Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

leguerredesmercredis schmidtNous sommes en septembre 1967. Les Etats-Unis s'apprêtent à vivre une période particulièrement difficile, entre l'enlisement des combats au Vietnam, l'assassinat de Martin Luther King et celui du sénateur Robert Kennedy. Holling Hoodhood est ce qu'on peut appeler un jeune garçon ordinaire : il vit à Long Island dans l'état de New York avec sa famille, et reprend le chemin du collège où il essaiera plutôt de se faire oublier par ses professeurs et ses copains de classe... car il faut dire qu'il n'est ni particulièrement brillant ni vraiment populaire. Il tente surtout de trouver sa propre voie, discrète, entre un père très ambitieux et peu à l'écoute qui voit en lui la relève pour son bureau d'architecture, ses copains de classe qui aiment plutôt le chambrer et Mme Baker, sa prof d'anglais et titulaire de classe qui d'après lui, ne peut pas l'encadrer. Et Holling sait qu'il va devoir endurer toute l'année des mercredis difficiles : il devra passer ses après-midis en tête à tête avec Mme Baker, qui, d'après lui, a décidé de le lui faire payer en le faisant lire toutes les pièces de Shakespeare. Mortel ennui en perspective ! Mais bientôt, Holling va se découvrir une passion pour la langue virtuose de Shakespeare, se retrouver propulsé sur les planches en collants jaune et plumes d'autruche, et va nouer une étonnante relation de confiance avec une Mme Baker décidément surprenante. Gary D. Schmidt, avec sa langue très imagée et son sens des mises en situation burlesques, nous réserve quelques scènes truculentes à hurler de rire, et nous fait accompagner, le temps d'une année au collège, ce jeune garçon dans ses réflexions, sa recherche d'identité, jusqu'à ce qu'il trouve enfin son propre chemin. Il nous fait aussi vivre, comme si l'on y était, cette période tourmentée de l'histoire américaine à travers les yeux de ce jeune homme. Un excellent roman, toujours très juste, dont la lecture fait un bien fou.

Et on ne peut que s'attacher à Holling, ce garçon qui incarne parfaitement le genre de héros malgré lui, pris dans un engrenage d'événements aussi déterminants que drôles, qui nous semble absolument irrésistible ! 

(A lire dès 14 ans.)

Delphine

Janvier 2016