Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

lesmarvels selznicklesmarvels crayonnesLe talentueux Brian Selznick, qui avait marqué les esprits à la sortie de son roman pour la jeunesse L'invention de Hugo Cabret, nous revient avec un roman magique : Les Marvels. Cet auteur a incontestablement un don pour plonger ses lecteurs dans son univers poétique et mystérieux et l'embarquer dans ses histoires. 

La couverture, magnifique, est déjà une invitation à la rêverie : un énigmatique dessin de bateau au trait doré se détache sur un fond bleu nuit profond, comme une ancienne enluminure de grimoire. Dans la première partie de l'ouvrage, on découvre l'histoire de la famille des Marvels, sous forme de roman graphique muet. Dessins délicats et traits doux au crayon gris retracent l'histoire de cette famille de comédiens sur plusieurs générations, depuis 1766  (année où un des frères Marvels trouve la mort sur un navire pris dans la tempête) et jusqu'à 1900. Mais le récit en images se clôt sur une page blanche, un point d'interrogation quant au destin du jeune Léo Marvel. Dans la seconde partie du roman, on laisse place aux mots et à notre époque : c'est le jeune Joseph qui sera au centre du récit romancé. Ce jeune garçon, en mal d'identité, cherche à en savoir plus sur le passé de sa famille. Il fugue de son pensionnat pour aller trouver refuge à Londres dans la maison étrange d'un oncle : Albert. Ce dernier mène une vie à l'écart du monde, dans sa demeure où le temps semble s'être arrêté un siècle plus tôt et n'a pas l'intention de révéler au garçon l'histoire de leur famille ni une explication quant à ses moeurs étranges. Mais quel lien y a-t-il entre la famille des Marvels et celle de Joseph ?

Les deux récits se font écho, se complètent dans une construction habile et le mystère reste entier jusqu’à la dernière page. Les Marvels est un roman passionnant, vraiment original et emprunt de beaucoup de charme. Un très bel objet aussi. Certainement à découvrir. 

Delphine

(A partir de 11 ans)

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Diane Ménard.