Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

couverture le voleur de plumes cyclades.jpgVous est-il déjà arrivé d’entendre une histoire au détour d’une conversation anodine, de ne plus pouvoir cesser de la ressasser les mois qui suivent et d’enfin tout lâcher pour vous y plonger à corps perdu ? C’est exactement ce qui arriva à Kirk W. Johnson lorsqu’il entendit parler lors d’une partie de pêche à la mouche d’Edwin Rist, un jeune américain, musicien virtuose, qui en 2009 s’introduisit dans un prestigieux musée d’Histoire naturelle près de Londres pour y voler plus d’une centaine d’oiseaux entreposés là depuis parfois plus d’un siècle.

Fasciné par cette affaire, il se lance dans une palpitante enquête sur ce vol, enquête qu’il nous livre dans ce récit et qu’il replace dans un contexte historique plus large. Il s’agit là aussi, malheureusement, d’un chapitre supplémentaire sur la frénésie destructrice des hommes à vouloir accaparer tout ce que la nature peut « offrir », dont sa beauté (pour le plaisir des yeux, regardez sur internet la photo d´une mouche à saumon victorienne).

Un beau livre, avec une mise en pages emplumée, et un thriller plus véridique que… nature dans le monde des collectionneurs d'oiseaux exotiques. Lecture addictive et instructive recommandée.

Gregory R.

Paru en octobre 2020, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Doug Headline. Existe aussi au format numérique