Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

jenereverraipluslemonde altanAhmet Altan, romancier, journaliste turc, est accusé d’avoir participé au putsch manqué du 15 juillet 2016. Depuis sa prison, il réussit à envoyer, hors des murs, ces textes, rassemblés dans Je ne verrai plus le monde. Récit poignant d’une homme épris de culture et de liberté qu’une cour de justice abjecte a décidé d’enfermer. Pour se sauver de la folie qui le guette, Ahmet Altan s’évade mentalement... « Me jeter en prison était dans vos cordes ; mais aucune de vos cordes ne sera jamais assez puissante pour m’y retenir. Je ne suis ni là où je suis, ni là où je ne suis pas. Je suis écrivain. Enfermez-moi où vous voulez, je parcours encore le monde avec les ailes de l’imagination. » « Car comme tous les écrivains, j’ai un pouvoir magique ; je passe sans encombre les murailles. »

Un livre indispensable !

Véronique

Paru en septembre 2019. Traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes. Existe aussi au format numérique

Resisteraudesastre Stengers 3DPenseuse des sciences et philosophe écoféministe, Isabelle Stengers partage une nouvelle fois, dans ce passionnant entretien, son exploration de comment les modes de pensée évoluent et de ce qu'elle y voit de productif pour les temps qui sont les nôtres. L'entretien, mené par Marin Schaffner, permet aussi à Isabelle Stengers de s'exprimer à propos d'autres penseurs qui lui sont proches et qui, dans leurs manières d'aborder la "nature", choisissent de prendre distance avec les sciences traditionnelles et de prêter attention au vivant d'une autre manière, et peut-être ce faisant de développer des ressources qui vont permettre que la vie repousse, comme le dit Emilie Hache dans sa postface : Félix Guattari, Gilles Deleuze, Vinciane Despret, Starhawk, Donna Haraway... 

Un court texte qui rend bien compte d'un courant de pensée de plus en plus présent dans les publications de sciences humaines relatives à l'écologie. 

Natacha 

psychologiepositive garnierOn voit là que psychologie et écologie se rejoignent : nous dépendons autant des arbres pour respirer que pour activer en nous des sentiments humains qui tendent à notre bien–être et à notre santé.

En partant de son expérience personnelle, une feuille d’arbre dansant sur son pare-brise tandis que la voiture est à l’arrêt, l'écologue Lisa Gardner va s’intéresser à la psychologie positive, science qui étudie comment nos émotions positives naissent, se maintiennent et nous apportent bien-être et bonheur, dans sa relation avec l’écologie qui tente, elle, de comprendre et conserver la biodiversité. Cette expérience du sublime, du awe (définit comme une réponse émotionnelle à des stimuli physiques ou conceptuels extraordinaires qui défient notre cadre normal de référence et qui ne sont pas encore intégrés dans notre compréhension du monde), va traverser l’ensemble de cet essai, ponctué de données statistiques et néanmoins tout à fait accessible à toutes et tous.

L’autrice va ainsi démontrer à quel point, et sans que nous en ayons forcément conscience, la nature joue un rôle prépondérant sur nos émotions positives, qu’elle réduise le stress en milieu urbain ou qu’elle nous encourage à davantage de bienveillance et d’empathie. Mais si la diversité des espèces nous apaise, celle-ci est en danger, et tout l’enjeu est de mieux cohabiter à l’avenir, entre humains et non humains en étant sereins et épanouis. La diversité est l’épice du bonheur. Voici une lecture instructive et apaisante !

Catherine D.

Paru en mai 2019. Existe aussi au format numérique.

unvelocontrelabarbarie toscanoJe veux qu'on se souvienne de moi pour mes performances sportives et pas comme un héros de guerre. Les héros, ce sont les autres, ceux qui ont souffert dans leur chair, dans leur âme, dans leur famille. Je me suis contenté de faire ce que je savais faire au mieux. Aller à bicyclette. Le bien doit être accompli dans la discrétion. Si on le divulgue, il perd de sa valeur car c'est comme si on voulait tirer bénéfice de la souffrance d'autrui. Il y a des médailles qu'on accroche à son âme et qui compteront dans le royaume des Cieux, pas sur cette terre.

Il n’est pas nécessaire d’être féru de cyclisme pour se plonger dans cet essai historique consacré à l’un des grands champions de ce sport, Gino Bartali. Mais à l’heure où l’Europe ferme ses frontières, cette histoire incroyable prend une dimension encore plus particulière. Non seulement Gino Bartali va gagner deux fois le Tour de France (1938 et 1948), trois fois le Giro d’Italia (1936, 1937 et 1946) et être considéré comme l’un des meilleurs grimpeurs de tous les temps, mais il va surtout mettre sa renommée au cœur d’un engagement qui jamais ne fléchira, celui de sauver des vies. Il n’en parlera quasiment jamais de son vivant et c’est pourquoi ce petit essai est vital, lui qui a sauvé pas moins de 400 Juifs de la déportation et d’une mort quasi certaines, avec son seul vélo comme alibi et réceptacle de faux papiers, papiers en devant le « facteur de la liberté ». Alberto Toscano nous livre le récit essentiel du destin d’un seul homme, devenu Juste parmi les nations en 2013, qui nous replonge au cœur des bouleversements dramatiques qui ont ébranlé l’Europe et l’Italie au 20e siècle.

Catherine D.

Paru en septembre 2019. Disponible également au format numérique.

Ce beau livre est une synthèse de l'émission radiophonique La Série Documentaire consacrée aux sorcières, diffusée sur France Culture en 2018.

Divisé en quatre chapitres, correspondant aux quatre épisodes de la série, le livre résume d'abord l'histoire des accusations de sorcellerie et de la grande chasse aux sorcières qui a sévi en Europe jusqu'au XVIIème siècle. Il s'intéresse ensuite aux formes modernes de sorcellerie et d'envoûtement, notamment par le biais de témoignages de praticiennes. La troisième partie aborde la figure de la sorcière dans la culture: comment la littérature, la peinture et le cinéma ont-ils représenté cette figure controversée? L'autrice conclut l'ouvrage sur la figure de la sorcière en politique, et la réappropriation du terme par les mouvements féministes contemporains.

Bien que les sorcières soient un sujet largement traité en ce moment (on pense bien sûr à Mona Chollet et à la tornade de livres parus dans son sillage), Sorcières ne se contente pas de remâcher ce que ses prédécesseurs en ont dit. Le tout est richement illustré de reproductions d'oeuvres, de photos et de documents historiques, ce qui en fait un très bel ouvrage, à offirir ou à s'offrir.

Hélène

Paru en novembre 2019.