Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce, Corinne Morel DarleuxLa société en est arrivée à un tel état de dévissage culturel, le conformisme et l'injonction normative sont devenus de tels fléaux que toute déviation, tout pas de côté, toute élégance gratuite en vient à acquérir une portée subversive. Aussi, couplés à une intention politique, le "refus de parvenir" et la "dignité du présent" sont aujourd'hui susceptibles de s'inscrire dans la longue lignée de l'action directe et de la non-coopération au système, au titre de sabotage symbolique. 

Sous-titré Réflexions sur l'effondrement, cet ouvrage révèle un puits sans fond de gouttes de positivité dans un monde consumé par sa consommation effrénée. Corinne Morel Darleux, militante écosocialiste, excelle dans l'art de la contradiction assumée, de l'humour (noir) sur un sujet dont on ne connaît pas la fin, du questionnement et du doute comme ligne de conduite. Ce petit essai est un grand ouvrage, chaque ligne nourrit la pensée, rebondit sur une autre et atterrit sur une exclamation. Quand l'autrice questionne notre quotidien, elle convoque le navigateur Bernard Moitessier, qui lui inspirera le concept du "refus de parvenir", Romain Gary et ses "Racines du ciel" ou encore les lucioles de Pasolini pour nous parler de la "dignité du présent", de la place et des choix de l'individu dans une société donnée et surtout de l'importance de la politique censée "fournir le cadre collectif qui rend possible le libre choix des individus qui la composent."

En bref, parce qu'il est inutile de tenter la paraphrase, ce livre est à lire, de toute urgence, en prenant le temps de se questionner. Essentiel !

Catherine D.

Paru en 2019 et 2021. Existe au format numérique.