Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

zafon labyrinthe des espritsMerveilleux écrivain que Ruiz Zafon qui, une fois de plus, clame son amour pour Barcelone, ville chargée d'Histoire.
Le roman couvre la période franquiste depuis la guerre civile. L'héroïne, Alicia Gris, alors petite fille, est blessée gravement, sous les bombardements de Mussolini, venu appuyer Franco. Des années plus tard, devenue une femme au caractère trempé et rongée par son passé, Alicia travaille au "Corps", sorte de police parallèle. Aidée par l'inspecteur Vargas, elle va enquêter sur la disparition d'un ministre et sur une liste de chiffres bien mystérieux, dont l'explication dévoilera une des pages les plus sombres de la période dictatoriale, lorsque opposants politiques, artistes, écrivains étaient enfermés dans la tristement célèbre prison-forteresse militaire de Montjuic.
Ces pages  ne font pas de ce roman un livre triste. Pour les lecteurs de "L'ombre du vent", on y retrouve Daniel, devenu adulte et père à son tour, ayant à charge aujourd'hui la librairie Sempere, Fermin, au langage fleuri, toujours conseiller littéraire de ladite librairie, et la magie du cimetière des livres oubliés...
Si les quatre tomes de la série du "Cimetière des livres oubliés" (L'ombre du vent - Le jeu de l'Ange - Le prisonnier du ciel - Le labyrinthe des esprits) forment un tout, si des liens sont tissés entre eux, chacun peut se lire indépendamment ou dans le désordre.

L'écriture jouissive, le récit à rebondissements, l'Histoire avec un grand H, font de cette lecture un grand moment de plaisir, une célébration de la littérature, une lecture qu'on a envie de partager.

Véronique

Paru en mai 2018, traduit de l'espagnol par Marie Vila Casas. Existe aussi en format numérique.

altLors d’une journée pluvieuse qu’il passe à farfouiller dans une bouquinerie, le célèbre écrivain Gil Coleman aperçoit par la fenêtre la silhouette de son épouse Ingrid, disparue depuis douze ans sans laisser de traces. En se lançant à sa poursuite, il fait une chute assez grave qui ramène auprès de lui leurs deux filles, Nan et Flora, dans la maison au bord de la mer où elles ont grandi.

Tout au long du livre, des lettres écrites par Ingrid au cours des dernières semaines avant sa disparition vont faire découvrir au lecteur entre chaque chapitre « l’histoire vraie » de sa relation avec Gil: leur mariage précipité qui avait fait suite à leur liaison d’été, et la vie de famille pas toujours confortable qui en a découlé par la suite, alors qu'Ingrid avait sacrifié ses projets de voyage et de carrière pour vivre le grand amour avec son ancien professeur...

Un mariage anglais est un roman au parfum de mer et de sable, de mystère et de secrets, d’amour et de trahison… bref, une lecture idéale pour les vacances.

Hélène

Traduit de l’anglais par Mathilde Bach. Paru en mai 2018.

letasdepierreAurélie et son petit frère Christophe prennent la plume ensemble pour nous livrer un bout de leurs enfance/adolescence sur fond de terrils dans la région liégeoise. Les chapitres s’alternent et l'on retrouve une fois la voix de la sœur, une fois celle du frère. L'écriture à deux (ou quatre ?) mains est une vraie réussite. Ils réussissent à nous faire percevoir deux points de vue, sans que l'on soit dérangé pour le changement de narration.

On plonge donc avec eux dans cette campagne où l'aventure côtoie l'ennui. Venant d'une famille traditionnelle chrétienne, la marge de manœuvre des narrateurs n'est pas énorme et la messe du dimanche est un rendez-vous incontournable. Mais au fil des années, les sorties avec la bande du village vont se multiplier et les enfants gagneront petit à petit un peu de liberté. Premiers émois, premières disputes avec les parents, les enfants grandissent et dans ce récit du quotidien, surgit un drame qui ébranle tout le village...

Un livre teinté de pas mal d'humour malgré une ambiance un peu moite et noire également. Des auteurs à suivre assurément.

Aurélie Levaux est également auteure-illustratrice de romans graphiques.

Catherine M

Paru en mars 2018.

altGallmeister nous offre à nouveau une très belle publication avec ce premier roman de l’américaine Emily Ruskovitch. Au cœur des montagnes de l’Idaho vivent Ann et son mari Wade. Ce dernier a vu sa famille brisée quelques années auparavant par un événement dramatique survenu au cours d’une journée ordinaire. Sa mémoire le quitte peu à peu, tout comme celle de son père et de son grand-père les avaient quittés au même âge. Avant l’inéluctable disparition de ses souvenirs liés à ce jour décisif, Ann tente de relier les indices qu’elle a trouvés au fil des années pour se faire une image cohérente de ce qui s’est passé, et que son mari a enfoui le plus profondément possible. Durant toute leur vie commune, elle sera hantée par cette après-midi qui a tout changé, obsédée par l'idée qu'elle en est d'une certaine façon responsable.

Le récit est guidé par une plume à la fois détachée et empathique, presque hypnotique, et on ne peut s’empêcher d’engloutir les pages pour tenter, comme Ann, de comprendre les événements passés et les conséquences qu’ils ont provoquées dans l’existence des personnages qui témoignent. Idaho est un roman qui reste en tête longtemps après qu'on l'ait refermé.

Hélène

Roman traduit de l'anglais (américain) par Simon Baril. Paru en mai 2018, existe aussi en version numérique.

nossouvenirssontdesfragmentsdereve kjellwest janvier2018Il y a le titre et puis, la couverture. Nos souvenirs sont des fragments de rêve, c'est une plongée dans la vie intime du narrateur , jamais nommé, qui va, enfant, rencontrer celui qui va devenir son meilleur ami envers et contre tout (et tous), Alex, et la soeur de celui-ci, Stella, dont il va tomber éperdument amoureux. Pendant un demi-siècle, nous allons suivre ces trois personnages, sur fond de clivage social puisque Alex et Stella sont les enfants d'une famille de riches entrepreneurs, tandis que le narrateur est issu de la classe moyenne inférieure dont le père a été rétrogradé et dont la mère est secrète et engoncée dans des traditions familiales. Mais c'est aussi et surtout l'histoire d'amour entre Stella et le narrateur, professeur et écrivain, qui n'auront de cesse de se chercher pendant toutes ces années, après avoir vécu quelques années d'amour absolu à l'adolescence... Amour absolu que le narrateur ne parviendra jamais à oublier totalement. C'est enfin un roman qui s'inscrit dans l'histoire contemporaine de la Finlande, dans ses rapports avec ses voisins russes et allemands, à l'heure où les attentats ont touché Madrid et Paris et où l'économie chancelle à la fin des années 2000. 

Voici une sombre et belle histoire d'amour qui a comme écrin les majestueux paysages finlandais et qui est baignée de la musique de Georges Harrison! 

Catherine D. 

Paru en janvier 2018, traduit du suédois (Finlande) par Jean-Baptiste Coursaud - Existe aussi en format numérique

 

racketPolar haletant, cynique, au ton vif et au rythme du monde d'aujourd'hui. Un des cadres supérieurs d'Ostram, entreprise française de pointe dans la fabrication de chaudières et de turbines, utilisées notamment dans le domaine nucléaire, vient d'être arrêté à New-York. Dans le même temps, le meurtre à Paris du directeur d'une société écran active dans le blanchissement d'argent pour une filiale d'une grosse banque nord-américaine met la puce à l'oreille d'une petite cellule des Renseignements Généraux qui travaille sur la sécurité des entreprises. Il va s'avérer rapidement que Power Energy, géant américain du secteur énergétique, prépare un coup fumant avec l'appui de tout l'appareil d'Etat américain. A l'exception de la commandante Ghozali, qui vient de débarquer dans la cellule, et de ses deux flics, rien ne semble pouvoir arrêter la machine...

Plongée dans le monde du racket version grand format. Tous les coups sont permis: influence, chantage, corruption, délit d'initiés et meurtre si nécessaire. L'histoire n'est pas totalement surprenante mais reste néanmoins très efficace. Comme le souligne Dominique Manotti, ce roman est librement inspiré du rachat d'Alstom Energie par l'entreprise américaine General Electric.

Equinox, la nouvelle collection "polar" des éditions Les arènes, frappe un grand coup pour ses débuts.

Gregory R.

Paru en mars 2018. Existe aussi au format numérique.

 

le-blanc-du-roiUn régal ! un livre-reportage teinté d'humour et d'empathie pour l'Afrique et pour les Africains, sur les traces de Savorgnan de Brazza, explorateur au Congo.

Engagé par une certaine Idanna, descendante de Brazza, Clemente Bicocchi, se rend au Congo, en 2008, pour filmer l'imposant mausolée, très controversé, dans lequel repose la dépouille de l'explorateur. Il en tirera un film "Africa nera, marmo bianca" (Afrique noire, marbre blanc) et un livre "Il bianco del re" (Le blanc du roi).

Emporté par des rencontres inattendues et des situations insolites, C. Binocchi raconte, d'une plume réjouissante, son approche du Congo et sa perception du "Grand chef blanc" qu'était Brazza, qui a donné son nom à Brazzaville. Ce dernier ayant privilégié l'approche pacifique entre civilisations et cultivé un projet de développement pour l'Afrique.

"Je suis resté vingt-cinq jours sous le toit de Makoko (roi des Téké), j'ai séjourné deux mois dans ses Etats. Il n'aurait pas mieux traité ses enfants que nous l'avons été par lui... Je n'ai jamais eu l'habitude de voyager dans les pays africains en guerrier, comme M Stanley, toujours accompagné d'une légion d'homme armés, et je n'ai pas eu besoin de faire des échanges, parce que, voyageant en ami et non en conquérant, j'ai trouvé partout des gens hospitaliers." (Extrait de son journal, 1880)

Ainsi, comme le souligne l'éditeur, dans sa présentation du livre "Il a existé, à la fin du 19ème siècle, une autre voie que la colonisation brutale mise en œuvre par les grandes puissances européennes "

Véronique

Paru en mai 2018, traduit de l'italien par Samuel Sfez

lesombresdemontelupo valeriovaresiLe commissaire Soneri, que nous avions découvert dans Le Fleuve des brumes, s'octroie enfin quelques jours de repos bien mérité dans son village natal perché dans les Apennins, à flanc de montagne de Montelupo, en Italie. Evidemment, ces vacances n'en seront pas vraiment et Soneri, rattrapé par sa fonction et par les souvenirs vécus avec son père mort trop tôt, tandis que l'entreprise familiale du village semble éprouver des difficultés et que ses dirigeants (le père et le fils Rodolfi) disparaissent l'un après l'autre, va sans cesse osciller entre le désir de comprendre la nouvelle configuration sociale du village, ses anciens amis et voisins, et la tentation de rester à l'écart de toute cette agitation en partant à la cueillette aux champignons sur cette terre montagneuse et ombrageuse... Empreint d'une sourde mélancolie et plongé dans un décor gris et alourdi de rancoeurs venues du passé, ce nouveau roman de Valerio Varesi nous plonge à nouveau dans l'Italie profonde où le passé agit comme une chape de plomb sur le présent et où les regrets sont comme la brume qui ne cesse de recouvrir le village. Construite comme un huis-clos, étouffant de non-dits et de solitude, cette histoire fait la part belle aussi à Montelupo, cette montagne brumeuse qui sera finalement la seule à pouvoir délivrer la vérité... Un tout, tout bon polar d'ambiance!

Catherine D.

Paru en mars 2018, traduit de l'italien par Sarah Amrani, existe aussi en format numérique.

les assasins de la route du nord

Un polar différent, pas vraiment un polar d'ailleurs. Une enquête policière, oui, un peu... Anila Wilms s'inspire d'un fait divers qui s'est réellement passé il y a presque 100 ans en Albanie. Tout le pays est en émoi car deux ressortissants américains ont été assassinés sur une petite route de montagne, la route du Nord. Or ce crime est contraire au code de conduite qui régit ces territoires hostiles au progrès et qui place l'hospitalité au plus haut rang des vertus. Que fabriquaient ces Américains sur cette route (des prospecteurs de pétrole?), est-ce les montagnards qui sont dans le coup? Mais surtout que va devenir l'Albanie, quelle image va t-elle donner au concert des nations qui l'épie? D'un ton léger, parfois drôle ou même poétique, Anila Wilms nous plonge le temps d'une enquête au cœur d'un pays méconnu, qui au lendemain de son indépendance va devoir trouver sa voie entre modernité prometteuse et traditions nécessaires. Dépaysant!

Gregory R.

Paru en février 2018, traduit de l'allemand par Carole Fily

 

levison

Voilà un livre rondement mené! On prend les mêmes protagonistes, au Vietnam à la toute fin des années 60 et puis aujourd'hui dans le cadre d'une élection sénatoriale aux Etats-Unis. Les deux histoires vont s'imbriquer à cause d'un petit mensonge, juste une formalité pour le commissaire Fremantle: venir sur un plateau télé et confirmer les faits d'armes du sénateur Drake (du moins sa version des faits), sénateur qui fut son soldat au Vietnam et dont la campagne de réélection s'embourbe. Mais un second petit mensonge en vue de  confirmer le premier pourrait s'avérer nécessaire. La course au pouvoir peut-elle tout justifier? Plus rien n'est certain... si ce n'est qu'il y a eu une sale guerre et qu'un sénateur va devoir être élu dans l'Etat du Nouveau-Mexique.

Gregory R.

Paru en avril 2018, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Fanchita Gonzales Bantlle.

paris-veniseDans cet ouvrage, Florent Loiseau nous dépeint une situation relativement précaire et dramatique, avec pourtant beaucoup d'humour. C'est l'histoire de Fred, un jeune homme qui accumule les petits boulots, dont la banquière réclame le remboursement de ses emprunts et qui vient de se faire licencier... Bref, une situation non enviable. Acculé financièrement, il accepte un nouveau job mal payé, il devient accompagnateur pour une compagnie privée pour assurer un service de nuit sur la ligne ferroviaire qui relie Paris à Venise. Et le voici qui s'embarque pour une aventure haute en couleur. Ce train a des allures de cour des miracles, il transporte des touristes mais aussi des migrants, et le personnel qui y travaille fait preuve de beaucoup de "créativité" pour améliorer les fins de mois. C'est le règne de la débrouille, de l'arnaque.

Finalement sous ses allures un peu foutraques, Paris-Venise est une lecture vraiment instructive et intéressante qui nous permet de découvrir un microcosme particulier et qui nous parle aussi du monde du travail et de ses petits boulots précaires. Par ailleurs, le côté anti-héros et l'autodérision du narrateur en font aussi une lecture ludique et amusante, car pleine d'humour.

Catherine

Paru en février 2018

ilestatoicebeaupays richardGrande fresque historique (de 1873 à 1896) narrant la colonisation de l'Afrique, notamment celle du Congo de Léopold II, et parallèlement, la difficile émancipation des Noirs Américains. Roman choral qui alterne les lieux et les combats de figures emblématiques telles que David Livingstone, Henry Morton Stanley, Pierre Savorgnan de Brazza, Georges Washington Williams, Booker Taliaferro Washington, Roger Casement et Joseph Conrad... Livingstone, Stanley et Savorgnan de Brazza, ces trois explorateurs, désireux d'abolir l'esclavage pratiqué par les Arabes, ouvrent la voie de l'Afrique aux Européens. Léopold II n'hésitera pas à se servir d'eux et à abuser de leur confiance. Car derrière ce simulacre de désir de justice, abolition de l'esclavage et apport de civilisation, c'est d'argent et de pouvoir dont il est question. 

Rencontre entre Roger Casement et Joseph Conrad, le 6 septembre 1890
Vous semblez un homme intelligent, avait dit Casement en haussant le ton pour se faire entendre de son camarade. Alors prenez garde à vous, puisque vous allez remonter le fleuve. Soyez préparé à découvrir une part de vous-même que vous ne soupçonniez pas. Nous sommes nés blancs, c'est ainsi et on ne peut rien y faire. Nous ne saurons jamais ce que signifie être nègre, alors autant ne pas essayer. Mais en tant qu'être humain, je vous le dis, nous aurons à répondre de ce qu'il se passe ici. Vous vouliez de l'aventure, vous en aurez. Mais vous ne vous en apercevrez pas, trop occupé à surmonter les chocs que vous subirez. Vous allez voir des morts... Mais ça n'est rien comparé aux conséquences du pillage de l'ivoire et du caoutchouc. La civilisation ? La lutte contre l'esclavage ? Un tissu de mensonges. A l'intérieur, ce sont des centaines, des milliers de morts que vous allez voir. C'est ça le Congo... Quand vous rentrerez en Europe, souvenez-vous des morts. Quand vous jouerez au billard, ou aux échecs, quand vous utiliserez une canne pour vous déplacer. Souvenez-vous des morts que cet ivoire a coûtés, pour le seul plaisir des Européens.

Dans le même temps, en Amérique, malgré certaines lois passées, les Noirs sont toujours lynchés, tués, dans les Etats du Sud. Au fil des pages, Georges Washington Williams et Booker Taliaferro Washington, militants pour la cause des Noirs, livrent leur combat. Par ailleurs, George.W.Williams se rendra au Congo et critiquera ouvertement l'attitude des colonies belges.

A lire d'urgence, tant ces lignes résonnent encore furieusement aujourd'hui. Assurément, Jennifer Richard signe un grand roman.

Véronique

Paru en mars 2018.

altRuth est infirmière en maternité depuis plus de vingt ans. Elle est une employée exemplaire, appréciée de tous, qui élève seule son fils adolescent, Edison, depuis le décès de son mari en Afghanistan. Elle est également la seule infirmière afro-américaine de son service. Turk et Brittany sont les jeunes parents d'un bébé qui vient de naître dans le service de Ruth. Ils sont tous deux convaincus de la supériorité de la "race blanche", et refusent catégoriquement qu'une personne de couleur s'occupe de leur fils. Cette directive s'avère cruciale lorsque, à la suite d'une opération bénigne, le nouveau-né se retrouve en détresse respiratoire, sans personne d'autre que Ruth pour lui porter secours.

À travers la tragique histoire d'un enfant décédé, et du procès qui s'ensuit, Jodi Picoult nous raconte une "banale" histoire de racisme aux États-Unis. Le lecteur est immergé dans les histoires individuelles des trois personnages principaux: Ruth, Turk, et enfin Kennedy, l'avocate de Ruth. Trois parcours de vie, trois visions du monde et a fortiori de la même affaire... Une lecture haletante qui remue un sujet malheureusement toujours d'actualité, et pas uniquement outre-Atlantique.

Hélène

Paru en mars 2018, existe aussi au format numérique.

feu-et-flammes-223x330Quel beau texte! Une écriture maîtrisée, fluide, belle, travaillée mais sans fioriture, un vrai bijou littéraire, porté par une histoire qui tient le lecteur en haleine.

Deux jeunes amoureux, mariés depuis quelques années, sans enfant, passent le dimanche après-midi en forêt. Nous sommes dans les années 1950, dans un milieu modeste, ils viennent de s'acheter deux beaux vélos flambants neufs. Après un petit pic-nic, ils s'endorment dans une petite clairière éloignée du chemin... mais sont éveillés un peu plus tard pour une petite odeur de brûlé. La forêt a pris feu.

Petit à petit le feu s'étend et il devient difficile de le maîtriser. Tandis qu'ils tentent de l'éteindre et de fuir (avec leurs vélos sur le dos car on ne va quand même pas les abandonner), un dialogue s'installe entre les deux amants revenant sur leur histoire et sur de vieilles rancœurs. L'adversité les place face à face et nous donne un spectacle palpitant tout à la fois de leur fuite et de leur couple.

Catherine M

Paru en avril 2018

lavieparfaiteLe roman tourne autour de deux femmes, Adèle, 17 ans et Dora, de 13 ans son aînée. Adèle vit avec sa mère, Rosaria et sa soeur Jessica "quinze ans, tartinée de fond de teint, avec une minijupe qui laissait voir sa culotte, dès qu'elle se penchait, un papillon tatoué dans le cou". Elles habitent aux "Lombriconi", près de Bologne, un ensemble de tours,  "Huit cents mètres de longs, énorme : six cent soixante-douze appartements, cinq étages, vingt-huit escaliers". Avant le départ de leur père, elles habitaient dans un joli quartier. Et Adèle est enceinte d'un bébé qu'elle ne désire pas vraiment. Dora est professeur de lettres, dans un lycée renommé du centre de Bologne. Elle a épousé le beau gosse du collège, mais ce qui lui manque par dessus tout, c'est d'être mère. Tout son être aspire à la maternité qui semble lui être refusée, ce qui mine son couple à petit feu. Autour d'elles gravitent le beau Manu, petit ami d'Adèle et père de l'enfant à venir, et Zeno, le voisin, élève studieux des "Lombriconi", amoureux secret d'Adèle...

Silvia Avallone nous avait déjà séduit par son roman D'acier, récit planté dans la cité industrielle de Piombino en Toscane. La vie parfaite s'inscrit de nouveau dans l'Italie contemporaine, dans une société en crise, décrit des êtres fragilisés par des enfances fracassées, aux avenirs plus qu'incertains, des vies brisées, chacun aspirant à vivre un petit bout de ce que serait "une vie parfaite". D'une écriture parfaitement maîtrisée, ce roman social est aussi empreint d'une grande tendresse et offre de très belles pages sur la maternité.

Véronique

Paru en avril 2018, traduit de l'italien par Françoise Brun, existe aussi sous format numérique.

viededavidhockney catherinecusset gallimardVoici un roman, et non une biographie, qui met en lumière la vie et le travail du peintre anglais toujours vivant David Hockney. Catherine Cusset nous entraîne à travers la seconde moitié du vingtième siècle, de Londres à Los Angeles, de Paris à New York en passant par de longues vacances en Italie ou encore. On y suit le besoin irrépressible pour ce gamin élevé dans une famille ouvrière de dessiner, de jouer avec les couleurs, avant d'oser aller à contre-courant du modèle établi et de s'imposer comme un artiste à part entière, reconnu par ses pairs. Bien sûr, on y découvre également un David Hockney intime, amoureux de son art et amoureux de ses amants, un artiste qui s'est véritablement révélé en même temps qu'il découvrait la lumière et la chaleur de Los Angeles, généreux et colérique aussi, égocentrique mais attentif à ses amis dans le besoin. Le roman nous permet de contextualiser chaque tableau important et cette lecture a été un réel plaisir de (re)découverte de cette oeuvre monumentale qui a bénéficié l'été dernier d'une vaste et foisonnante rétrospective au Centre Pompidou de Paris.
A lire aussi bien par les connaisseurs que par ceux qui veulent découvrir autrement ce grand artiste contemporain!

Catherine D.

Paru en janvier 2018. Existe aussi en format numérique.

legoutdemma bd 2018Voici la très belle évocation d'une vocation, celle de Emmanuelle "Emma" Maisonneuve, pour la cuisine et le goût, première femme à avoir intégré l'équipe jusque là exclusivement masculine des inspecteurs du fameux guide rouge, le Michelin. Un très beau portrait de femme déterminée, que sa passion pour le Japon va conduire à collaborer pour ce livre avec la mangaka japonaise Kan Takahama, et avec Julia Pavlowitch, journaliste passionnée par les parcours de vie atypiques et la cuisine. Une pépite à déguster sans modération!

Catherine D.

Paru en février 2018.

parfoisjemens alicefeeney"Je m'appelle Amber Reynolds. Il y a trois choses que vous devez savoir à mon sujet : je suis dans le coma; mon mari ne m'aime plus; parfois, je mens."

Amber Reynolds , dans le coma, tente de se souvenir des événements qui l'ont coincée dans ce lit à l'hôpital, sans pouvoir communiquer avec les autres... Ses pensées vont nous entraîner dans une suite de souvenirs immédiats, ceux qui ont précédé l'accident dont elle n'a gardé aucun souvenir, mais également dans son passé de petite fille (grâce à ses journaux intimes), ou encore dans l'ici et maintenant de sa vie intérieure de femme dans le coma qui entend tout, mais qui est dans l'incapacité physique de le faire savoir à son entourage. Chaotique, ce thriller nous maintient dans un intense suspense jusqu'au dénouement final où toutes les pièces du puzzle trouvent leur place et qui laisse la porte ouverte à une possible suite. Voici donc un très bon thriller psychologique à découvrir!

Catherine D.

Paru en février 2018.

larchipel du chienBien sûr c'est une histoire qui n'existe pas, sur une île qui n'existe pas, avec des personnages qui n'existent pas mais tout le talent de Philippe Claudel est là; un matin trois cadavres sont découverts sur une plage de l'archipel du Chien, rejetés par la mer et sans doute tombés d'une de ces nombreuses embarcations qui fuient ce grand continent là-bas... et la fiction l'est beaucoup moins. Philippe Claudel est un formidable raconteur de fables, scrutant sans cesse l'âme humaine, ses idéaux tout comme ses compromissions... Que vont faire les habitants de ces corps, tout cela pourrait-il remettre en cause le calme de la petite île ainsi que le projet immobilier de luxe qui doit y voir le jour?  Si les notables arrivent vite à la conclusion que tout cela doit être caché, n'avoir même jamais existé, tout le monde ne partage pas cette décision et l'arrivée d'un policier non insulaire va précipiter les évènements! Très bon, dans la même veine que le Rapport de Brodeck.

Gregory R.

Paru en mars 2018

eugeniaLa vie d’Eugenia nous fait traverser la Roumanie avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, moment où le profond ressentiment de la population envers les Juifs a donné libre cours à des actes d'une violence extrême, non seulement de la part des autorités établies mais également des habitants, des voisins, des anciens amis... Lionel Duroy ne nous parle donc plus de sa famille, ni de lui-même, mais plutôt d'un thème qui le touche et l'interroge: que l'on ait subi ces actes, que l'on y ait participé ou simplement assisté, comment vivre avec cela? Un sujet abordé avec cette volonté et ce souci particuliers de laisser aussi la parole aux "bourreaux", qui nous avait déjà touchés dans L'Hiver des hommes. Au travers de ses personnages, ce roman se trouve être une réflexion intéressante sur le rôle de la littérature et du journalisme (Duroy fut lui-même journaliste) face à la barbarie. Une lecture forte et belle!

Gregory R.

Paru en mars 2018

echelledejacob oulitskaiaDe l'enfance de Maroussia à l'âge mûr de Nora, il y a un siècle. Grand-mère et petite-fille vivent l'une et l'autre comme elles l'entendent à chaque extrémité de ce siècle au cours duquel l'Histoire russe rudoie les familles, sépare les amoureux, entrave parfois les artistes.

A la mort de sa grand-mère Maroussia, Nora hérite d'une malle d'osier pleine d'archives et de lettres. A travers elles, nous découvrons la jeunesse de Maroussia et de Jacob, amoureux de culture et épris l'un de l'autre. Une Maroussia qui affirme d'emblée son indépendance et son souhait de ne pas s'enfermer dans la seule vie de famille. Qui découvre une créatrice de renom dans le monde du spectacle et suit sa voie avec détermination.

En alternance avec la vie de Nora, nous suivons cette Maroussia passionnante et passionnée, et Jacob aussi, au fil des multiples éloignements infligés à leur couple, du service militaire à l'exil en Sibérie.

A l'autre bout du siècle, Nora conduit aussi sa vie hors des sentiers battus. En bons termes avec un mari de façade qui ne partage pas sa vie, elle éduque seule leur fils Yourik. Scénographe, elle réinvente avec son amant metteur en scène les grandes oeuvres du répertoire russe et international.

Dans ce roman inspiré de l'histoire de sa propre grand-mère et à travers ces deux destins de femme, Ludmila Oulitskaïa nous livre aussi son regard placide et ironique sur le XXème siècle russe et c'est ample, ambitieux, captivant.

Natacha

Paru en mars 2018. Traduit du russe par Sophie Benech. Existe aussi en format numérique.

letourdbelgique monsieuritouVoici une BD à l'humour décalé pour un plaisant tour de Belgique! Monsieur Iou a eu envie de prendre le temps de découvrir notre petit pays et le voici parti sur les routes en vélo. Son récit est émaillé de digressions savoureuses, comme ces "minutes lexicales" ou autres "interludes matériel", qui sont l'occasion pour l'auteur-coureur d'approfondir de façon amusante certains aspects du cyclisme ("c'est quoi un cannibale?") Amusant!!

Catherine D.

Paru le 22 mars 2018.

cesjoursquidisparaissent le boucherQuand Lubin Maréchal, jeune homme d'une vingtaine d'années, se rend compte qu'il n'est mentalement présent qu'un jour sur deux, et qu'un autre "lui" à la personnalité toute différente prend possession de son corps l'autre jour, il a toutes les raisons de paniquer. Sa vie lui échappera petit à petit, grignotée par cet autre qui prend le dessus, ses absences se prolongeant au fil des semaines, des mois et des années. Lubin finira-t-il par disparaître ? Dédoublement de personnalité ou phénomène fantastique ? Le scénario de Timothé Le Boucher ne prendra pas parti mais parviendra à mettre le lecteur sous tension et à le tenir en haleine pendant presque 200 pages.

Timothé Le Boucher nous offre un excellent thriller fantastique, servi par un dessin précis et élégant et un scénario intelligent. Le concept est original et le traitement, une réussite.

Prix des libraires de bandes dessinées 2017.

A découvrir.

Delphine

Paru en septembre 2017.

lasagadegrmir moreauJérémie Moreau signe une saga islandaise d'un souffle inouï dans des décors sublimes.

Grimr est un jeune garçon orphelin à la force herculéenne. Sans peur, il brave les dangers et sait parler aux volcans. Il a l'étoffe des héros qui ont marqué les annales de l'Islande ancestrale. Et c'est son destin que Jérémie Moreau a décidé de nous raconter dans ce roman graphique digne des plus grandes épopées.

Son dessin, puissant, nous plonge dans l'Islande rude et sauvage du XIXe siècle et nous fait vibrer.

Une vraie pépite qui n'a pas volé son titre de meilleur album "Fauve d'or" du festival d'Angoulême 2018.

Delphine

Paru en septembre 2017.

leslouves balthazar bdFlore Balthazar nous offre dans ce roman graphique une très belle histoire. Celle de sa famille, sous l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, à La Louvière. Et plus particulièrement, celle des femmes de sa famille, et d'autres femmes qui ont marqué l'histoire par leurs actes de résistance : Marcelle, Marie-Thérèse, Yvette, Marguerite, Lucienne, Liliane... Car quand les hommes sont partis au front ou emprisonnés, il faut bien s'organiser. Et les louves ne craignent pas l'occupant. 

Mêlant reconstitution historique et familiale, Flore Balthazar retrace les cinq années de l'occupation en Belgique, de 1940 à 1945. Son récit est prenant, ses personnages attachants, ses ambiances très justes. A travers le destin de ces louves de La Louvière, elle nous donne à (re-)vivre les événements qui ont marqué notre histoire belge, à rendre hommage aussi et surtout à toutes ces femmes en résistance. 

Un roman graphique à la sensibilité toute féminine. A découvrir.

Delphine

Paru en février 2018. Existe aussi au format numérique.