Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

ete des charognesDans ce premier roman aussi beau que cruel, nous partons à la rencontre d'un jeune enfant/adolescent en route vers l'âge adulte. Il nous raconte son quotidien dans une région éloignée de la modernité et de la frénésie de notre monde moderne et urbain. Il nous parle de la misère et de la violence de ces zones rurales où l'alcool coule à flot, où les mots manquent aux hommes pour exprimer leurs doutes, leurs peurs, leurs joies, et ce sont les regards, mais aussi les coups, qui prennent le relais. 

Dans la première partie du livre, le narrateur évolue dans le microcosme familial de son village natal, il est à la fois libre comme un enfant laissé à lui-même et terriblement contraint par un entourage oppressant qui ne voit d'autre avenir possible que la reproduction d'une vie de misère. On apprend à tuer le mouton d'un coup de couteau sec et vif, car c'est ce qu'on fera adulte. Dans un second temps, on suivra le jeune homme qui part à la rencontre de son destin, seul, dans un ailleurs. La ville pourra-t-il l’accueillir?  La solitude, voire le rejet, n'est-il pas encore plus difficile à vivre dans une ville surpeuplée de gens sans racine? 

Ce récit sombre, glauque nous colle à la peau tant la langue de ce jeune romancier est belle, brillante. On retrouve l'ambiance de Steinbeck par moments. C'est une lecture qui marque, un texte qui sort de l'ordinaire (comme beaucoup de textes édités par la géniale maison d'édition Allia). Un auteur à suivre, assurément.

Catherine

Paru en janvier 2017, existe aussi en format numérique.