Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

epilogue velardeCe roman graphique se lit comme un polar : une histoire d'agent double, de crapule ou de héros dans l'Espagne de Franco. 

Rodrigo Mendoza est journaliste culturel pour un périodique espagnol. En 1984, on lui confie l'écriture d'un article sur une exposition de photographies d'Antoni Campana, exposition consacrée à la lutte républicaine et à la résistance au franquisme. Il y découvre avec stupéfaction une photographie présentant son père comme un potentiel résistant alors qu'il l'avait toujours considéré comme un monstre, chef de la censure et de la propagande à l'époque de Franco. Mais son père est mort et ne peut donc livrer son secret depuis sa tombe. Rodrigo décide d'entamer une enquête personnelle qui l'amènera de suprises en surprises. 

Le scénario de Pablo Velarde est bien doumenté et diablement bien ficelé. Au long des 300 pages, on ne s'ennuie pas une minute. Par un jeu de flash-backs (traités avec des couleurs différentes), on remonte dans le temps, et on voyage ainsi entre l'époque franquiste et la période qui suit la fin de la dictature, début des années 1980. Jusqu'à l'épilogue, qui nous réserve une surprise de taille et nous donne furieusement envie de reprendre la lecture à la première page. 

Le dessin au crayon noir de Velarde est original, assez graphique, les planches sont dotées d'une atmosphère vraiment particulière qui convient tout à fait au genre du polar. Pablo Velarde a mis beaucoup d'intensité dans ce roman graphique, on sent que ce projet lui tient à coeur.

A découvrir. 

Delphine

Paru en février 2020. 

lejardinderose duphotFrançoise, la cinquantaine, s'enlise dans une vie morne. Chaque jour, elle s'acquitte de ses tâches comme une ombre discrète, les tâches ménagères dans leur appartement à la cité, les recherches d'emploi infructueuses au Pôle emploi. Son quotidien est bien terne avec un mari peu attentif, un fils unique dont les visites s'espacent. Les seuls bons moments sont ceux passés en compagnie de son amie Rose. Cette dernière, immobilisée à cause d'un plâtre, demande à Françoise de lui rendre un service : s'occuper pendant quelques semaines de la parcelle de jardin d'un potager collectif de quartier dont elle vient de devenir propriétaire. Françoise n'y connaît rien en jardinage, mais accepte. Après tout, ce ne doit pas être si compliqué, et ça lui permettra de changer d'air. 

Mais aux "Beaux jours", Françoise découvre de nouveaux gestes, un nouveau rythme de vie, et la joie de travailler la terre. Elle va aussi devoir y faire sa place, apprivoiser les habitués, créer des liens. Et pourquoi pas vivre une autre vie, juste quelques heures par jour, en se faisant passer pour la veuve Rose ?

Chronique sociale, cette histoire simple et touchante nous rappelle l'importance de réenchanter le quotidien. Quelle délicatesse que ce roman graphique ! Hervé Duphot nous offre un petit bijou de fraîcheur dessiné en couleurs directes à l'aquarelle. Petite bulle d'oxygène bien agréable à lire en ce printemps. 

Delphine

Paru en mars 2020. Existe aussi en version numérique

uneToucheDeCouleur krokosczkaJarret Krosoczka nous livre dans ce roman graphique un récit intimiste touchant : il nous raconte son enfance et son adolescence dans le Massachusetts, comment il a été élevé par ses grands-parents, sa maman étant toxicomane et son père aux abonnés absents depuis sa naissance. Il nous montre combien ses grands-parents, avec leurs caractères bien trempés et leur âge grandissant, ont été non seulement des tuteurs responsables mais aussi des proches aimants, qui ont contribué à ce que Jarret devienne ce qu'il est aujourd'hui : un adulte bien dans sa peau, un artiste aussi. Jarret Krosoczka a voulu dans ce récit montrer combien il leur était redevable, et aussi dire à ses parents qu'ils les aime malgré leurs faiblesses. 

Les dessins expressifs presque caricaturaux, cernés de traits épais, sont spontanés et vivants, les ambiances colorées en gris et orange confèrent à l'objet une touche rétro, les photos et souvenirs qui agrément le récit nous rappellent que l'histoire de Jarret est vraie.

Le ton du récit est parfaitement juste : entre témoignage et humour, l'auteur se raconte avec beaucoup de sincérité et sans pathos. Ce roman graphique se lit comme un hommage, une déclaration d'amour d'un homme à sa famille pourtant ô combien dysfonctionnelle. Et une ode aux pouvoirs de la création qui ont permis à Jarret de trouver sa voie et une reconnaissance. 

Belle découverte. Un livre que j'ai dévoré.

Delphine

Paru en février 2020. Existe aussi au format numérique.

detectionclub harambatConnaissez-vous le Detection club ? Créé en 1930, ce club sélect rassemble la fine fleur des auteurs de romans policier, pour la plupart britanniques, Agatha Christie entre autres. Ces maîtres de l’énigme se retrouvent au cœur d’une intrigue diablement savoureuse imaginée par Jean Harambat : et s’ils avaient été invités par un farfelu milliardaire sur une île en Cornouailles et que cet hôte était assassiné presque devant leur yeux ? On imagine comment nos protagonistes rivaliseraient d’inventivité pour résoudre ce mystère, avec leurs méthodes respectives. Jean Harambat se joue des codes du genre policier et truffe son récit de références littéraires pour nous offrir cette comédie à l’humour so british

Delphine

Paru en octobre 2019. Existe au format numérique

lechateaudesanimaux delepInspiré de la Ferme des animaux de George Orwell, cette nouvelle série en quatre tomes signée Dorison se lit comme une fable animalière mordante sur la dictature et la terreur.

Le décor est planté dans un château abandonné des hommes, où les animaux vivent en une petite société dirigée d’un sabot de fer par le terrible président Silvio, taureau de son état, secondé par sa milice de chiens féroces aux dents longues. Si la loi du plus fort prédomine et que les écarts se règlent à coup de menaces physiques et de mises à mort, la révolte gronde au sein du peuple… Les plus faibles, animaux de basse-cour, rongeurs et chats, parviendront-ils à se libérer du joug de ce tyran sanguinaire ? Et de quelle manière ?

Dorison nous propose un scénario implacable et intelligent, Delep l’illustre avec brio et nous livre un bestiaire expressif. Notre seul regret ? Qu’il faille attendre les tomes suivants pour lire la suite…

Delphine

Paru en septembre 2019. Existe au format numérique.

danslaforet lomigL’adaptation en roman graphique de l’excellent roman de Jean Hegland Dans la forêt tient toutes ses promesses.

Le récit est fidèle au roman et l’atmosphère particulièrement réussie, grâce à l’ambiance unique des délicats crayonnés de Lomig, tout en nuances de noir, blanc, gris avec une touche de sépia : on y retrouve la beauté envoûtante de la nature mais aussi l’étrangeté inquiétante d'un monde en pleine déliquescence.

Nell et Eva, deux jeunes sœurs de dix-sept et dix-huit, se retrouvent seules dans une maison au cœur de la forêt suite à l’effondrement de la civilisation et à la mort de leurs parents. Elles devront se débrouiller pour survivre… Et pourquoi pas renouer avec la nature pour réinventer un autre mode de vie ?

Le roman de Jean Hegland est un incontournable de la littérature américaine, nous ne doutons pas que le roman graphique de Lomig le sera aussi. Nous saluons aussi le travail éditorial de Sarbacane qui nous offre un bel objet, papier de qualité, dos toilé, couverture somptueuse. 

Un roman graphique à découvrir, que vous ayez déjà lu ou non le roman original. 

Delphine

Paru en août 2019. 

inwaves ajdjungoCoup de coeur absolu pour ce premier roman graphique d'une beauté bouleversante, aussi bien par son propos que par son dessin.

Son jeune auteur, AJ Dungo, entrelace avec talent l'histoire du surf à Hawaï (et de deux grandes figures historiques qui ont marqué l'histoire de cet art) et un récit autobiographique. Il faut dire que son rapport au surf et à l'océan est intimement lié à son histoire d'amour pour Kristen, son amoureuse depuis l'adolescence malheureusement disparue après une longue lutte contre le cancer. AJ Dungo nous parle des beaux moments, des épreuves aussi, jusqu'à la douleur de la perte... Il souligne le rôle primordial qu'a tenu le surf dans leur relation. L'émotion est palpable de bout en bout mais le ton n'est jamais larmoyant. On sent tout l'amour et le respect qu'il éprouve pour Kristen. Et de respect il est aussi question quand il évoque l'histoire de Duke Kahanamoku (1890-1968) et de Tom Blake (1902-1994), ces hommes qui ont permis au surf de devenir aussi mythique. Les deux récits, aux ambiances colorées bien distinctes (tons bleus pour son histoire personnelle, tons sépias pour l'histoire du surf) sont passionnants et se mêlent avec naturel.

AJ Dungo n'a pas seulement le talent de raconter avec des mots, il est surtout très doué pour raconter par l'image. Ligne claire, dessin épuré, coup de crayon délicat : peu de traits mais beaucoup d'effet. Et le traitement en bichromie crée des atmosphères très singulières dans lesquelles le lecteur s'immerge avec bonheur.

Le résultat est étonnant et très sensible. AJ Dungo est une nouvelle (et très prometteuse) voix du paysage de la BD américaine. Un auteur à suivre très certainement !

Delphine

Paru en août 2019.

Lesindesfourbes guarnido ayrolesUn duo de choc (Alain Ayroles au scénario, très en verve, et Juanjo Guarnido au dessin, au sommet de son art de la caricature et de l’ambiance) signe cette réjouissante et généreuse BD digne des romans picaresques le plus extravagants de l’âge d’or espagnol !

Ils poursuivent les péripéties du héros racontées dans L’histoire de la vie de l’aventurier don Pablos de Ségovie, vagabond exemplaire et miroir des filous, un récit signé par Francisco de Quevedo et publié en 1626. Ce récit promettait un second opus, jamais écrit... C’est désormais chose faite sous la plume de nos très inspirés auteurs.

Alain Ayroles et Juanjo Guarnido s’en donnent à cœur joie pour nous conter les (més-)aventures de cette fripouille de don Pablos Ségovie au cœur des contrées sauvages des Indes (entendez le continent d’Amérique). Et nous donnent une savoureuse leçon sur l’art de berner les plus puissants de ce monde avec panache !

Cette BD très grand format aux ambiances presque picturales, certes un peu plus chère que la normale, vaut bien le détour. Un récit truculent servi par des planches d’une beauté époustouflante.

A lire absolument !

Delphine

Paru en août 2019. Existe au format numérique

leretouralaterre6Enfin, le duo de choc Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri nous reviennent avec un 6e opus de leur irrésistible série Le retour à la terre... et le charme opère toujours ! Un album qui réserve malgré tout bien des surprises : Manu & Mariette attendent un second enfant, Madame Mortemont s’essaie aux joies du smartphone, l’éditeur de Manu, en visite aux Ravenelles, retrouve un second souffle spirituel au contact de la nature... Des demi-planches qui font mouche et qui vous feront littéralement pleurer de rire ! ! Un incontournable pour cet été.

Delphine

Paru en mars 2019. Existe aussi au format numérique

 

nympheasnoirs dupuisCassegrain et Duval s’emparent avec succès de ce best-seller de Michel Bussi : atmosphère, suspense et originalité sont au rendez-vous de ce roman graphique qui se lit comme un bon polar et vous surprendra par sa chute… Le dessin restitue à la perfection les ambiances impressionnistes de Monet puisque toute l’intrigue se déroule à huis-clos dans le petit village de Giverny, où plane l’ombre du peintre sur fond de crime inexpliqué et de tableau disparu. Fred Duval adapte avec brio l’intrigue de Bussi par un scénario maîtrisé qui distille habilement ses effets de surprise. Belle réussite !

Delphine

Paru en janvier 2019. Existe aussi en livre numérique

 

cassandradarke simmondsCassandra Darke est une de ces (anti-)héroïnes qu’on aime pour ses failles et ses faiblesses, surtout quand elles sont croquées par la plume incisive de Posy Simmonds, reine du roman graphique outre-Manche… Propriétaire d’une galerie d’art, l’égocentrique, égoïste et misanthrope Cassandra vit dans une maison bourgeoise d’un quartier cossu de Londres. Un brin malhonnête (elle est poursuivie par la justice pour avoir vendu des faux à ses clients), elle va se retrouver impliquée, contre son gré, dans une sombre histoire de détention d’armes et de meurtre qui la dépasse complètement... La géniale Posy Simmonds nous sert dans cet album un récit enlevé, entre polar et confessions intimes, arrosé d’une bonne dose de sauce anglaise. Elle nous livre aussi sa vision au scalpel de la société londonnienne d’aujourd’hui. Savoureux !

Delphine

Paru en avril 2019. 

 

unanglaisdansmonarbre burtonTout le monde n’a pas la chance d’être descendant d’un grand aventurier explorateur… Quand la jeune Olivia Burton découvre que Sir Richard Francis Burton, célèbre explorateur du XIXe siècle, serait peut-être son aïeul, elle se lance dans une quête effrénée pour remonter aux sources de son arbre généalogique, tout comme son potentiel aïeul s’était démené pour remonter aux sources… du Nil ! La jeune femme prend une pause carrière pour suivre les traces de l’aventurier aussi érudit qu’original, depuis l’Angleterre jusqu’à l’Afrique, Zanzibar, la Tanzanie, le Kenya… Cet amusant et épicé roman graphique se lit comme un récit de voyage, rythmé par les découvertes et les déconvenues de sa jeune héroïne.

Les passionnantes tribulations d’Olivia Burton sont servies par le dessin expressif de Mahi Grand qui nous propose des ambiances colorées contrastées (tons sépia pour le récit d’Olivia / tons chauds pour le récit de la vie de l’explorateur). Un très agréable moment de lecture !

Delphine 

Paru en mars 2019.

altCélèbre pour ses personnages excentriques et son humour pince-sans-rire, Nancy Mitford fut également une biographe rigoureuse (Le Roi Soleil, Madame de Pompadour), une chroniqueuse de son époque et une épistolière prolifique. Née dans une famille d'aristocrates, elle côtoya toute sa vie des artistes, écrivains, hommes politiques et figures mondaines hauts en couleurs. Ses sœurs et elle-même firent régulièrement la Une des journaux londoniens (Unity, comme supportrice de Hitler, Diana comme militante fasciste en Angleterre, Jessica comme militante communiste partie combattre les troupes de Franco) et il n'est pas exagéré de dire que la fratrie Mitford marqua incontestablement le XXème siècle anglais. Francophile et parfaite bilingue, Nancy déménage à Paris après la seconde guerre mondiale pour se rapprocher de Gaston Palewski, proche collaborateur du Général de Gaulle, qui fut son amant pendant de longues années mais qui refusa toujours de l'épouser...

Jean-Noël Liaut signe ici une biographie très intéressante et agréable à lire, qui vous donnera sans doute envie de (re)découvrir l’œuvre de cette femme de lettres à la vie si rocambolesque!

Hélène

Paru en février 2019. Disponible au format numérique.

Les romans de Nancy Mitford sont disponibles en poche chez 10/18.

kaboulrequiem wildEn 2005, Nicolas Wild partait mettre ses talents de dessinateur au service d’une ONG dans un Afghanistan en pleine reconstruction et nous relatait son expérience dans Kaboul Disco — à (re)découvrir absolument. A la différence de ce dernier opus, où l’humour (sarcastique), accompagnant sa vision de la vie sur place, était très présent, Kaboul requiem se démarque par un côté plus tendu. On reste dans la même région mais le “héros“ n’est plus l’auteur. Il s’agit de Sean Langan, un journaliste de guerre aguerri qui, parti interviewer un chef taliban, va se retrouver otage. Nicolas Wild mêle toujours avec bonheur documentaire et fiction pour nous faire découvrir cette région du monde qui ne se résume pas à l’axe du Mal. Dans la même veine que Guy Delisle, un auteur à découvrir !

Gregory

Paru en novembre 2018

netirezpassurloiseau fordhamHarper Lee signe en 1960 un texte puissant qui deviendra rapidement un roman culte de la littérature américaine, couronné par le prix Pulitzer : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. Fred Fordham a rendu hommage à ce texte en l’adaptant : le roman graphique met en lumière ses qualités (tendre et addictif à la fois, à mi-chemin entre la fresque sociale et le polar) et nous démontre combien son propos est moderne. 

Avec son trait fin et délicat plus proche des codes graphiques des comics, l’auteur restitue avec précision les ambiances d'un état sudiste ségrégationniste de l’Amérique des années 1930 (nous sommes dans la petite ville fictive de Maycomb, dans l'Alabama). A travers le regard innocent de Scout et Jem, enfants d’Atticus Finch, nous découvrons la vie de tous les jours d'une famille américaine de la classe moyenne à cette époque, mais aussi comment leur vie bascule quand leur père, avocat droit et intègre, décide de s'engager dans la défense d'un jeune homme noir, accusé de viol et soumis à un procès d'assises. Et leurs questionnements par rapport à la justice des hommes résonnent encore aujourd’hui.

Roman graphique d'atmosphère, cette adaptation est une réussite et se dévore. A découvrir, que vous connaissiez ou pas le roman original. 

Delphine

Paru en novembre 2018.