Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

enfantdesalaud chalandonSorj Chalandon livre un roman puissant et bouleversant sur la relation père-fils, un texte percutant autour des thèmes de la trahison et du mensonge, où s’entrelacent la petite et la grande histoire.

Au printemps 1987, Sorj Chalandon, alors journaliste, couvre le procès de Klaus Barbie, le chef de la Gestapo qu’on surnommait « Le Bourreau de Lyon » pour avoir torturé, exécuté et ordonné la déportation de nombreux juifs vers les camps de concentration. A cette époque, le père de Chalandon insiste auprès de son fils pour pouvoir assister aux audiences de ce procès et les suit avec assiduité, voire passion.

Déjà dans le roman  « Profession du père » où il tient le rôle principal, ce père nous est décrit comme un mythomane, un pervers redoutable. Ici, Sorj Chalandon s’attache à découvrir en quoi ce « salaud », ce manipulateur, ce tricheur et menteur invétéré a connu un passé trouble sous l’Occupation : quel rôle aura-t-il joué exactement pendant la Seconde Guerre mondiale ? Pourquoi son père est-il à ce point fasciné par le procès de Klaus Barbie ? Obsédé par l’histoire de son père depuis son plus jeune âge, le romancier aura finalement accès au dossier judiciaire de ce père jugé en 1945 pour actes nuisibles  à la Défense nationale.

Dans le roman, le déroulé du procès de Klaus Barbie nous est raconté au fur et à mesure que le narrateur, double de Chalandon, découvre les éléments qui constituent le dossier judiciaire de son père. Le narrateur y affronte ce père insaisissable en un dialogue bouleversant, le met face à ses mensonges et ses contradictions. A travers ce texte, Sorj Chalandon met en scène cette confrontation tant attendue, cette discussion qu’il aurait tellement aimé avoir avec son père. Afin que ce dernier puisse révéler son vrai visage et que père et fils puissent enfin nouer un dialogue. Car sous le ressentiment et le désespoir du fils, on sent aussi l’envie et le besoin de renouer avec son père...

Mots percutants, style fluide et envoûtant, Sorj Chalandon nous embarque dans ce récit très personnel qui ne laisse pas indifférent.

Delphine

Paru en août 2021. Existe aussi au format numérique.