Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Un jour viendraGiulia Caminito, nouvelle plume de la littérature italienne, nous offre un roman dense et âpre, à l'image de l'époque et de la région dans lesquelles il s'inscrit, le début du 20e siècle et Les Marches (dans le nord de l'Italie). Dans une langue rugueuse traversée de dialecte, l'auteure nous raconte l'histoire de Lupo et de Nicola, frères que tout oppose mais liés par une profonde affection, au sein d'une famille pauvre et mal aimante, comme tant d'autres dans cette région où les luttes socialistes vont toutefois apporter un peu d'espoir à une jeunesse analphabète et abrutie de travail aux champs. Avec un grand-père anarchiste, un père boulanger, une famille éclatée et engloutie dans ses mensonges, Lupo n'aura de cesse de protéger son frère plus fragile tout en endossant des reponsabilités trop grandes pour lui... Puis, ce sera l'heure de l'engagement, au sein des groupes paysans révolutionnaires et durant la Grande Guerre, et toutes les tragédies de ce début de siècle qui n'épargnera personne. 

Un roman d'une intensité sans pareille, qui se lit d'une traite et au terme duquel on  peut mesurer tout le chemin parcouru jusqu'à aujourd'hui. Il s'agit là d'une première incursion plus que réussie dans la littérature européenne pour les éditions Gallmeister !!

Catherine D.

Paru en mars 2021, traduit de l'italien par Laura Brignon. Existe aussi au format numérique.

toutlebonheur lombardoCe roman attachant au possible dresse le portrait d'un couple et de leurs quatre filles, dans un habile chassé-croisé dans le temps qui nous dévoile, petit à petit, les secrets enfouis et les relations mêlées d'amour et de houle de trois générations et de tempéraments tantôt pleins de fougue, tantôt fragiles, rigides, jaloux, parfois explosifs et se rabibochant toujours.

Le livre se lit comme une série et sera d'ailleurs adapté comme tel.

Natacha

Paru en avril 2021. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Laetitia Devaux. Existe aussi en numérique.

 

 

des dieux  sans majusculeHelen tente de mener une adolescence normale parmi sa bande de copains, les "Têtes-de-bites". Entre les paysages d'usine à la dérive, la mort de sa mère, le catholicisme extrême qui pèse sur la ville et ses règles, elle se hisse entre les obstacles grâce à des amitiés franches, pleines de vie et une tante aimante.

Par petites touches, l'auteure installe une atmosphère et dissèque les coeurs étouffés lorsqu'ils essayent de se gonfler pour s'épanouir. Une jeune héroïne forte, volontaire qui peut s'appuyer sur des amis marginaux et attachants.

Olivier

Paru en mars 2021. Traduit de l'américain par Laurence Kiefé. Existe aussi au format numérique.

mes arrets sur image lecomteFigure emblématique de notre petit écran, Michel Lecomte se raconte sans se la raconter, au travers d'anecdotes drôles, croustillantes, et toujours pleines de tendresse et d'humilité. A l'image de cette personnalité charismatique qui nous dépeind aussi, dans ce livre, les coulisses et l'histoire de la RTBF. Un agréable et sincère moment de lecture pour les curieux, les amoureux de sport et du paysage audiovisuel.

Olivier

Paru en novembre 2020. Existe aussi en format numérique.

 

 

watership downMenacés par la destruction de leur garenne, une bande de lapins que rien n'ébranle se lance dans une quête impétueuse et risquée, où les dangers vont les pousser à se serrer les coudes. Ils vont devoir se frotter à la nature, aux autres espèces, à l'Homme. Un récit d'aventure hyper prenant qui nous fait tourner les pages sans nous en rendre compte.

Moins léger qu'on ne le croirait, cette histoire met en scène des lapins qui nous rappellent aux valeurs essentielles des hommes. Une formidable odyssée animale où loyauté, courage et ouverture sont de mise. Addictif et touchant.

Olivier

Paru en juin 2020, traduit de l'anglais par Pierre Clinquart. Existe aussi en version numérique.

le démon de la colline aux loupsDuke retrace les épisodes violents et traumatisants de sa jeunesse jusqu'à la cellulle de prison dans laquelle il croupit. Il écrit pour tenter de trouver le salut et d'évacuer le démon en lui. Le récit d'une enfance violée, maltraitée et confinée qui a fait perdre à Duke et ses frères et soeurs tous ses repères et qui va le poursuivre tout au long de sa vie. A son tour de faire face à la violence qui bouillonne en lui. Ou de prolonger la boucle...

Ecrit dans une langue époustoufflante qui oscille entre horreur et innocence, entre la voix de l'enfant et de l'homme de peu de mots, débordé par ses sentiments. C'est noir, dur et choc, c'est bouleversant.

Olivier

Paru en janvier 2021. Existe aussi en format numérique.

Un jeune étudiannt débarque de Berlin dans la ville e New-York, dans le cadre de ses études en cinéma. Il a dans l'idée de tourner un film sur le sexe mais son professeur lui sermonne qu'il est trop coincé pour y parvenir. Il atterrit dans l'appartement cradingue d'un drôle d'ami, proche des écrivains de la Beat Generation. Il s'interdit surtout de loger chez sa vieille tante, craignant d'être replongé dans l'histoire honteuse de ses ancêtres nazis. A force de l'éviter, il va finir par tomber en plein dedans. Aussi, il rencontre une jeune Américaine qui va le faire douter de son couple et de sa copine, mythomane sur les bords, restée à Berlin.

On suit un héros paumé, secoué dans son confort, qui devra faire des choix de vie et naviguant parmi des personnages drôles, parfois barrés, mais toujours attachants.

Olivier

Paru en janvier 2021. Traduit de l'allemand par Rose Labourie. Existe aussi au format numérique.

chroniquesdejeunesse delisleVoyage dans le temps décrit avec subtilité et humour : dans ce roman graphique, Guy Delisle revient sur ses étés de jeunesse où il travaillait comme étudiant dans l'usine de papier de sa ville au Québec. L'occasion de se livrer aussi sur la relation étrange et distandue avec son père, lui-même employé dans cette usine.

Avec son trait épuré et expressif, Guy Delisle nous propose un récit autobiographique d'une grande fraîcheur, qui questionne le rapport d'un jeune au monde du travail.

Delphine

Paru en janvier 2021.

nowheregirl lehucheVoilà un objet étonnant et détonnant : Magali Le Huche est parvenue à nous livrer un récit intime et très personnel par le biais d'un dessin virevoltant voire carrément pop par moments. Elle nous raconte comment, jeune adolescente, elle a décroché de l'école, complètement étouffée par une phobie scolaire qui a pris des proportions ingérables. Et comment sa découverte de la musique des Beatles lui a permis de redonner de la joie à sa vie en cette période troublée : John, Ringo, George et Paul sont alors devenus sa bouée de sauvetage, sa bouffée d'oxygène, ses amis !

Un roman graphique autobiographique inspirant, un personnage dans lequel certains pourront se reconnaître. Le ton est sincère et drôle, le dessin jeté par moments, très pictural à d'autres, carrément libéré !

Une belle découverte, un livre qui fait un bien fou !

Delphine

Paru en mars 2021. Existe aussi au format numérique.

nemoubliepas garin"Ne m'oublie pas" décrit la relation complice et ô combien émouvante entre Clémence, jeune adulte, et Marie-Louise, sa grand-mère atteinte de la maladie d'Alzheimer. Désemparée par la souffrance, les absences et les égarements de sa Mamie, Clémence décide d'organiser une fugue à deux. Histoire de retrouver la maison d'enfance de Marie-Louise qui semble tellement hanter les pensées de son aïeule. Un road-trip qui prend des allures de cavale, mais aussi de retrouvailles avant de faire ses adieux.

Alix Garin nous livre un premier roman graphique, bouleversant et très juste. Son dessin épuré déployé dans une palette de couleurs tendres rend l'atmosphère très douce.

Un récit délicat qui ne laisse pas indifférent.

Delphine

Paru en janvier 2021. existe aussi au format numérique.

Une ville de papierUn roman inclassable qui nous embarque pour un voyage improbable, où tout est à la fois vrai et faux, sur les traces de ces villes fantômes, sorties tout droit de l'imagination des cartographes américains des années 1930. Véritablement excellent, en plus d'être instructif et réjouissant !

Catherine D.

Paru en février 2021. Existe aussi au format numérique.

 

 

 

guide des paumeesSi les guides de développement personnel qui sentent un peu trop la "recette toute faite" (comme si c'était facile d'être heureux) vous laissent perplexes, mais que vous ressentez une insatisfaction personnelle latente et un besoin de changement, foncez sur ce guide qui a plusieurs qualités particulières : principalement, celle de ne pas considérer séparément l'accomplissement individuel et la société dans laquelle il s'inscrit.

En gros, il nous rappelle qu'il est normal de se sentir "paumé.e" dans un monde où règnent tant d'inégalités et où percent pas mal de menaces, économiques et environnementales. Attrayant dans son graphisme, bourré de références et de conseils de lecture, lisible en mode "picorage" ou d'une traite, le livre découle en partie de données récoltés par le groupe "les paumé.e.s" au sein de l'association make_sense.

A découvrir pour se "dépaumer" un peu !

Natacha

couverture arbre de l'oubli nancy hustonCroisant les histoires d'oppression de deux peuples et plus largement, des femmes, les mêlant intimement et ce faisant, les éclairant, Nancy Huston nous offre à nouveau des personnages écorchés, pris dans les filets de la famille et de la grande histoire des dominations, qui vont parfois jusqu'à une innommable violence.

Lili Rose, jeune fille malmenée au sein d'une famille catholique, Joël, désireux d'offrir une descendance à sa mère ravagée par la perte de sa famille à Terezin, Shayna, qui se sent héritière des esclaves brutalisés et exterminés mais coupée de ses racines. Nous les voyons se débattre et nous nous attachons à leur humanité trop humaine, portés par l'ironie et la sensibilité de Nancy Huston...

Un très bon roman.

Natacha

Mars 2021

blancautourUne atmosphère graphique unique pour un récit inspirant: comment une jeune institutrice du Connecticut décide, en 1832, d'ouvrir une école pour jeunes filles noires, trente ans avant l'abolition de l'esclavage.
 
Basé sur une histoire vraie, ce roman graphique est une ode à la résistance, servi par un dessin magnifique!

Une lecture approuvée dans notre équipe par Catherine, Delphine et Hélène !
 
Paru en janvier 2021.
 

zoomaniaVoici le deuxième roman d'Abbi Geny traduit en français, et c'est un régal. Quatres enfants se retrouvent orphelins, trois soeurs, un frère. Darlene, l'ainée, majeure au moment du décès du père, la mère étant morte déjà plusieurs années auparavant, décide de s'installer avec ses soeurs et son frère dans une grande caravane qui va leur servir de maison. Aucun des enfants ne sera donc placé en famille d'acceuil. La cohabitation n'est pas facile tous les jours. Et un soir, suite à une dispute, le frère s'en va. Il réappaitra quelques années plus tard et semble s'être radicalisé sur certains sujets. Commence alors un road-trip qui mènera deux des enfants vers le Sud dans une sorte de fuite militante. Cet ouvrage rassemble tous les bons ingrédients d'un excellent roman : condensé d'émotions, d'idéaux, engagement, amour fraternel, loyauté. Une lecture rythmée, énivrante qui nous emmène vers cette frontière tenue et fragile entre enfance et âge adulte où les certitudes s'effondrent parfois violemment.

Catherine M

Paru en janvier 2021. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Céline Leroy. Existe aussi en format numérique.

Un papillon, un scarabée, une roseUn papillon, un scarabée, une rose : trois éléments qui surgissent inopinément dans la vie de Francie à trois moments-clés de son enfance et adolescence, étroitement liés à sa mère dépressive dont elle sera séparée à l'âge de huit ans. Aujourd'hui, Francie est une jeune femme un peu étrange, qui replonge dans ses souvenirs pour tenter de comprendre ces événements qui lui ont laissé une trace indélébile... Très beau, avec juste ce qu'il faut de fantaisie !!

Catherine D.

Paru en janvier 2021, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Céline Leroy. Existe également au format numérique.

 

 

Le Ladies Football ClubCe livre est un régal, tant par sa forme (roman en vers libres) que par son fond (l'histoire du tout premier club de football féminin anglais )!
Stefano Massini n'a pas son pareil pour camper ses personnages, ces onze ouvrières d'une usine de munitions à Sheffield qui, alors que leurs maris, pères, frères, sont à la guerre (on est en 1917), vont participer à leur émancipation en jouant au ballon... C'est drôle, c'est bien écrit, en un mot, c'est captivant !!

Catherine D.

Paru en janvier 2021, traduit de l'italien par Nathalie Bauer. Existe aussi au format numérique.

 

 

 

Le silence des carpesPaul Solveig, le héros (ou anti-héros) de cet excellent roman, part à la recherche d'une inconnue rencontrée sur une vieille photo en noir et blanc oubliée par le plombier tchèque sous la table de sa cuisine. Et c'est tout un pan de la vie culturelle et de l'histoire de la Moravie que nous découvrons avec lui, pour notre plus grand plaisir! Tout y est : amour, humour, désillusion, communisme, cinéma, littérature, résistance... et même les poissons chers à Ota Pavel :-)

Catherine D.

Paru en janvier 2021. Existe aussi au format numérique.

 

 

indiceIndice des feux est un recueil de sept textes magnifiques. Sept histoires qui tissent ensemble un portrait de notre monde et de ses dérèglements. Inondations spectaculaires, disparition mystérieuse de la faune, apologie de la vitesse, de la performance… sommes-nous vraiment dans le bon ? Ces fictions nous amènent à nous poser pas mal de questions, sans tomber dans un discours moralisateur stérile. Vous aimez les nouvelles, foncez vous allez adorer. Vous ne lisez jamais de nouvelles, foncez aussi, le héros d’une de ces histoires vous touchera assurément au cœur.

Catherine M

Paru en janvier 2021

 

 

le colibri veronesiComme s'entrelacent et même s'enlacent merveilleusement la vie et la mort dans ce nouveau roman de l'auteur de Chaos calme et de Terres rares !

Jamais linéaire, dans une construction enlevée, tout en mouvement et en surprises, un texte qui, littéralement, danse, Veronesi nous fait voyager dans la vie sans cesse secouée de cet homme qui lutte pour réparer, pour maintenir la vie en place, qui plusieurs fois sert de socle d'amarrage à ses proches.

Dans la vie riche de cet homme qui est frère, fils, père et grand-père, les chocs et les drames, les joies aussi, sont nombreux et c'est chaque fois une explosion de vie et d'émotion pour le lecteur, secoué comme par les vagues d'une tempête et fasciné par le talent de l'auteur à dépeindre l'existence, à nous balader dans le temps, à transpercer notre coeur et à le secouer ensuite comme pour vérifier qu'il est bien vivant.

A lire, vraiment.

Natacha

Traduit de l'italien par Dominique Vittoz. Existe aussi en numérique.

 

La saga des Cazalet, dont les deux premiers volumes sont parus en 2020 à la Table Ronde, est un véritable délice de lecture, tableau de la "bonne société" anglaise des années 1930 et 1940, pleine de finesse et d'humour.

Le premier tome, Étés anglais, nous convie le temps de deux étés (en 1937 et 1939) aux côtés de cette grande famille aisée, réunie pour les vacances sous le toit du Brig et de la Duche dans le Sussex. La maison accueille leurs trois fils ainsi que leurs épouses et leurs enfants, en plus de Rachel, leur fille célibataire. En ces dernières années de presqu'insouciance avant l'entrée de l'Angleterre en guerre, nous suivons tous ces personnages, ainsi que leurs domestiques (gouvernantes, cuisinière, chauffeur, jardinier), dans leur quotidien et leur dynamique familiale. L'autrice s'intéresse aux vies intérieures des adultes comme des enfants, avec un grand talent pour la description - s'inspirant d'ailleurs largement de sa propre famille!

Dans le deuxième volume, À rude épreuve, nous retrouvons la famille au complet ayant emménagé de façon permanente à Home Place. Les hommes sont engagés dans la marine ou l'aviation, ou aux commandes de l'entreprise familiale. Les femmes participent comme elles le peuvent à l'effort de guerre, donnant des cours de secourisme ou faisant la lecture aux grands blessés installés dans un cottage voisin. Les enfants grandissent, s'interrogent sur la guerre, s'émancipent pour certains de leurs parents et des codes de leur société. Pour tout le monde, la vie suit son cours, bien qu'entrecoupé de raids aériens allemands... ce qui nous offre aussi un aperçu de la vie quotidienne des anglais durant le Blitz, une période passionnante.

La série devrait compter cinq tomes, dont le troisième, Confusion, sortira à la mi-mars, et on se réjouit déjà!

Hélène

Traduits de l'anglais par Anouk Neuhoff et Cécile Arnaud. Aussi disponibles en numérique.

 

laounousdansions perrignonDétroit, Michigan, 2013. Ira et Sarah, policiers, sont chargés de mener l'enquête suite au meurtre d'un jeune homme blanc dans un quartier en ruines de la ville, le Brewster Douglass Project. Des meurtres, il n'en manque pas dans cette ville à très forte criminalité. Et Ira connaît bien le quartier, puisqu'il y a grandi. Mais quelle est l'identité de la victime et pourquoi sa route l'a-t-elle mené là ?

Au fil de l'enquête, Judith Perrignon déroule le fil de l'histoire de ce quartier pas comme les autres et de cette ville qui symbolise la grandeur et la décadence du rêve américain, portée pendant des décennies par la montée en puissance du capitalisme et des industries automobiles... avant son déclin, la faillite, la déroute. A l'époque du capitalisme triomphant, la main d'oeuvre de ces usines, principalement afro-américaine, trimait à des cadences infernales, travaillait à bas prix. Et ces familles étaient logées dans le Brewster Project.  

Entre enquête journalistique et oeuvre de fiction, mêlant les époques, les générations, les voix, Judith Perrignon fait revivre l'atmosphère de ce quartier. Elle décrit comment le projet a été initié en 1935 par Eleanor Roosevelt, espérant apporter un semblant de confort pour l'époque à ces familles. Comment les Noirs y ont été "parqués", créant néanmoins une communauté soudée et unie. Comment le quartier a décliné, faute de rénovation, la ville toute entière tombant au fil du temps dans un déclin économique inéluctable. Le lecteur découvre la vie de ses habitants : les joies, la solidarité, mais aussi les désillusions, le racisme, les révoltes des laissés-pour-compte, la drogue et la criminalité qui grignottent du terrain. Et aussi comment la musique, celle qui fait chalouper les corps et prend aux tripes, y a joué un rôle crucial, véritable ciment qui fait tenir ensemble cette société : le blues, la soul, le jazz, joués dans les bars interlopes, attirait les foules, Blancs et Noirs, et surtout, donnait de l'espoir. Combien de talents inoubliables la mythique "Motown records", créée fin des années 1950 à Détroit, a-t-elle révélés parmi la population qui vivait dans ces quartiers ? (Les Suprêmes, entre autres, ont passé leur enfance dans les tours du Browster Project et sont des figurantes incontournables de ce roman).

Détroit, c'est tout cela à la fois. Un mélange détonnant, unique. 

Judith Perrignon pose un regard acéré mais bienveillant sur toutes les personnes qui ont façonné l'histoire de cette ville, depuis les années 1930 jusqu'à nos jours.

C'est fort et passionnant. 

Delphine

Paru en janvier 2021. Existe aussi au format numérique

 

Plonger dans un livre d'Erik Orsenna de sa collection "Petit précis de mondialisation", c'est comme faire un grand voyage, qu'il y parle de coton, de moustiques ou, comme ici, de cochon, un grand voyage de par le monde et dans l'Histoire.

Dans le cochon, tout est bon. "Aucun autre vivant que le cochon n'apporte autant aux humains". Et pourtant, ce mal-aimé est le plus souvent soumis, aujourd'hui, à un élevage intensif et brutal. Raconter son histoire, de l'animal heureux dans la ferme familiale à la violence actuelle, c'est aussi dénoncer une mondialisation, paradis supposé des échanges, en fait dévastatrice.

On croise également des saumons, des moustiques et des chauves-souris...

Un livre écrit sous forme de reportage, avec des mots clairs, truffé de références et saupoudré d'un brin de malice : bienvenue dans le monde du Vivant, ou ce qu'il en reste.

Ce récit résonne furieusement dans la crise sanitaire que nous traversons aujourd'hui.

Véronique

Paru en septembre 2020. Aussi disponible au format numérique.

Deux récits habilement entrecroisés à 150 ans de distance. Le lien principal : une maison bancale dans laquelle ont vécu deux femmes.

Willa, aujourd'hui, ne ménage pas sa peine pour tenter de remédier à de multiples difficultés, une famille compliquée et une situation financière catastrophique. Un siècle et demi plus tôt, au même endroit, Mary se passionne pour les insectes et correspond régulièrement avec Charles Darwin. Elle se lie d'amitié avec son voisin, professeur de sciences en conflit avec son directeur qui n'admet pas ses idées avancées. Deux femmes que réunit leur semblable volonté de faire face aux bouleversements de leurs époques.

Comme dans tous ses romans, Barbara Kingsolver déborde d'empathie pour ses personnages. Tout cela donne un magnifique "tourne-page", d'autant plus que l'auteur ne dédaigne pas l'humour et qu'elle a le sens de la formule.

Véronique

Traduit de l'américain par Martine Aubert. Paru en août 2020. Aussi disponible au format numérique.

 

Journaliste, B. Vitkine a obtenu le prix Albert Londres en 2019 pour les nombreux reportages qu’il a effectués dans les zones d’influence russe, et notamment le Donbass, ce bassin minier à l’est de l´Ukraine que se disputent les nationalistes ukrainiens et les séparatistes russophones. C’est là, au cœur de ce conflit pas si lointain et pour beaucoup incompréhensible, que l’inspecteur Kavadze, ancien militaire en Afghanistan, doit mener son enquête -un enfant de 6 ans vient d’être retrouvé mort. Plus que celle-ci, c’est le talent de l’auteur à nous décrire la situation catastrophique de la région et des gens qui y vivent qui donne à ce roman tout son intérêt. Un roman noir, ou plutôt gris, comme un ciel plombé par une chape de froid, de misère… et la guerre. Un pari réussi pour ce premier roman.

Grégory

Paru en février 2020. Aussi disponible au format numérique.