Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Huis-clos avec Bachar-al-Assad, Merwann Abboud-Wazir, ErickBonnier

huisclosavecbacharNous sommes en 2018, Bachar-Al-Assad est arrêté et va être jugé pour crime. Dans ce livre, l'auteur imagine la discussion que pourrait avoir Bachar-Al-Assad avec son avocat en vue de préparer sa défense. Est-il un monstre ? Est-il violent, sanguinaire, calculateur ? Comment peut-on comprendre cet homme qui ne désirait pas gouverner ?

Bien qu'on soit dans une fiction, l'ouvrage est fortement documenté et nous permet de découvrir la vie des Al-Assad. Le narrateur revient sur l'histoire du père de Bachar, sur la manière dont il pris le pouvoir et gouverné, sur les relations de la Syrie avec les autres pays du Moyen-Orient depuis une demi-siècle. C'est une oeuvre très agréable à lire où on apprend beaucoup de choses sur le Moyen-Orient et sur Bachar.

Catherine M.

Paru en février 2017.

 

L'enfant n'est pas mort, Nimrod, Bruno Doucey édtions

l enfant nest pas mortNimrod, auteur tchadien, résidant en France, nous livre ici une histoire passionnante. Ce livre est édité dans la collection "Sur le fil" des éditions Bruno Doucey, collection qui raconte le destin de poètes qui croisent la grande histoire. Dans "L'enfant n'est pas mort", c'est une poétesse, Ingrid Joncker, que nous découvrons. Elle vit en Afrique du Sud, dans les années 60 et écrit des poèmes magnifiques, politiques, engagés, intimes qui seront malheureusement en grande partie censurés. Jeune femme blanche, elle s'insurge contre les atrocités que subit la population noire et écrit notamment un poème splendide à la mémoire d'un bébé noir tué par la police lors d'un banal contrôle d'identité.

Elle sera méprisée par sa famille et par sa propre communauté qui ne la comprend pas. Son père qu'elle tente d'éblouir toute sa vie, finira par la renier. En 1994, lorsque Nelson Mandela arrive au pouvoir, il ouvre son premier discours au parlement par le lecture d'un poème d'Ingrid Joncker et va largement contribuer à réhabiliter sa poésie. Dans le roman, on voyage entre les années 60 et la vie de la poétesse et la vie de Mandela qui découvre sa poésie en prison. C'est un texte magnifique qui nous offre une plongée dans l'Afrique du Sud et dans la milieu de la littérature sud-africaine. C'est aussi un livre terriblement intime.

Catherine M.

Paru en février 2017

 

Le bal mécanique - Yannick Grannec - Anne Carrière

le bal mcaniqueDes Etats-Unis à la France en passant par Berne, Berlin et Moscou, de la télé-réalité au Bauhaus, on traverse avec ce Bal mécanique un siècle d’Histoire et de culture, de modernité et d’avant-garde, des spoliations nazies aux « purges » opérées dans ces émissions télévisuelles si convoitées pour téléspectateurs en mal de gloire éphémère.

Roman scindé en deux grandes parties faisant référence à deux périodes historiques éloignées et à la chronologie éclatée, nous sommes plongés dès la première ligne dans le tournage de l’émission de téléréalité créée par Josh Shors, qui connaît un immense succès aux Etats-Unis. Son père octogénaire, Carl, artiste-peintre renommé, alcoolique et dépressif, vit dans un petit village français et ne semble pas très proche de son fils. Lui-même est le fils de Théodore Grenzberg, grand marchand d’art du début du 20ème siècle en Allemagne, qui a préféré confier son fils à un couple d’amis en partance pour les Etats-Unis lors de la montée du nazisme. Dès lors, Carl est déraciné et ne reverra plus jamais ses parents pris dans le tourbillon de l’Histoire. Un peu par hasard, en lisant le journal, celui-ci va faire une découverte qui va bouleverser sa fin de vie et par ricochet, celle de son fils et de sa belle-fille… On amorce alors la deuxième partie du livre qui met en lumière la célèbre école artistique du Bauhaus à travers le personnage lumineux et libre de Magdalena, jeune femme indépendante des années '20, dont le parrain n’est autre que Paul Klee, grand ami de… Théodore Grenzberg.

Tout y est, l’art, la culture, le divertissement ; à chaque époque ses visionnaires et ses détracteurs, ses éclats artistiques et ses mensonges, ses succès et ses rejets… Voici une véritable ode à la liberté et au pouvoir de la création, une formidable épopée familiale dont on ne peut se détacher une fois la dernière page achevée. Sombre et éblouissant !

Catherine D.

Paru en août 2016.

 

La cucina d'Inès, Philippe Fusaro, dessins d'Albertine, La Fosse aux Ours

lacucinadinesVoici un bel ouvrage hybride, joliment illustré du trait fin d'Albertine, qui plaira aux amateurs d'histoires courtes et de gastronomie italienne!! A la suite d'une séparation, Philippe se rend à Lecce, dans les Pouilles, pour y retrouver la sérénité et surtout terminer son roman. C'était sans compter sur Inès, sa voisine presque nonagénaire qu'il rencontrera avant même de tourner la clé de l'appartement dans lequel il s'apprête à vivre durant une année entière! Elle lui apportera de bons petits plats et l'aventure culinaire pourra commencer, mâtinée d'une complicité vive et tendre entre ces deux amis animés d'une même gourmandise. L'année écoulée, les recettes seront consignées et détaillées pour notre plus grand bonheur : Orecchiette con le cime di rapa, Pasta coi peperoni, Carciofi e patate, Parmigiana di melanzane, autant de soleil et de bonheur à faire entrer dans nos cuisines!

Catherine D.

Paru en mars 2017. 

 

Car si l'on nous sépare, Lisa Stromme, HarperCollins

carsilonnousspareEn 1893, Johanne Lien, jeune cueilleuse de fruits de la bourgade norvégienne Åsgardstrånd, amie d'Eduard Munch qui lui permet de peindre en cachette et avec lequel les conversations se font poèmes et restent bien souvent suspendues hors du temps, se retrouve le temps d'un été au service d'une grande famille bourgeoise en villégiature dans la ville voisine. Elle deviendra peu à peu la confidente, amie et complice d'une des filles de l'Amiral, Tullik. Et celle-ci va l'entraîner à sa suite dans un tourbillon de sentiments dévorants, causés entre autres par la passion que cette dernière va vivre avec le peintre honni par toute la communauté locale, Eduard Munch. Outre ces trois personnages principaux, il s'agit ici d'une véritable ode à la peinture qui devient un personnage à part entière de cette histoire où tous les sens sont en éveil. L'auteure parvient en effet à nous faire ressentir la chaleur de cet été caniculaire, la transpiration causée par ces heures de danse au bal du Grand Hôtel, entendre le souffle puissant du vent et de la tempête qui fait rage en cette nuit de perdition, sans parler des émotions causées par les traits picturaux subtilement mis en mots pour décrire les célèbres toiles du maître. Chaque chapitre est une couleur et est introduit par une citation du Traité des couleurs de Goethe, que la jeune servante a reçu en cadeau par Munch. 

Voici un premier roman sensible et très bien écrit, en forme d'hommage à la force créatrice en général, à la peinture de Munch en particulier. Intense et délicat!

Catherine D.

Paru en mars 2017. Existe aussi en format numérique

 

Jewish Gangsta. Aux origines du mouvement Goon, Karim Madani, Marchialy

couv-web-jewish-gangsta-709x1024New York, fin des années '80, début des années '90. Necro et son frère Ill Bill, Jewish Jane (J. J.) et Ethan Horowitz sont les "héros" de cette non-fiction. Ils sont blancs, juifs et pauvres, dealent de la dope, volent des bagnoles ou des fringues Ralph Lauren et tentent de se faire respecter un flingue à la main... Ici, c'est leur histoire qui nous est racontée pour la première fois, sans édulcorant et bien avant l'arrivée de Giuliani à la tête de la cité avec son arme fatale, la "tolérance zéro". On découvre une ville tentaculaire qui n'existe - presque - plus, où la peur est omniprésente et poétique, où le rap et le cinéma peuvent sauver des vies, où la violence de la rue n'est pas une théorie, mais bien une réalité de chaque instant et où les flics commettent des bavures, trop sûrs d'eux et du pouvoir qu'ils détiennent sur ces gamins déclassés. Leurs vies d'adolescents blancs et juifs dans ces quartiers ghettos où les Portoricains et les Noirs sont les maîtres du jeu nous sont livrées sans concessions, où d'entrée de jeu, le futur est un espace inaccessible, la prison un passage obligé et l'université, une perspective inexistante. Ils s'en sortiront, mais à quel prix...
Karim Madani, journaliste français spécialisé dans les cultures urbaines, auquel ils vont se confier, avec toute la force de leurs vies brisées, démontre s'il le fallait encore que la réalité ne cesse de dépasser la fiction. C'est beau, c'est violent, c'est une bombe que vous tenez entre vos mains. 

Les éditions Marchialy, dont on aime beaucoup le travail éditorial et le soin apporté à chacun de leurs ouvrages, frappent une nouvelle fois fort, très fort!!

Catherine D.

Paru en février 2017. Existe aussi en format numérique

 

Brouillards toxiques, Alexis Zimmer, Zones sensibles

Alors que notre pays connaît des épisodes de plus en plus fréquents de pollution de l'air, Alexis Zimmer revient sur les brouillards toxiques qui ont sévi début 1930 dans le bassin liégeois ainsi que tout ce qui en a été dit, écrit et débattu (par les zimmer cover def ok webpouvoirs publics, industries, scientifiques, riverains,..). Un ouvrage historique complet et passionnant, notamment sur les conditions qui ont participé à la création et au développement de ce bassin, mais qui nous montre plus largement que malgré toutes les connaissances acquises nous ne parvenons toujours pas aujourd'hui à  "appréhender les phénomène de pollutions de l'air de manière à pouvoir annihiler à long terme les dégâts sanitaires qu'ils causent". Lecture hautement recommandée et plus que jamais d'actualité!

Gregory R.

Paru en novembre 2016

 

Gentilles filles, braves garçons, Roopa Farooki, Gaïa

gentilles filles braves garcons farookiDans son sixième roman, Roopa Farooki reprend ses thèmes chers, la famille, les liens entre l'Orient et l'Occident, et nous ravit une fois de plus par sa finesse psychologique, la fraicheur de son ton, la vivacité de sa langue. 
Elle nous entraîne dans un récit dense, éclaté, entre L'Inde traditionnelle, Londres et les USA, depuis 1940 jusqu'à nos jours, à la suite de ses quatre personnages principaux, deux frères et deux soeurs, plus ou moins marqués par une enfance douloureuse sous l'emprise d'une mère autoritaire et manipulatrice. A l'âge adulte, quasi tous les membres de la fratrie se sont éloignés de la figure maternelle mais resteront-ils hantés par leur passé ? Arriveront-ils à se construire en tant qu'adultes, amants, époux, pères ou mères ?

L'auteure ancre son récit dans un monde en pleine mutation, à mi-chemin entre l'Orient traditionnel et l'Occident moderne, aborde sans tabou et beaucoup de justesse les sujets de l'immigration, des mères célibataires ou de l'homosexualité.

Avec patience et amour, Roopa Farooki tisse les liens, souvent distendus, entre ces personnages, et nous donne à suivre ces quatre trajectoires qui ont traversé les cultures, les frontières et les décennies, avec plus ou moins de force ou de fragilité.

Voici sans conteste un roman attachant.

Delphine

Paru en février 2017. Existe également au format numérique.

 

Green Kitchen. Recettes végétariennes du monde entier, David Frenkiel et Luise Vindahl, Alternatives éditions

greenkitchen2David, Luise et leur petite fille Elsa ont parcouru le monde pendant quatre ans, avec une préférence pour les pays chauds (de New York au Viêtnam en passant par l'Italie, la Californie, le Sri Lanka, le Mexique, le Maroc...) et sont revenus à Stockholm avec des images et des saveurs plein la tête et les poches. Ils ont ainsi élaboré plus de 90 recettes végétales et sans gluten pour la plupart, à base d’ingrédients faciles à trouver sous nos latitudes et qui reflètent parfaitement la philosophie du couple en matière de cuisine saine et naturelle (expliquée dans leur premier ouvrage Green Kitchen). Les recettes sont présentées selon le découpage de la journée (petit-déjeuner, en-cas, salades, soupes, plats complets, boissons, desserts…), introduites par une anecdote de voyage et illustrées de photographies très colorées. Voici une belle invitation au(x) voyage(s) !
Catherine D.

 

Chocolat, Pierre Hermé & Serge Coimbra, Flammarion (49 €)

chocolatpierrehermDepuis longtemps, Serge Coimbra, photographe brésilien, rêvait de travailler avec Pierre Hermé, le « Picasso de la Pâtisserie », ainsi que l’a surnommé le magazine Vogue. C’est désormais chose faite avec cet ouvrage qui révèle la somptuosité d’une relation passionnée entre le chocolatier et la fève capricieuse. Chocolat nous emporte au loin, dans un univers de goûts, de sensations et de plaisirs où le chocolat est roi et où l’émotion nous étreint à chaque page. On découvre la personnalité du maître pâtissier et sa fascination pour « ce Prince parmi les ingrédients » à travers des recettes où tous les sens sont mis en éveil et, bien sûr, grâce aux superbes photographies qui réussissent à en révéler le charme envoûtant !

Catherine D.

 

 

Focus sur la psychiatrie : quatre titres

Dans une librairie, tous les sujets des sciences humaines se côtoient et quand tout vous intéresse, cela peut donner le tournis ! Pour faire une chose à la fois, cette semaine, petite plongée dans la rayon psychologie, avec pour angle d'attaque la psychiatrie.

Quatre titres récemment parus sont chroniqués ci-dessous. Mais par ailleurs, un livre en évoquant un autre, je n'ai pu m'empêcher de repenser au  merveilleux La femme qui tremble de la romancière Siri Hustvedt, paru chez Actes Sud en 2010 (en format poche Babel depuis 2013). Siri Hustvedt, à partir d'un épisode personnel troublant du point de vue de la santé mentale, s'y plongeait dans une recherche passionnante et passionnée sur la santé mentale et la psychiatrie qui la définit et la soigne (ou tente, dans les meilleurs cas, de le faire). A épingler aussi, La santé mentale, de Mathieu Bellahsen aux éditions la Fabrique, qui invite à la vigilance face aux dérives productivistes, gestionnaires, normalisatrices en pscyhiatrie (paru en 2014).

La folle histoire des idées folles en psychiatrie, sous la direction de Boris Cyrulnik et Jacques Lemoine, Odile Jacob

cyrulnikfollehistoireCe livre soutenu mais très clair, didactique et surtout passionnant, retrace l'histoire des idées bizarres qui ont marqué la psychiatrie, y compris pendant les nombreux siècles où elle ne portait pas encore ce nom.

Boris Cyrulnik commence par brosser, dans une introduction brillante par sa lisibilité, un panorama de l'histoire de la discipline - tour de force en quelques pages. Il y rappelle à quel point la définition mouvante et culturelle de la normalité marque fortement, voire définit, la pratique du psychiatre, de même que sa propre vie psychique qui va déterminer sa façon d'aborder le patient et d'interpréter ses comportements, ses paroles, son trouble.

A épingler dans cette introduction : le danger des dogmes et des catégories trop fermées, auxquels Cyrulnik préfère une pratique à la fois scientifique et artisanale, toujours prudente et en recherche.

Suivent des articles de différents contributeurs et une contributrice psychiatres avec différents focus : les supplices imposés aux soldats revenus traumatisés de la Grande guerre pour les renvoyer au combat ; l'évolution des diagnostics d'alcoolisme et des représentations dominantes en matière de consommation d'alcool ; etc.

Passionnant d'un point de vue historique, sociologique et tout simplement humain. 

A chaque jour son patient. Journal d'un neuropsychiatre, Roger Vigouroux, Odile Jacob

vigourouxToujours chez Odile Jacob mais dans un autre registre, voici un livre qui tente, sur le mode du récit romancé, de nous faire découvrir le métier de neuropsychiatre qui, comme l'auteur aime à le rappeler, cumule la neurologie et la psychiatrie. Le récit accroche et rend bien digeste la découverte du métier et d'une des façons de le pratiquer.

 

Être soignant en psychiatrie. Un papillon sur un roseau, Christophe Malinowski, Chronique sociale

chroniquesoetresoignantCe livre fait partie, comme le suivant, d'une collection dédiée aux pratiques, au terrain et à la prise de recul sur ces pratiques : il intéressera donc les intervenants en psychiatrie mais aussi tout un chacun, notamment grâce à toute sa première partie, composée d'un long récit fictif inspiré de faits réels, qui nous met dans la peau du patient. Édifiant. La seconde partie décode et extrait des recommandations.

 

Écrire pour dire, écrire pour se dire. Ateliers d'écriture en milieu psychiatrique, Dominique Mégnier et Anne Hamot, Chronique sociale

chroniquesocecrireChez le même éditeur, ce titre témoigne et trace le chemin pour les animateurs d'ateliers d'écriture en psychiatrie. Balises et démarches concrètes alternent et se complètent pour une lecture très pratique, où on puisera et reviendra.

 

Natacha

 

Douleur, Zeruya Shalev, Gallimard, Du monde entier

shalevdouleurZeruya Shalev déroule et développe avec finesse et intelligence chaque minute qui compte dans les quelques semaines, à la fois ordinaires et terribles, qu'elle nous raconte dans Douleur.

Iris retrouve le grand amour de ses 17 ans et se pose cette question banale et effrayante : suis-je dans la bonne vie ? Question rendue plus aiguë et plus cruelle par la réminiscence soudaine des douleurs provoquées par un attentat qui l'a gravement blessée dix ans auparavant et qui a marqué sa famille, tant son mari que ses enfants qui sont aujourd'hui à l'aube de l'âge adulte.

Cette femme accomplie, volontaire, qui dirige une école avec force et générosité, voit soudain ses priorités basculer.

Un livre qui nous touche, nous parle, nous reconnaît. Tout se répond puis tout s'éclaire dans une langue envoûtante et précise. Un grand coup de coeur.

Natacha

Paru en février 2017. Traduit de l'hébreu par Laurence Sendrowicz. Existe aussi en format numérique

 

Hip Hop Family Tree, Ed Piskor, Papa Guédé

hiphop family treeL'histoire du Hip Hop en BD, c'est enfin une réalité et c'est magnifiquement réussi. Quasi exclusivement consacrée à la naissance du mouvement hip hop dans sa dimension musicale, ce comic book remet en perspective le foisonnement des années 70 dans le Bronx, avec Afrika Bombaataa, le Sugarhill Gang, Grandmaster Flash pour n'en citer que quelques-uns. On y croise aussi Jean-Michel Basquiat ou Keith Haring et même si les références sont parfois complexes à déchiffrer, tant ce mouvement a connu une multitude de représentants, on ne peut s'empêcher de fredonner et de se repasser en boucle le succès "Rapper's Delight"! Un album qui donne la pêche!!

Catherine D.

Paru en septembre 2016.

 

Le Monde des hommes, Pramoedya Ananta Toer, Zulma

lemondedeshommesSur l'île de Java, dans les Indes néerlandaises, à la fin du 19ème siècle, vit Minke, notre héros, un jeune indigène, élève brillant d'une école européenne. Nous sommes à Surabaya, dans une société hyper hiérarchisée. Minke, journaliste à ses heures, croise la route de Nyai Ontosoroh, une femme hors du commun, concubine d'un riche fermier et industriel hollandais, Herman Mellema. Elle gère seule la "Boerderij Buitenzorg", une ferme prospère, depuis que Herman est devenu fou. Minke tombe follement amoureux de la belle et fragile Annelies, fille de Nyai. L'attention que lui portent les deux femmes, attire sur lui bien des jalousies.

Mais au-delà de l'histoire aventureuse et romanesque, le thème principal du récit est la question du colonialisme. Nyai et Minke sont tous deux javanais, intelligents et idéalistes. Ils rêvent d'une liberté conquise contre un régime de discrimination. Minke, dont l'esprit critique est aiguisé par l'excellente professeure Magda Peters, veut être un homme libre "qui n'obéit ni ne donne d'ordre à personne". Car Minke, dans son coeur et dans sa chair, est javanais. Fils d'un bupati, il honnit la servilité, les rituels et la dépendance de son peuple face aux européens, comme il déteste l'autorité et la supériorité de ces derniers.

Pramoedya Ananta Toer (1925-2006) est une figure marquante de la littérature indonésienne. Il prit part à la lutte pour l'indépendance de son pays et fût incarcéré de nombreuses fois, dont 15 ans passé au bagne sur l’île de Buru, le goulag des mers du Sud, de 1965 à 1979. 

"Le monde des hommes" est le premier tome d'une tétralogie intitulée "Buru quartet". On se réjouit déjà de retrouver ces personnages forts et attachants dans le second volet qui paraîtra en mars, toujours aux éditions Zulma.

 

Véronique

Paru en janvier 2017.

 

Le revenu de base, Olivier Le Naire et Clémentine Lebon, Actes Sud

revenu de baseEn sept questions et tout autant de chapitres, voici d'intéressantes pistes de réflexion autour de cette idée originale, mais pas si récente, qu'est le revenu de base ou allocation universelle. Autant défendu par les libéraux que par les socialistes ou autres écologistes et altermondialistes, ce concept difficile à appréhender (utopie? pistes de financement?...) n'est pas dénué d'ambiguïté et les auteurs permettent justement d'affiner notre propre réflexion sur le sujet à travers leur état des lieux. Une nouvelle civilisation serait-elle en marche, qui ne serait plus basée sur la valeur travail et la rémunération? Une lecture pertinente et chaudement recommandée!

Catherine D.

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique.

 

Article 353 du code pénal, Tanguy Viel, Minuit

article353ducodepenalQuelle écriture, quelle justesse, quelle fin. Voici un livre qui nous raconte l'histoire de Martial Kermeur, un homme simple qui vient pourtant d'avoir jeté à la mer Antoine Lazenec. Qui est Martial? Pourquoi en est-il arrivé là? Quel va-t-être son sort désormais, maintenant que le corps sans vie de Lazenec a été repêché? 

Dans ce septième roman, Tanguy Viel allie avec brio la forme et le fond. La plume est magnifique, belle, tout en étant très juste et digne par rapport au personnage de Martial; le fond est actuel, nécessaire. Qui sont les grands voleurs de notre époque? Antoine Lazenec, la victime, est un promoteur immobilier qui arrive au Finistère avec un projet mégalo qui pourrait bien transformer totalement l'avenir d'une petite bourgade maritime. Pourtant les choses ne vont pas se dérouler comme prévu.

Dans le bureau du juge où se situe l'ensemble du roman, Kermeur va raconter les faits, c'est ce qu'on lui demande. Avec humilité, il revient sur l'histoire de sa rencontre avec Lazenec et sur leur relation durant plusieurs années.

Quel magnifique roman! Une lecture qu'on vous recommande vivement. 

Catherine

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique

 

Là où se croisent quatre chemins, Tommi Kinnunen, Albin Michel

laousecroisent4chemins kinnunenTommi Kinnunen nous plonge dans l’histoire d’une famille au cœur de la taïga, au nord de la Finlande, et nous laisse entrevoir ses secrets bien gardés, que le lecteur découvrira peu à peu, à travers la voix de quatre protagonistes : Maria, la matriarche indépendante, Lahja, sa fille, Onni, son gendre, et Kaarina, sa belle-petite fille.

Si la recette du roman polyphonique n’est pas neuve, l’auteur parvient à donner de la consistance à tous ses personnages et à insuffler une âme à ce livre. Il nous livre un récit intimiste, crée une véritable ambiance feutrée et tisse surtout une intrigue dense qu’on ne lâche pas et qui se lit comme une saga.

Ce roman nous invite à un voyage dans la Finlande du XXe siècle, entre 1895 et 1996 : un pays dont nous connaissons finalement peu l’histoire et que nous découvrons avec curiosité, loin des clichés.

Un texte très beau, fluide, premier roman élu à sa sortie en Finlande meilleur livre par le Finnish Grand Journalism Prize.

Certainement une belle découverte.

Delphine

Paru en janvier 2017, traduit du finnois par Claire Saint-Germain, existe aussi au format numérique.

 

Les furies, Lauren Groof, L'Olivier

lesfuriesQuel roman! Apprenant qu'il avait été plébiscité par Barack Obama comme une des lectures les plus marquantes de son mandat, je me suis penchée sur ce livre avec curiosité et j'ai été happée.

Construite en deux parties, l'histoire débute dans la famille de Lotto en Floride. Lancelot, dit Lotto, est le riche héritier d'un couple qui a fait fortune dans l'industrie de l'eau en bouteille. A 17 ans, il est envoyé dans le New Hampshire pour faire ses études et surtout, être éloigné de mauvaises fréquentations où la drogue et l'alcool coulent à flot. A 22 ans, il rencontre Mathilde qu'il épouse contre l'avis de sa mère. Débute alors une histoire d'amour aussi passionnelle et fusionnelle que mensongère. Durant les 200 premières pages du roman, on découvre l'enfance de cet homme, on le suit dans son histoire de couple et dans sa carrière professionnelle. 

A la moitié du roman, on plonge dans l'histoire de Mathilde. Née en France, dotée alors du prénom Aurélie, elle débarque aux USA à 12 ans. L'auteur revient sur les évènements déjà racontés dans la première partie du roman mais en proposant un autre regard, celui de cette femme mystérieuse, l'épouse parfaite de Lotto. On va de rebondissements en rebondissements. Qui est vraiment Mathilde? Pourquoi a-t-elle épousé Lotto? Quels sont les mystères qui entourent sa vie avant Lotto?

Lauren Groff dresse un portrait de l’Amérique avec ses clichés et ses excès. Elle nous montre combien les relations sont complexes et pleines de faux-semblants. Dans "Les Furies" les fêtes sont orgiaques, l'amour est passion, les succès sont énormes et les échecs d'autant plus durs. Tout semble excessif et quelques mots suffisent pour briser l'image parfaite construite par chacun des personnages et provoquer la chute de ceux-ci. Une lecture surprenante, un roman qu'on dévore.

Catherine

Paru en janvier 2017, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau. Existe aussi en format numérique.

 

Être à distance, Carla Guelfenbein, Actes Sud

guelfenbeinetreadistanceVera Sigall, romancière à l'aura puissante, 83 ans, fait une chute qui la laisse inconsciente. Son ami et voisin Daniel, qui a plusieurs décennies de moins et avait construit avec elle une complicité solide et particulière, veille à son chevet à l'hôpital. Ce qui va mettre sur son chemin la toute jeune Emilia, étudiante fascinée par l'oeuvre de Sigall et atteinte d'un mal étrange : elle ne supporte aucun contact physique. Ensemble, ils vont découvrir l'histoire de Vera mais aussi celle du poète Horacio Infante, son illustre contemporain, et ce qui les lie tous les deux.

Ce livre est empreint d'une grande poésie dans sa façon d'observer le désir, l'envie, l'écriture, les créateurs, la filiation aussi. Qu'il s'agisse de la passion empreinte de rivalité qui lie Horacio à Vera, de l'étrange relation platonique d'Emilia avec son fiancé resté en France, de la curieuse rencontre de Daniel avec Emilia, de la déliquescence du couple que Daniel forme avec Gracia, la romancière suit le fil du désir avec une curiosité d'entomologiste et une belle plume. Elle accompagne aussi ses personnages en proie aux affres et bonheurs de la création, qu'il s'agisse de trouver le mot juste, de trouver de la reconnaissance ou encore de faire aboutir le plan d'un bâtiment rêvé (pour Daniel l'architecte).

La fin nous offre une révélation vers laquelle tout converge. Un très beau roman.

Natacha 

Paru en janvier 2017, traduit de l'espagnol (Chili) par Claude Bleton. Existe aussi en format numérique.

 

La mort du taxidermiste, Guillaume Le Touze, Actes Sud

lamortdutaxidermisteDans ce très beau roman, l'auteur met en scène et questionne les relations familiales. Marianne, fille de Bernard et Louise, débarque sur l’île de Corse en plein hiver pour investir la maison familiale de sa mère que celle-ci a quitté dans l'enfance. On découvre avec elle cette île de beauté qui révèle sa nature magnifique mais aussi combien l'isolement est de mise pour les habitants des villages en hiver. Parallèlement, on rencontre ses parents, installés en banlieue parisienne, son frère, sa belle-sœur, son neveu. Bref, toute une belle famille qui, sous des apparences banales, cache pourtant plusieurs histoires. 

Le silence est en effet un élément central des relations au sein de la famille du taxidermiste, utilisé à la fois pour protéger des proches, ou pour fuir ou tenter d'oublier un passé dont on a honte. Une écriture délicate et poétique dessert cette histoire intime qui met en scène de très beaux personnages en quête d'absolu. Une lecture désarçonnante et apaisante.

Catherine

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique

 

Dans la forêt, Jean Hegland, Gallmeister

altDans leur maison isolée dans la forêt, à 50 kilomètres de la ville la plus proche, deux sœurs adolescentes sont livrées à elles-mêmes. Sans électricité, sans eau courante, elles terminent peu à peu les stocks de nourriture de leur placard. Il n'y plus d'essence, ni chez elles ni ailleurs, les avions ne survolent plus leur parcelle et la radio n'émet plus aucun signal.

Nell et Eva continuent à se préparer pour l'avenir qui leur est promis Harvard pour l'une, le ballet de San Francisco pour l'autre. Les semaines passant, elles vont devoir apprendre à se débrouiller pour survivre en attendant des jours meilleurs, en tirant parti de ce que leurs parents leur ont laissé et de ce que les livres leur apprennent, de leur jardin, et surtout de la forêt, inconnue et immense, tour à tour source d'inquiétude et refuge.

Ce roman écrit en 1996 (et traduit en français seulement cette année) parle de l'adaptation et de la survie, dans un climat d'isolation et de fin de civilisation, où les jeunes filles se trouvent face à un avenir qui ne ressemble en aucun cas à ce qu'elles auraient pu imaginer.

Hélène

Paru en janvier 2017, traduit de l'anglais (États-Unis), par Josette Chicheportiche. Existe aussi en format numérique.

 

Ce que tient ta main droite t'appartient, Pascal Manoukian, Don Quichotte

9782359495928 1 75Pascal Manoukian, reporter avant d'être écrivain, avait été fort remarqué lors de la parution de son premier roman "Les échoués". Il nous revient avec un roman à nouveau terriblement contemporain. Les protagonistes que nous allons suivre sont en effet marqués par des drames liés à des actes terroristes et c'est au cœur de Daech qu'ils nous entraînent. C'est un livre captivant mais aussi effrayant.

La question des rapports entre différentes religions est posée dès les premières pages lorsqu'on fait la connaissance de Karim et Charlotte, deux français, amoureux, et bientôt parents. Elle a des origines arméniennes, lui vient d'une famille musulmane. Ils attendent leur premier enfant. Mais davantage que les rapports inter-religieux, ce qui est sur le grill dans ce roman, c'est notre condition humaine. Comment se construit la haine lorsqu'on naît dans notre occident si confortable ? Pourquoi se convertit-on à certaines croyances ? D'où vient-on familialement ? Comment pense-t-on nos rapports aux autres ? Karim va mener l'enquête alors qu'il est lui-même englué dans la souffrance et le deuil.

Tout au long du livre, l'auteur mélange avec brio fiction et travail journalistique. On sent que le récit est porté par un travail d'investigation mais sans pour autant que la lecture devienne ardue ou que l'on soit plongé dans un cours de géopolitique. 

On ne sort pas vraiment indemne de cette lecture. 

Catherine

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique

 

Le cas Malaussène 1, Ils m'ont menti, Daniel Pennac, Gallimard

pennacmalausseneDu petit lait, un café noir, un cocktail fruité, selon votre préférence, sur une terrasse au soleil : voilà la sensation de lecture associée pour moi à la découverte du premier volet du Cas Malaussène : Ils m'ont menti. En d'autres termes, un vrai plaisir de lecture, aussi naïf que pétri de belle langue, de jeux de miroir narratifs et d'humour.

Pennac retrouve ses personnages plus de 15 ans après le dernier titre de la saga des Malaussène.

[Petit aide-mémoire : tous les titres précédents de la saga dite "Malaussène" de Daniel Pennac sont paru en Folio en format de poche : Au bonheur des ogres, La fée Carabine, La petite marchande de prose, Monsieur Malaussène, Des chrétiens et des maures, Aux fruits de la passion. Pour tout qui a un jour aimé un livre ou aimerait aimer un livre, Comme un roman, également paru en Folio, est également un incontournable.]

Dans ce nouveau titre, le narrateur Benjamin a vieilli et les bébés sont devenus des jeunes adultes, ce qui permet à l'auteur de placer son intrigue dans la France d'aujourd'hui. On s'amuse, on cogite et on se retrouve en terrain familier : les ingrédients sont les mêmes, le plaisir reste entier. En bref, chaleureusement recommandé.

Natacha

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique et en livre audio.

 

No home, Yaa Gyasi, Calmann Levy

altCe grand roman, étalé sur trois siècles (du XVIIIème au XXème), suit la destinée de deux soeurs ainsi que de leur descendance, de la Côte-de-l'or (Ghana) aux États-Unis.

Effia la Beauté est mariée de force à un colon anglais. On l'emmène dans le fort des blancs à Cape Coast, et dans le cachot sous la chambre conjugale est enfermée, sans qu'elle le sache, sa demi-soeur inconnue. Esi y a été emprisonnée, avec des centaines d'autres hommes et femmes, en attendant d'être expédiée aux États-Unis où elle sera vendue comme esclave.

Chaque chapitre invite ensuite le lecteur dans la vie d'un fils, d'une arrière-petite-fille, d'un arrière-arrière-arrière-petit enfant d'une de ces deux femmes aux destinées contrariées. De Quey, fils métisse d'Effia, impliqué à la suite de son père dans le commerce d'esclaves; à Marcus qui, à la fin du XXème siècle, entame une thèse de doctorat à l'université; cette multitude de récits aborde les sujets universels de la famille, de l'héritage et de la filiation, mais aussi les thèmes plus graves de l'esclavage, du racisme et de la violence sociale.

Cette très belle mosaïque, où chaque chapitre est un roman en soi, est un livre comme on les aime: de ceux qui nous font découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives sur le monde.

Hélène

Paru en janvier 2017, traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour. Existe aussi en format numérique.

 

Secrets Chocolat. 30 recettes de Jean-Philippe Darcis, Nicolas Gaspard, Racine

secrets-chocolat darcis

Jean-Philippe Darcis et La Chocolaterie, c’est un rêve tout juste devenu réalité cette année avec l’ouverture de ce nouveau lieu situé à Verviers ! Et c’est avec un plaisir renouvelé que nous dévorons ce deuxième opus consacré cette fois au travail du chocolat réalisé par l’un des meilleurs maîtres chocolatiers belges, dont le parcours est retracé brièvement. Près de 30 recettes n’attendent que vous pour réaliser de savoureux cafés gourmands ou desserts chocolatés et ravir ainsi les papilles gustatives de vos convives !

Catherine D.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 13