Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

mush vatinelNous sommes en 1925 en Alaska. Où nous retrouvons l'héroïne de La dernière course dans une nouvelle aventure.

Elisabeth Larivière vit en solitaire dans le chalet que son père a jadis construit. Orpheline à 13 ans, elle a appris grâce à son plus fidèle ami, Uasheshkun, un indien naskapi, comment trapper, tirer à la carabine, mener un attelage de chiens, survivre aux hivers glacés, aux loups et aux ours affamés. La jeune trappeuse est l'amie des Esquimaux, souvent maltraités ou volés par les pionniers blancs installés en Alaska. Elle doit régulièrement déjouer les ruses de Billy White, un sinistre personnage à la tête d'une bande de voleurs de chiens de traîneau. Ces chiens qui sont indispensables à la survie des Esquimaux.

Dans Mush !, Elisabeth participe à une aventure périlleuse : l'acheminement d'un sérum jusqu'à l'unique hôpital de cette région, un sérum indispensable pour éradiquer l'épidémie de diphtérie qui menace la population. Pendant cet hiver glacial de 1925, la température est tombée jusqu'à - 50 degrés, et pourtant, de relais en relais, une dizaine de mushers (conducteurs d'attelage) et leurs chiens de traîneau bravent la tempête sur des centaines de kilomètres. Elisabeth est la seule femme à participer à cette course folle.

Une héroïne attachante, des personnages bien campés, font de ce roman, inspiré de faits historiques réels, une réussite. Il est préférable pour l'apprécier d'aimer la nature et les chiens. La relation entre les chiens de traîneau et leurs maîtres est décrite avec beaucoup de sensibilité. 

Le récit est assez dense... pour les bons lecteurs, à partir de 13 ans.

Véronique B.