Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Brillante chimiste dans les années 50 en Californie, Elizabeth Zott n’est pas étrangère au sexisme. Elle ne se laisse cependant pas marcher sur les pieds et mène vaillamment ses recherches sur l’abiogenèse dans un laboratoire réputé, bien que pour un tiers du salaire de ses collègues masculins. Elle y rencontre même l’âme sœur. Mais un jour, la hiérarchie, sous le poids de ses préjugés, finit par lui tomber dessus. Par un concours de circonstances, Elizabeth est recrutée par un studio de télévision local pour animer une émission de cuisine en fin d’après-midi, job qu’elle accepte par nécessité mais qu’elle prend tout de même au sérieux, car la cuisine, c’est aussi de la chimie. Et elle est bien décidée à partager sa passion avec les femmes au foyer de tout l’Etat. Ce faisant, elle remporte un franc succès et devient célèbre à travers le pays. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde.

Bonnie Garmus nous livre un premier roman palpitant sur la place des femmes en science et dans tous les autres domaines, avec une multitude de personnages attachants (et d’autres beaucoup plus frustrants !). Un vrai bon moment de lecture, et un livre qui fait du bien !

Hélène

Traduit par Christel Gaillard-Paris. Paru en mai 2022. Existe aussi au format numérique.

Premier livre publié par Le Gospel, Les heures défuntes donne le ton pour cette toute jeune maison d’édition basée à Bordeaux. C’est un livre inclassable, contenant à la fois des textes littéraires et introspectifs, des souvenirs, des réflexions sur la musique et la culture underground, et de courtes nouvelles prenant pour personnages des mains séparées de leur corps… On ne sait pas trop dans quoi on s’embarque en entamant sa lecture, mais on se laisse volontiers porter dans ce royaume de songes, toujours intrigué.e par ce qu’on va trouver ensuite, car la plume de l’autrice nous fascine et nous hypnotise. Onirique, l’écriture d’Alice Butterlin est faite d’allégories et de références obscures – c’est une écriture qui se lit avec concentration et attention. On connaissait déjà ses textes publiés dans le zine papier et sur le site du Gospel, et on retrouve avec plaisir l’univers de l’autrice dans un format un peu plus long.

À découvrir pour sortir des sentiers battus !

Hélène

Paru en octobre 2022.

Revolusi : l'Indonésie et la naissance du monde moderneDans ce nouvel ouvrage, David Van Reybrouck nous entraîne en Indonésie. En nous racontant l'histoire de ce pays sur plusieurs siècles, c'est en réalité toute l'aventure de la construction du monde moderne, des relations internationales et de l'émergence des démocraties modernes qu'il nous livre. 

Pendant plusieurs années, l'auteur s'est documenté, a lu des dizaines d'ouvrages sur l'histoire de la région et surtout, il est parti à la rencontre de témoins encore vivants, là-bas sur place dans les multiples archipels indonésiens mais aussi au Japon, aux Pays-Bas, au Népal en s'entourant d'interprètes. Car, comme dans son livre Congo une histoire, David Van Reybrouck tente de comprendre les différents points de vue sur l'histoire de cette région en donnant la parole à une pluralité de témoins impliqués de diverses manières et dans différents camps.

Au fil de la lecture, on prend conscience de la place prépondérante de l'Indonésie dans l'histoire. Riche en pétrole, la région a été convoitée par beaucoup de puissances étrangères et de nombreux événements historiques majeurs du XXème siècle sont liés de près ou de loin à ce qu'il s'est passé en Indonésie.

La lecture de cet ouvrage est captivante, émouvante, dure par moment face à la cruauté d'une série d'évènements, mais elle nous instruit et complète nos connaissances historiques. Lire Revolusi, c'est se rappeler que l'histoire est complexe, passionnante et qu'il ne faut pas se contenter d'un regard pour tenter de comprendre le monde. 

Catherine

Paru en septembre 2022, traduit du néerlandais (Belgique) par Isabelle Rosselin et Philippe Noble. Existe au format numérique.

 

franz en amerique wincklerPour certains auteurs, parce qu'on les suit depuis longtemps, parce qu'on connaît leur travail, parce qu'on les a rencontrés, on développe un attachement particulier. Il en est ainsi pour moi avec Martin Winckler, l'auteur du Choeur des femmes et de la Maladie de Sachs, entre autres nombreux livres.

Médecin et auteur, militant, capable d'engranger des informations dans une quantité et une diversité hors du commun, immense lecteur, Martin Winckler maîtrise les ressorts de la narration et en joue, et il met souvent son art de conteur au service d'un savoureux mélange de plaisir de lecture, de pédagogie, de transmission d'un message politique, de transmission de connaissances historiques et scientifiques, et parfois de proposition de société, un peu à la façon des utopies. A la fois lecteur épris et lecteur expert grâce aux clefs qu'il nous donne lui-même sur la construction romanesque de ses oeuvres, on est doublement comblés comme amoureux des livres : de grandir en connaissance et en compréhension, et de se laisser happer par le récit, comme un enfant qu'on prendrait au sérieux.

Franz en Amérique est le troisième volet d'une trilogie, après Abraham et fils, qui relatait l'enfance du jeune Franz à partir de ses 8 ans et montrait la France des années 1960, et Histoires de Franz, dans lequel Franz adolescent nous conduisait jusqu'au début des années 70, tout en traversant les affres de son âge, tous deux parus également en format de poche chez Folio.

Ici, avec Franz en Amérique, l'horizon s'élargit encore : celui de Franz qui vit une expérience d'un an aux États-Unis comme étudiant d'échange, celui du livre qui nous introduit dans les différents mouvements contestataires en Amérique dans ces années-là, et va plus loin en nous livrant des morceaux de cours d'histoire du XXème siècle : guerre d'Algérie, guerre du Vietnam notamment. 

Les chevaux de bataille de Martin Winckler sont bien là et s'invitent comme dans tous ses romans, avec fougue : sa vision du soin et de la médecine, de la politique française, etc. Et dans le même temps, on croirait voir se déployer le portrait d'un adolescent idéal vivant une expérience idéale, celle que peut-être il aurait aimé vivre ? Tout en la resituant aux côtés d'un double romanesque terrien et plein de sagesse, ce qui rend chaque personnage profondément émouvant.

Foisonnant, multiple, abondant, pas résumable, voyageant dans le temps et déployant une créativité formelle qui pour autant ne perd pas le lecteur en route, Martin Winckler déploie tout son talent dans ce troisième volet qui fait même un détour par les années Covid, et dont j'ai lu jusqu'à la dernière goutte (oui, même les remerciements en fin d'ouvrage valent le détour).

Voilà pourquoi, avec une subjectivité qui fait écho à celle, tout assumée, de l'auteur, j'adore Franz. Et Martin Winckler.

Natacha

 

bones bayBones bay est une pépite ! Premier roman traduit de l'autrice neo-zélandaise Becky Manawatu, Bones Bay raconte l'histoire de deux frères orphelins, Aramà et Taukiri. Aramà, le plus jeune, est envoyé après la mort de ses parents chez son oncle, un homme taiseux, rustre et violent. Taukiri, déjà majeur, fuit loin de sa famille et semble vouloir faire table rase du passé pour se reconstruire. A chaque chapitre, on passe de la vie de l'un à celle de l'autre. Eloigné géographiquement et ayant une grande différence d'âge, ils vivent leur deuil bien différemment.

Au fil des pages, on découvre la vie de leurs parents et grands-parents. Avec énormément d'élégance, de style, de poésie et de justesse, l'autrice nous parle de la vie, de la mort, du monde tel qu'il va aujourd'hui, des croyances et traditions, des liens familiaux, amicaux, et de résilience.

Véritable condensé d’émotions, ce roman nous entraîne au coeur de la vie d’une famille maorie dans la Nouvelle-Zélande d’aujourd’hui. C'est un roman plein de lumière et de tendresse aux personnages terriblement attachants, un livre qui permet aussi de découvrir la Nouvelle-Zélande et la culture maorie. Un texte essentiel et dont la lecture reste gravée longtemps dans nos mémoires de lecteurs.

Enorme coup de cœur !

Catherine M

Paru en septembre 2022, traduit de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par David Fauquemberg.

Existe aussi en format numérique.

 

slava 1 gomontUne course poursuite menée tambour battant à travers les steppes enneigées de la Russie des années '90, juste après l’effondrement de l’Union soviétique, à la suite d’un trafiquant d’art sans scrupule et d’un artiste raté : voilà le programme de ce premier tome de la trilogie du fantasque et très inspiré Pierre-Henry Gomont.

Une tragi-comédie réjouissante aux personnages hauts en couleurs, qui brosse le portrait de cette Russie déboussolée à ce moment de son histoire, annonciateur de la Russie d’aujourd’hui.  Dessin jeté et expressif, narration virevoltante mais maîtrisée, avec un sujet qui résonne avec force au vu de l'actualité géopolitique du moment... Une fois de plus, Pierre-Henry Gomont fait  mouche et le lecteur ne boudera pas son plaisir d'être emporté dans ce tourbillon romanesque !

Delphine

Paru en août 2022. Existe aussi au format numérique.

 

tenirsanslangue panassenkoPolina en Russie, Pauline en France. Deux prénoms pour une même personne, ceux de l’autrice. Elle naît Polina en Russie mais la France la rebaptise Pauline quand sa famille s'y installe. Quand Polina veut récupérer son prénom de naissance vingt ans plus tard, un combat de longue haleine commence...

L’écrivaine revient sur son enfance en Russie, son déménagement en France au moment de la chute de l’URSS, son parcours de funambule entre les deux pays, les deux cultures et les deux langues, en équilibre précaire... Et c’est bien de langue et d’identité dont il est question dans ce récit touchant porté par la voix singulière et la langue inventive et libre de Polina Panassenko.

Un texte évidemment très personnel, drôle, émouvant, intelligent.

Delphine

Paru en août 2022. Existe aussi au format numérique.

 

lacitedesnuages doerrAnthony Doerr, récompensé en 2015 par le prestigieux prix Pulitzer, confirme dans ce nouveau roman son talent de conteur hors pair. 

Il signe un texte dense et foisonnant, qui emporte le lecteur dans un récit choral où les différents protagonistes du passé, du présent et du futur, entretiennent tous un lien étroit, presque affectif, avec un manuscrit datant de la Grèce antique et dont la lecture a bouleversé leurs existences : "La cité des nuages et des oiseaux". A travers le destin de ses personnages, le romancier célèbre le pouvoir des histoires et de l'imaginaire sur notre condition d'humains. 

Anthony Doerr parvient à croiser les époques et à donner de la consistance à ses personnages ainsi que du crédit à ses décors dont les ambiances sont colorées et tellement bien restituées. On voyage de Constantinople au XVe siècle, à l'Idaho au XXe et XXIe siècles, avec des incursions en Corée et à Londres, et même à bord d'une capsule spatiale dans un avenir indéfini. Des questions fondamentales traversent le récit et résonnent une fois le livre refermé : quel dessein poursuit l'humanité, et vers quel destin s'achemine-t-elle ?

Le roman est certes long (près de 700 pages) mais on ne s'ennuie pas une minute, tant la lecture est captivante !

Voici un texte puissant et inspirant dans une très belle langue.

Delphine

Paru en septembre 2022. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marina Boraso. Existe aussi en version numérique

 

C'est l'histoire d'un mariage: celui de Cleo et Frank. Cleo est une jeune étudiante en art, elle est anglaise et son visa arrive bientôt à expiration. Frank a quarante ans et déjà une belle carrière dans la pub, et il est citoyen américain. Les deux se rencontrent un soir de Nouvel An, en quittant une fête à laquelle ils ne retourneront pas. Ils se plaisent instantanément, se marient rapidement, et s'embarquent dans une vie conjugale qui a tout d'une terra incognita.

Leur histoire nous est contée à travers leurs propres voix, mais aussi à travers celles de leur entourage: une soeur, des amis, une collègue, qui gravitent autour de ce couple, fou amoureux, mais qui peine parfois à surmonter ses différences. L'histoire d'amour centrale est enrichie par cette galerie de personnages qui nous ouvrent une fenêtre sur leur vie, le temps de deux ou trois chapitres tout au long du livre. Coco Mellors, qui signe ici son premier roman, réussit à nous accrocher dès le début par des dialogues savoureux et l'ambiance cosmopolite du New York des années 90, où tout semble possible...

Cléopâtre et Frankenstein est un roman sur l'amour, incarné par des personnages plein de failles mais qui ressemblent à des amis, que l'on suivrait sans hésiter pour une soirée ou un voyage au soleil - une très belle découverte et une autrice à suivre!

Hélène

Paru en septembre 2022. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie de Prémonville. Aussi disponible au format numérique.

L'illusion du malPour sa deuxième enquête, Piergiorgio PULIXI frappe très fort !!

Mara Rais et Eva Croce, avec l'aide et le soutien du criminologue Vito Strega, se lancent sur les traces d'un justicier masqué qui harangue les foules via les réseaux sociaux et invite à la vindicte populaire. Remarquablement construit, ce polar fait froid dans le dos tant les faits décrits font écho à l'évolution de notre société obnubilée par le pouvoir, il dépeint parfaitement la présence des réseaux sociaux comme nouveaux juges et ce monde politique vieillissant incapable de prendre ses responsabilités...

Haletant, sans un seul temps mort, ce livre dresse un constat terriblement amer, celui d'une justice italienne (européenne?) gangrénée par la corruption et le manque de moyens, et l'impuissance des politiques.
Excellent !!

Catherine D.

Paru en septembre 2022, traduit de l'italien par Anatole Pons-Reumaux. Existe également au format numérique.

 

 

l ecole de topeka lernerQuel talent, quel kaléidoscope, quelle force et quel raffinement. La vie de Ben Lerner et celle de son personnage se mêlent dans ce roman comme le reflet du ciel se mêle aux vagues. Machisme, exclusion, pouvoir font partie des sujets qui hantent ce livre et que Lerner malaxe avec un mélange de colère, d'autodérision et de poésie irrésistibles.

Ponctué de références et d'échos, ce roman à quatre points de vue est une danse, une danse où se côtoient l'intelligence et la révolte, un livre qui reflète le monde avec une force qui nous marque. Et le roman se dévore, ce qui ne gâche rien.

Natacha

Septembre 2022. Traduit de l'anglais par Jakuta Alikavazovic

 

la foret brulera liljestrandL'intrigue de ce roman serre à la gorge tant elle est réaliste et actuelle, malgré que les faits soient fictifs. Les forêts suédoises brûlent et des évacuations doivent s'improviser. Un couple et ses trois enfants sont pris dans la tourmente et chacun réagit à sa façon, la situation jouant le rôle de révélateur, pour eux comme pour d'autres personnages qui les entourent.

Tendu, satirique et juste, haletant aussi, ce roman se lit d'un traite. Malgré qu'ils incarnent aussi les pires travers de notre société obsédée par l'apparence, la réussite sociale, la consommation et prise dans un engrenage dont elle semble ne pas pouvoir se déprendre, les personnages ne manquant pas de nous inspirer de l'empathie.

Un page-turner climatique, à lire à l'ombre.

Natacha

Août 2022. Traduit du suédois par Anna Postel.

 

vivance david lopezRepeindre sa maison avec un pinceau minuscule, c'est une philosophie particulière. C'est celle du narrateur. Quand celui-ci perd son chat dans des inondations, il part à sa recherche à vélo. Et sans s'en rendre vraiment compte, il laisse tout derrière lui. Mais tout, est-ce tant ?

Un magnifique roman qui prend son temps, tout en finesse. Ecrit au rythme du bitume, des rencontres inopinées et des coups de pédales.

Olivier

Paru en août 2022. Existe aussi en version numérique.

 

Jean-Luc et Jean-Claude, deux bons copains d'un centre aéré, ont l'habitude de se retrouver au PMU tous les jeudis pour leur sortie en permission, à condition de ne pas boire d'alcool, bien sûr. Un jour, ils rencontrent un jeune homme au blouson remarquable et ils ne reviendront pas au centre. Leur élan de liberté (ainsi que leur fascination pour les phoques) les emmèneront loin du foyer, où l'inquiétude monte.

Drôle et touchant ! De péripéties en rencontres, on s'attache à ces deux drôles de zozos, à leur amitié et à leur humanité.

Olivier

Paru en août 2022. Existe aussi en version numérique.

 

lucie rico gpsAriane, jeune femme légèrement névrosée, inadaptée et recluse dans son appartement, est invitée au mariage de sa meilleure amie. Cette dernière lui partage sa localisation afin qu'elle s'y rende plus facilement, elle qui n'a plus l'habitude de sortir depuis qu'elle est au chômage. Le lendemain, la jeune mariée a disparu. Pas le point rouge sur la carte du téléphone d'Ariane.

D'abord sensible, drôle et cynique, ce roman en plein dans son époque vire peu a peu au thriller tout en pointant les difficultés sociales liées à nos addictions numériques.

Olivier

Paru en août 2022. Existe aussi en version numérique.

 

Après un grave accident de voiture, Jarred devient hémiplégique et doit se déplacer en fauteuil roulant. C’est son père, qu’il n’a pas vu depuis une dizaine d’années, qui vient le chercher à l’hôpital pour le réinstaller dans la maison où il a grandi, et qu’il a quittée sans prévenir alors qu’il était encore adolescent. Le roman déroule l’histoire des liens, serrés puis tendus et brisés, entre ces deux personnages. L’enfance et l’adolescence de Jarred sont racontées via ses souvenirs, éclairés par ceux de son père, alors que l’on navigue dans leur nouveau quotidien.

« Le lâche » est une histoire de reconstruction : celle d’une relation filiale qui s’est brisée au sortir de l’enfance, celle d’un père qui a réussi à dompter son alcoolisme, celle d’un homme qui doit réapprendre à vivre dans son corps. C’est un roman drôle et cynique, mais aussi émouvant, sur l’humain et sa capacité à changer et à se remettre en question.

Une lecture très agréable et résolument optimiste, à conseiller pour passer un bon moment en compagnie de personnages imparfaits et attachants !

Hélène

Paru en août 2022. Traduit de l’américain par Marc Amfreville. Aussi disponible au format numérique.

Dans les années 20 à Paris, un ancien combattant se spécialise dans la recherche de soldats disparus, pour le compte de leurs familles. En se lançant sur les traces d’Émile Joplain, dont la mère est sans nouvelles depuis 1916, il voit se dérouler une histoire d’amour à la fois folle et maudite : celle d’un soldat-poète, et de sa fiancée Lucie ; qui fait d’une certaine manière écho à sa propre histoire d’amour avec Anna.

De Paris à l’Alsace, de champs de batailles en hospices, Gilles Marchand nous entraîne dans le sillage de cet enquêteur qui n’est pas encore parvenu à sortir de la Première Guerre Mondiale, alors que la Seconde se rapproche. L’auteur s’est abondamment documenté sur le contexte historique et nous place à la hauteur des hommes qui ont combattu et vécu les atrocités de la Grande Guerre.

Un roman touchant qui parle des horreurs des tranchées et de l’absurdité du destin, tout en soulignant la place centrale de l’amour dans l’expérience humaine.

Hélène

Paru en août 2022.

leteoutoutafondu mcdaniel

Le temps d'un été caniculaire dans une petite ville de l'Ohio, dans les années 1980, le jeune Fielding, 13 ans, va voir sa vie basculer après avoir rencontré le diable en personne. Ce dernier arrive un matin sous les traits d'un garçon afro-américain de son âge, Sal, qui prétend revenir de l'enfer. Un jeune homme pourtant d'une nature douce et d'une grande sagesse qui sera recueilli par la famille de Fielding. Mais le ver est dans la pomme et les habitants de leur ville ne voient en ce jeune garçon que le mal incarné... Et tout commence à dérailler. 

La jeune romancière livre un récit d'une maîtrise impressionnante, une histoire flamboyante qui glace autant qu'elle captive. Elle explore l'Amérique profonde, en proie à ses démons et nous fait réfléchir à la puissance des préjugés et à la noirceur de l'âme humaine. Ses personnages sont touchants et irrésistibles, son écriture fluide et terriblement efficace. Lecture brûlante d'émotions et addictive. 

Delphine

Paru en août 2022. Traduit de l'américain par François Happe. Existe en format numérique

 

real life taylorTorturé, fort, politique, finement écrit, Real life nous invite dans la tête, la peau et le coeur de Wallace, un doctorant en biochimie dont les souvenirs teintés de honte et d'exclusions hantent les interactions amicales, professionnelles et amoureuses, elles-mêmes traversées par les manifestations les plus discrètes et les plus profondes du racisme, du mépris de classe et de l'homophobie. Indécis, blessé, à fleur de peau, le personnage de Wallace n'en est pas moins bouleversant et attachant, et le portrait du groupe qui l'entoure l'est tout autant.

Une oeuvre intense et une écriture prenante.

Natacha

Août 2022. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié.

 

ou es tu sally rooneyC’est un plaisir intense de retrouver Sally Rooney (l'autrice de Normal people, de Conversations entre amis) et sa manière précise de scruter, avec légèreté et précision, les trentenaires d’aujourd’hui. Débâcles et euphories amoureuses et professionnelles, regard profond et lucide sur le monde qui cahote et vacille, quête éperdue de beauté, miettes sublimes d’authenticité : tout nous touche dans cette valse de quatre personnages qui aiment, séduisent, écrivent, réfléchissent et tentent de communiquer... 

Sally Rooney est une sorte de photographe magicienne des années 2020, qui fait étinceler des éclats de joie pure au bout de ses rudes baguettes de mots. 

Natacha

Août 2022. Traduit de l'anglais par Laetitia Devaux

 

Hommes RichardCeci est une passionnante exploration romanesque du désir. En toile de fond: le patriarcat. Emmanuelle Richard le rend manifeste là-même où il se fond dans le paysage. Elle le décortique et décortique son envers : une relation entre un homme et une femme qui ne serait pas hantée par la domination, ça donnerait quoi, au fait ? Et le désir qui surgit, à l'inverse, dans une situation de danger voire de menace, quels sont ses ressorts ?

Creusé à la gouge et curieux, voici un roman qui cherche et réfléchit tout en tenant son intrigue avec une poigne de fer.

Natacha

Août 2022

 

 

Les dessous du maillot de bainLe maillot de bain mérite-t-il un livre de plus de 200 pages ? La réponse est oui, assurément ! Car avec l’histoire du vêtement de bain et de son évolution à travers les siècles, c’est une histoire moins frivole qu’il n’y paraît qu’Audrey Millet nous relate avec enthousiasme et sérieux. Ce morceau de tissu, qui à l’origine était une chemise de bain, nous fait redécouvrir notre peur ancestrale de l’eau qui n’était jamais très éloignée de la peur du féminin, avant de devenir un objet d’émancipation des corps au XIXe et XXe siècles, avec les corollaires inévitables que sont les canons de beauté en vogue. Cet ouvrage passionnant et édifiant nous permet de porter un autre regard sur notre histoire, il se lit quasiment comme un roman, parfait pour paresser au soleil et... les pieds dans l’eau !

Catherine D.

Paru en mars 2022. Existe au format numérique.

 

 

Etre à sa placeUn excellent ouvrage pour s’interroger sur les places que nous occupons, un essai sensible et intelligent qui nous entraîne au cœur des multiples sens que renferme ce concept de « place » qui n'est pas qu'une question de géographie mais bien plus encore, et qui s'inscrit dans bien des domaines (affectif, social, politique, familial,...) Une réflexion subtile, faite d'allers-retours, d'hésitations, de certitudes aussitôt balayées, sur tous les sens que cette question sans réponse, cette quête infinie, entraîne avec elle : quelle est ma place ? Claire Marin convie à ce voyage intime et philosophique de nombreux.ses écrivain.es comme Annie Ernaux, Anne Dufourmantelle, Sarah Chiche, Mona Chollet, Daniel Perec, Sylvain Prudhomme, Henri Michaux et bien d'autres encore. Enrichissant !

Catherine D.

Paru en février 2022. Existe aussi au format numérique.

 

 

lasocietedupeloton martin pocheGuillaume Martin n'est pas que philosophe, il est aussi un des meilleurs coureur français de ces deux dernières années et c'est avec le surnom de « vélosophe » qu'il nous offre son second ouvrage de philosophie, largement inspiré de sa pratique sportive. Cette fois, il explore la société démocratique en la comparant à un peloton au sein duquel les tensions sont palpables entre les aspirations individuelles et celles du groupe, tout en levant le voile sur la pseudo solidarité présente dans tous les grands discours sur l'esprit sportif.

Un essai accessible et pertinent pour tous ceux qui ont envie de repenser la société par le prisme du sport, ou quand le cyclisme se fait le miroir de notre société. Passionnant du début à la fin !

Catherine D.

Paru en novembre 2021 en grand format, en octobre 2022 en édition poche. Existe aussi au format numérique.

 

 

lesfemmesaussisontduvoyage azema pointsLucie Azéma a longtemps dévoré des récits de voyages, essentiellement écrits par et pour des hommes, devenus des classiques du genre que tout voyageur se devait de lire. Rapidement cependant, un trouble est né : ces récits empêchaient les femmes de se représenter en voyageuses, en aventurières, en exploratrices, alors même qu'elles devaient souvent déjouer les interdits pour pouvoir vivre comme elles le souhaitaient. L'autrice nous invite alors à cheminer aux côtés d'Alexandra David-Neel, Ella Maillart, Nellie Bly, Anita Conti et bien d'autres, leur redonnant toute la place qu'elles méritent, à travers leur faculté à « être libres de voyager, mais aussi libres pour voyager ». Un ouvrage inspirant pour toutes les femmes voyageuses et rêveuses, et pour toutes celles qui hésitent à faire le premier pas !

Catherine D.

Paru en mars 2021 en grand format, en poche en octobre 2022. Existe aussi au format numérique.