifique “tourne-page“, d’autant plus que l’auteur ne dédaigne pas l’humour et qu’elle a le sens de la formule.

Véronique

Paru en édition poche en septembre 2021. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Martine Aubert. Existe aussi au format numérique

cequinousrevient royerDans ce très beau roman de Corinne Royer, des histoires familiales s’entremêlent à l’histoire de la recherche scientifique. Louisa, jeune héroïne de fiction, va nous emmener sur les traces de la généticienne Marthe Gautier personnage non pas fictif mais bien réel, qui a œuvré pendant toute sa carrière dans le domaine de la recherche autour de la trisomie 21 et qui a été dépossédée de ses recherches dans les années 1950. Lorsque Louisa se lance dans un doctorat en médecine, elle rencontre Marthe Gautier, âgée de 93 ans.

L’autrice mélange habilement fiction et réalité et nous livre un texte d’une grande beauté, plein de douceur, de finesse. On est à la fois embarqué dans une histoire familiale complexe et pleine de mystère et dans l’histoire de la science. C’est passionnant.

Catherine M.

Paru en août 2021. Existe aussi au format numérique

ilestdeshommesquiseperdront lighieriDans une cité proche d’un bidonville à Marseille, Rebecca Lighieri met en scène trois enfants malmenés par un père violent, et qui se lient d’amitié avec une famille de gitans. Ils tracent leur chemin entre les coups et les cris, surtout le dernier-né qui est affecté de plusieurs problèmes de santé considérés comme des tares par le paternel. Les deux aînés, dotés d’une beauté qui fascine, avancent en tâtonnant, leurs racines comme engluées. C’est le plus jeune, moins privilégié au départ, qui illumine le roman par sa façon de s’emparer de son destin et de tracer une voie unique, électrique, hypnotisante.

Dans ce bouleversant roman, la beauté va se loger où on ne l’attend pas, comme souvent chez Rebecca Lighieri, qui fait fleurir des éclats de lumière dans les interstices de la glauquitude.

Natacha

Paru en édition poche en août 2021. Existe aussi au format numérique

pleinesdegrace cabezoncamaraCléo, transexuelle flamboyante et charismatique, devient la voix des laissés pour compte de son bidonville depuis qu’elle rentre en contact avec la Vierge. Elle et ses amis vont transformer leur misère en un carnaval quotidien de sexe, d’amitié et de chatoiement. Et inventer une nouvelle manière de vivre en communauté.

Une odyssée poético-punk, queer et avant-gardiste.

Cru, drôle et violent mais absolument magnifique !

Olivier E.K.

Paru en août 2021. Traduit de l'espagnol (Argentine) par Guillaume Contre. Existe aussi au format numérique

Apeirogon, Colum McCannDeux père, l'un israélien, l'autre palestinien. Tous deux détruits par la disparition de leur fille dans cet engrenage de violence. Une vie à reconstruire et un sens à retrouver. En mille petits chapitres qui sont le reflet des nombreuses facettes de ce conflit, Colum McCann nous raconte l'histoire de ces porteurs de paix et comment la volonté de sauver des vies a pu naître de leurs douleurs et de leur chagrin.
Voici un livre magnifique, exigeant mais qui nous touche et nous interpelle au plus profond de nous !
Enorme coup de coeur !

Grégory & Catherine D.

Paru en août 2021, traduction de l'anglais (Irlande) par Clément Baude. Existe aussi au format numérique.

 

 

Le monde des Abberley, Robert GoddardBeatrix Abberley est assassinée en pleine nuit dans son cottage de bord de mer. Étrangement, elle paraissait s'y attendre ; elle semblait même savoir qui allait la tuer. Pour Charlotte Ladram - sa nièce par alliance, qui hérite du domaine -, le choc est terrible. Très vite, un homme est accusé. Peut-être trop vite. Car un épais mystère règne autour de Tristram Abberley, le frère de la défunte, célèbre poète mort pendant la guerre d'Espagne. Que s'est-il passé, à l'époque, pour que des ombres qu'on croyait enfouies ressurgissent avec une telle sauvagerie ? Charlotte essaie de percer l'énigme. Mais le voile qu'elle va soulever est bien plus lourd qu'elle le pensait : un demi- siècle de trahisons et de mensonges, soudain exhumés. Le prix de la vérité a-t-il été payé ? Bientôt, un second meurtre est commis...

Une vieille tante assassinée.
Un coupable tout trouvé.
Une filleule à la recherche de la vérité.
Et nous voici emmenés dans des voyages temporels entre la guerre d'Espagne et la fin du 20e siècle, mais aussi à travers la campagne anglaise. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment !

Catherine D.

Paru en septembre 2021, traduit de l'anglais par Claude Demanuelli. Existe aussi au format numérique.

 

Nos espérances, Anna HopeElles ont encore la majeure partie de leur vie devant elles. Elles font des erreurs, mais rien de fatal. Elles ne sont plus jeunes, mais ne sentent pas vieilles. La vie est encore malléable et pleine de potentiel. L’entrée des chemins qu’elles n’ont pas empruntés ne s’est pas encore refermée. Il leur reste du temps pour devenir celles qu’elles seront.

Une belle histoire de femmes, d’amitié, où il est question de choix, d’art, de carrière, de maternité, de doutes et d’amour, le tout servi par l’écriture empathique de son autrice. Un très bon moment de lecture en ces temps troublés !

Catherine D.

Paru chez Folio en octobre 2021, traduit de l’anglais par Elodie Leplat. Existe aussi au format numérique.

La vie dont nous revions Michelle SacksPolar psychologique à trois voix en terre scandinave... Sam et Merry quittent New York pour s’installer dans un ravissant chalet au milieu de la forêt suédoise. Leur rêve : recommencer une nouvelle vie, proche de la nature, avec Merry au foyer et Sam qui assure la protection physique et financière des siens... Le tableau semble idyllique jusqu’à l’arrivée de Francesca, la meilleure “amie“. La couche de vernis que chacun a appliqué sur sa vie va doucement mais irrémédiablement se craqueler.

Un roman de facture classique mais efficace qui remplacera parfaitement votre série pendant ces vacances.

Catherine D.

Paru en édition poche en mai 2021. Existe aussi au format numérique. Traduit de l'anglais par Romain Guillou.

Lattaque du Calcutta Darjeeling Abir MukherjeeVoici un polar historique qui nous plonge dans l’Inde de l’immédiat après-guerre, en 1919, alors que les Britanniques règnent en maîtres sur ce vaste et riche territoire et sur son peuple soumis... mais la rébellion gronde et les tensions s’accroissent entre ces deux nations que tout oppose.

Catherine D.

Paru en édition poche en octobre 2020. Existe aussi au format numérique. Traduit de l'anglais par Fanchita Gonzalez-Battle.

ninodanslanuit johannin pochePour Nino, c’est la débrouille. Paumé dans Paris, ses vices, ses drogues et sa précarité, ce gosse de vingt ans cherche à trouver le soleil dans une nuit qui semble infinie. Il le caresse grâce à des amitiés fantasques mais chaleureuses, et surtout, grâce à Lale qu’il aime d’un amour pur et sincère.

Armé d’un style coup de poing, les deux auteurs cognent dans tout ce qui rentre dans la norme pour façonner leur propre version de la vie. Plein de poésie dans le style, noir et lumineux à la fois, ce roman d’apprentissage est avant tout un refus de l’époque et une ode à la jeunesse.

Olivier

Paru en édition poche en mai 2021. Existe aussi au format numérique.

chroniquesdunestationservice labruffePar des traits concis et quasi anodins sur la banalité de la vie et du quotidien d’un tenancier de station-service, l’auteur installe, l’air de rien, une intrigue captivante, variant les registres, pour le plus grand plaisir du lecteur.

C’est drôle, léger et intelligent.

Olivier

Paru en édition poche en juin 2021. Existe aussi au format numérique.

jeublanc wagameseAvec l’âge, pour panser ses blessures, Saul, un Amérindien, un Ojibwé, du nord de l’Ontario, s’est perdu dans l’alcool. Du centre de désintoxication où il réside, il écrit son histoire, celle d’un garçonnet élevé au coeur de la nature, puis arraché à sa famille pour être emmené dans un pensionnat à la discipline militaire dont le but ultime est d’effacer toute trace d’indianité chez les enfants. La découverte du hockey sur glace bouleversera sa vie, mais le hockey est un “jeu blanc”: malgré son talent, il y retrouvera mépris, racisme et violence.

Richard Wagamese emmène son lecteur dans des paysages somptueux, chante une ode à la terre et à son peuple, celui des Amérindiens, dont il est lui-même issu. Tout en pudeur, il trouve les mots justes pour évoquer le traumatisme — la violence physique et psychologique — des milliers d’enfants qui ont subi le destin de Saul.

Véronique

Paru en édition poche en 2021. Existe aussi au format numérique. Traduit de l'anglais (Canada) par Christine Raguet-Bouvart.

lepaysdesautres slimaniAvec ce premier tome d’une fresque familiale, Leïla Slimani nous emporte dans un récit doté d’un souffle impressionnant. Elle y raconte l’histoire d’une famille franco-marocaine. En 1944, Mathilde tombe amoureuse d’Amine, soldat marocain venu combattre en Alsace. Ils se marient et elle le rejoint à Meknès après la Libération. Le couple s’installe sur les terres familiales. Le labeur à la ferme est harassant, les revenus maigres, l’isolement pesant pour Mathilde. Deux enfants naîtront : Aïcha et Sélim. Mais le Maroc rêve d’indépendance, le climat est tendu, les violences envers les colons français se multiplient. Mathilde et Amine incarnent la mixité, une mixité bien inconfortable alors...

Leïla Slimani excelle dans l’art de reconstituer l’ambiance de ces années 1950 au Maroc. Son écriture est à la fois précise et souple, envoûtante. Un roman passionnant, d’une grande humanité.

Delphine

Paru en édition poche en mai 2021. Existe aussi au format numérique.

lemeilleurcoiffeurdeharare huchuVimbai est une énergique maman célibataire et la meilleure coiffeuse du salon de Madame Khumala. Mais le jour où le jeune et talentueux Dumi débarque, sa vie vacille. Au-delà d’une romance bien menée, le roman est une chronique sociale de Harare, capitale du Zimbabwé, du temps de Robert Mugabe. Pays malmené par l’hyperinflation, le chômage, les pénuries, la corruption. Un pays où l’homosexualité est un crime susceptible de peine de mort.

Avec ses personnages hauts en couleur, son style direct, Tendai Huchu nous fait sourire tout en abordant des thèmes graves.

Véronique

Paru en édition poche en mars 2021. Existe aussi au format numérique. Traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Odile Ferrard.

lesfurtifs poche damasioCe génial roman d’Alain Damasio est passé en poche. Quelle bonne nouvelle !

L’auteur nous plonge dans une société hyper contrôlante, où tous nos déplacements sont fichés, enregistrés, utilisés, où des entreprises privées organisent l’enseignement, les soins de santé, les services de mobilité, etc. Dans cette réalité futuriste, un enfant disparaît. Cela semble aberrant et inimaginable alors que des capteurs, des vidéos contrôlent absolument tout l’espace public et privé.

Catherine M.

Paru en édition poche en février 2021. Existe aussi au format numérique.

 

Au tournant de la nuitVoici une échographie de l'industrie musicale française et européenne des années 1970 aux années 2000, à travers le personnage de Tristan, aspirant rock-star qui vivra tous les rouages de celle-ci, des premiers concerts dans des salles minables aux sessions d'enregistrement dans des studios professionnels, à mesure que le succès arrive et que la pression de la maison de disque se fait plus forte, au milieu de la faune interlope propre à l'époque...

Un must pour tous les amateurs de musiques actuelles. Sexe, drugs & rock'n'roll baby!

Catherine D.

Paru en mars 2021. Existe au format électronique, sous son titre initial Toutes les planètes que nous croisons sont mortes, publié par L'Iconoclaste.

Menacés par la destruction de leur garenne, une poignée de lapins fuit ses terres afin de se trouver un foyer accueillant. Menés par Hazel et Fyveer, deux frères que rien n'ébranle, ils se lancent dans une quête impétueuse, où les dangers de la nature et des hommes vont les pousser à se serrer les coudes et à user des qualités de chacun.

Une formidable odyssée animale, dont l'ouverture aux autres, la loyauté et le courage nous rappellent à nos valeurs fondamentales. C'est les aventures d'Ulysse, à la sauce lapin ! Addictif et touchant.

Olivier

Traduit de l'anglais par Pierre Clinquart, aussi disponible au format numérique.

 

DévotionPourquoi écrivons-nous ? Irruption du cœur.
Parce que nous ne pouvons pas simplement vivre.

La création, et le geste créatif, sont au coeur de ce texte qui nous livre les impressions de Patti Smith lors d’un voyage à Paris et alentours; impressions qu’elle intériorisera et transformera pour en écrire la nouvelle qui donne son titre à ce livre, Dévotion. Magnifique, tout simplement !

Catherine D.

Paru en octobre 2020. Existe aussi au format numérique.

 

 

Dévorer le cielIls s'appellent Bern, Nicola et Tommaso. Ils sont adolescents et empreints d'idéaux, dans cette ferme isolée au coeur des Pouilles. Teresa les rencontre un été et toute sa vie en sera bouleversée, marquée de leur(s) empreinte(s). Fascinée par Bern, le plus jusqu'au-boutiste des trois "frères", elle épousera sa soif d'absolu, son amour de la nature, la vie en communauté et toujours leurs vies vont se croiser, se fondre les unes dans les autres, au plus près des corps et des pensées, malgré les absences, les non-dits, les secrets. Teresa va lutter pour garder cet amour intact, elle abandonnera quelques plumes dans cette quête éperdue d'amour et d'avenir dans ce monde en transition.

Paolo Giordano nous convie au coeur de l'adolescence, dans ses ruptures et ses désirs, dans ses extrêmes et son innocence. Les années 90 sont évoquées, les combats en faveur de l'écologie et la préservation de la nature sont le terreau de cette histoire où la vie et la mort se côtoient de près, où les tentations destructrices sont assumées, où la soif d'appartenance au clan se dispute à la réalisation de rêves plus concrets... 

Très beau!

Catherine D.

Paru en août 2020, traduit de l'italien par Nathalie Bauer. Existe au format numérique.

 

PiranhasAlors qu’il vit sous protection policière, Roberto Saviano voit l’âge des caïds de son quartier baisser drastiquement. Il se lance alors dans la rédaction de ce roman choquant, de par son sujet qui colle trop à la réalité napolitaine et symptomatique d’autres grandes villes gangrénées par la mafia. En utilisant la comparaison avec les bancs de piranhas, Roberto Saviano nous plonge dans l’univers de ces baby-gangs, composés de jeunes adolescents armés (de 10 à 18 ans) qui ne rêvent que d’une vie criminelle, même si parfois écourtée, pleine de pouvoir, de fric et de gloire à diffuser à coups de publications chocs sur les réseaux sociaux, tellement préférable à une vie rangée et studieuse. Violent et glaçant.

Catherine D.

Paru en juin 2020, traduit de l’italien par Vincent Raynaud. Existe aussi au format numérique.

 

I am I am I amMaggie O’Farrell se livre dans un récit autobiographique, découpé en dix-sept chapitres, chacun nommé d’après une partie du corps : le cou, le système sanguin, le ventre, le cervelet, les poumons… L’auteure irlandaise raconte dix-sept rencontres manquées avec la mort (brushes with death, en version originale). Il y a cette fois où son chemin a croisé celui d’un homme qui allait assassiner une jeune femme, au même endroit, deux semaines plus tard. Celle où ses poumons ont cessé de fonctionner, brièvement, après un saut dans l’eau sombre. Celle où elle a failli se vider de son sang, lors de son premier accouchement.

Le récit est percutant, haletant. Bien que la mort guette à chaque page, il est lumineux, plein d’espoir, farouchement du côté de la vie. Maggie O’Farrell passe de son adolescence à son enfance, revient à son expérience de mère, sans que ce « non-respect » de la chronologie ne soit dérangeant puisqu’à chaque chapitre elle nous livre un petit bout de son histoire qui vient éclairer le reste.

Une belle réussite.

Hélène

Publié en mars 2019, traduit de l’anglais par Sarah Tardy. Disponible aussi en version numérique.

 

Mais leurs yeux dardaient sur DieuVoici un très beau roman, un des premiers romans écrit par une afro-américaine, en 1937, et aujourd’hui traduit en français, grâce aux éditions Zulma, qui régulièrement nous invitent sur les chemins de la découverte. Janie, petite fille d’esclaves, est élevée par sa Nanny (grand-mère), dans une petite ville des Etats-Unis. A l’âge où Janie n’est plus une enfant, à l’âge où elle rêve d’un avenir plein de promesses et de surprises. Sa Nanny, pour préserver celle qu’elle a toujours aimée, du monde et de ses dangers, la marie à un vieux monsieur... Il faudra trois mariages et autant de vies pour que Janie atteigne son rêve d’indépendance.

C’est un roman d’amour (surtout pas niais), c’est surtout l’histoire d’une émancipation, écrit dans une langue savoureuse et chatoyante.

Véronique

Paru en janvier 2020, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sika Fakambi. Existe aussi au format numérique.

 

 

SérotonineEmployé au Ministère de l'agriculture, proche de la cinquantaine, Florent-Claude vit avec Yozu, sa compagne pour qui il n'éprouve que peu de sentiments. Dépressif, fumeur intempestif et en quête de sens à sa vie, il décide de disparaître du jour au lendemain. Ce départ le mène sur les routes et les hôtels de France, mais surtout, le replonge dans le souvenir de ses relations passées et échouées. Au travers de son amitié avec un agriculteur, le narrateur dépeint aussi un monde agricole dur et sans issue, à l'image de la vie.

De son regard tranchant, Houellebecq dresse le portrait d'une société contemporaine en perdition, de valeurs en déséquilibre. Touchant d'amour et d'un peu d'espoir (ce qui n'est pas toujours le cas chez cet auteur), Sérotonine est un roman cynique et juste, parfois trash. On y sourit jaune tout du long.

Olivier

Paru en octobre 2020. Existe aussi au format numérique.

 

A son imageAntonia, photojournaliste d'une trentaine d'années reconvertie en photographe de mariage, meurt au petit matin dans un accident de voiture, éblouie par le soleil levant sur une route sinueuse corse. Ce huitième roman de Jérôme Ferrari revient sur la vie de cette jeune femme à travers les souvenirs des différents protagonistes qui l'ont connue et qui lui rendent un dernier hommage à son enterrement. L'homélie est longue, chantée par un choeur inspiré, et le prêtre n'est autre que l'oncle et parrain d'Antonia, celui qui lui offrit pour son quatorzième anniversaire son premier appareil photo, celui qui l'encouragea, malgré lui, à poursuivre sa route et à se rendre sur les champs de bataille en ex-Yougoslavie ou ailleurs.

Jérôme Ferrari nous propose une réflexion sur le pouvoir de la photographie, intimement liée à la mort, tout comme la guerre et la représentation du réel.  Il aborde également, comme il l'avait déjà fait avec le philosophe Oliver Rohe dans le troublant et questionnant "A fendre le coeur le plus dur" (éditions Inculte), le caractère obscène de la représentation de la violence par la photographie, des milieux autonomistes corses des années 1980-1990 à la guerre en Irak du début des années 2000, avec un plongeon dans le passé colonial de la conquête italo-turque des années 1900 et les premières photographies de cadavres ennemis... Où se situe la liberté de représenter le monde? Antonia, devenue lasse après avoir été photo-reporter de guerre, va se lancer dans les reportages photo de mariage... Quels sont les choix qu'il nous reste lorsque tout semble vain?

C'est avec beaucoup de talent que Ferrari nous emmène à la suite d'Antonia, dont on voudrait croire que cet accident n'est pas réel et qu'elle va revenir nous montrer ses trésors cachés, toutes ces photographies oubliées au fond d'une caisse en carton... Exigeant et très beau !

Catherine D.

Paru en août 2020. Existe aussi en format numérique.

Une femme en contre-jourDe son écriture délicate et attachante, Gaëlle Josse nous livre le portrait sensible et troublant d’une femme artiste, comme elle, d’une femme photographe passionnée par les visages, comme elle, d’une vie parsemée de silences, d’absences, d’une femme si discrète à l’enfance tragique qui fut une nurse aimante et lointaine à la fois, d’une artiste insaisissable dont l’oeuvre fut découverte par hasard et qui fait d’elle, à titre posthume, l’une des plus grandes photographes de rue au monde.

Avec une sensibilité à fleur de mots, Gaëlle Josse nous conte l’histoire de la mystérieuse Vivian Maier, entre zones d’ombre et révélations, comme un négatif se révélant délicatement à la lumière du monde, avec tous ses possibles et les espoirs qu’il porte en son grain...

Catherine D.

Paru en août 2020. Existe aussi au format numérique.

 

 

Il est à toi ce beau paysGrande fresque historique (de 1873 à 1896) narrant la colonisation de l'Afrique, notamment celle du Congo de Léopold II, et parallèlement, la difficile émancipation des Noirs Américains. Roman choral qui alterne les lieux et les combats de figures emblématiques telles que David Livingstone, Henry Morton Stanley, Pierre Savorgnan de Brazza, Georges Washington Williams, Booker Taliaferro Washington, Roger Casement et Joseph Conrad... Livingstone, Stanley et Savorgnan de Brazza, ces trois explorateurs, désireux d'abolir l'esclavage pratiqué par les Arabes, ouvrent la voie de l'Afrique aux Européens. Léopold II n'hésitera pas à se servir d'eux et à abuser de leur confiance. Car derrière ce simulacre de désir de justice, abolition de l'esclavage et apport de civilisation, c'est d'argent et de pouvoir dont il est question. 

Rencontre entre Roger Casement et Joseph Conrad, le 6 septembre 1890
Vous semblez un homme intelligent, avait dit Casement en haussant le ton pour se faire entendre de son camarade. Alors prenez garde à vous, puisque vous allez remonter le fleuve. Soyez préparé à découvrir une part de vous-même que vous ne soupçonniez pas. Nous sommes nés blancs, c'est ainsi et on ne peut rien y faire. Nous ne saurons jamais ce que signifie être nègre, alors autant ne pas essayer. Mais en tant qu'être humain, je vous le dis, nous aurons à répondre de ce qu'il se passe ici. Vous vouliez de l'aventure, vous en aurez. Mais vous ne vous en apercevrez pas, trop occupé à surmonter les chocs que vous subirez. Vous allez voir des morts... Mais ça n'est rien comparé aux conséquences du pillage de l'ivoire et du caoutchouc. La civilisation ? La lutte contre l'esclavage ? Un tissu de mensonges. A l'intérieur, ce sont des centaines, des milliers de morts que vous allez voir. C'est ça le Congo... Quand vous rentrerez en Europe, souvenez-vous des morts. Quand vous jouerez au billard, ou aux échecs, quand vous utiliserez une canne pour vous déplacer. Souvenez-vous des morts que cet ivoire a coûtés, pour le seul plaisir des Européens.

Dans le même temps, en Amérique, malgré certaines lois passées, les Noirs sont toujours lynchés, tués, dans les Etats du Sud. Au fil des pages, Georges Washington Williams et Booker Taliaferro Washington, militants pour la cause des Noirs, livrent leur combat. Par ailleurs, George.W.Williams se rendra au Congo et critiquera ouvertement l'attitude des colonies belges.

A lire d'urgence, tant ces lignes résonnent encore furieusement aujourd'hui. Assurément, Jennifer Richard signe un grand roman.

Véronique

Paru en mai 2020. Existe au format numérique

 

De pierre et d'osL'entrée en matière de ce livre passionnant et singulier mérite d'entrer dans le top 20 des incipit les plus surprenants : nous voici pris aux tripes, tout de suite. Et le livre de poursuivre, de nous guider sans ménagement ni brusquerie dans le Grand Nord avec Uqsuralik, toute jeune fille accompagnée de cinq chiens et d'une lance brisée.

Sans didactisme, Bérengère Cournut nous immerge aussi dans la culture des Inuit, où les chants et les jeux de scène régulent la vie sociale, où les âmes voyagent et où rester en vie est banalement précaire. Naissances et morts, conflits et chasses marquent le rythme des saisons, qui basculent de la lumière totale à la nuit permanente. Et dans cet univers de grande interdépendance avec la nature, une femme trace son chemin, viscéralement attachée à la vie et faisant naturellement face à la mort qui rôde, dans un livre qui scintille comme la glace.

Rien de trop dans ce livre magnifique ! 

Natacha

Paru en octobre 2020. Existe aussi au format numérique

 

La crête des damnésNous sommes au tout début des années 1990, dans la banlieue de Chicago. Brian Oswald a 17 ans, il est fan de musique punk, et il est en colère. Parce que ses parents font chambre à part et que leur couple n'a pas l'air de s'arranger, parce que les enseignants de son lycée catholique ont des idées trop arrêtées sur les tenues vestimentaires acceptables, parce qu'il découvre la politique et les injustices, mais surtout parce qu'il est amoureux de Gretchen, sa meilleure amie, qui ne rêve que de sortir avec un tocard de 26 ans. Ancien loser invisible, il tâche tant bien que mal de devenir cool (tout en restant authentique et punk) - même si sa moustache ne pousse pas, et qu'il est encore loin de pouvoir acheter un van pour draguer les filles.

On plonge avec grand plaisir dans la vie quotidienne de Brian: ses questionnements, sa découverte des filles, ses indignations... Le tout au rythme des groupes punks et hard rock américains et de la quête de la compil/playlist ultime qui lui permettra de déclarer sa flamme à Gretchen.

Une super découverte et un véritable régal de lecture!

Hélène

Traduit de l'américain par Estelle Flory. Paru en août 2020. Aussi disponible en version numérique.