Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Les femmes de Heart Spring Mountain, Robin MacArthur, Albin Michel

lesfemmesdeheartspringmoutain mcarthurEn 2011, l'ouragan Irene a laissé des traces de son passage dans le Vermont. Bonnie, la cinquantaine, a disparu ce jour-là, littéralement avalée par la tempête. Sa fille Vale, qui n'a plus vu sa mère depuis des années, revient au pays natal, dans la ferme intention de retrouver Bonnie. Ce sera l'occasion pour elle de renouer avec ses racines et sa famille, installée depuis des générations sur la Heart Spring Mountain, en pleine nature. Et d'essayer de comprendre l'histoire des femmes qui en ont fait partie, souvent marginales mais téméraires, fortes et fragiles à la fois. Des portraits très émouvants que nous découvrons au gré des découvertes de Vale, des secrets peu à peu révélés. 

Robin MacArthur nous prend par la main pour nous conter l'histoire de cette famille au coeur de l'Amérique du Nord, terre sauvage et ancestrale où les hommes vivent en symbiose avec la nature, où l'histoire des amérindiens se mêle à celle des colons. En un récit mosaïque, la jeune romancière nous promène d'une époque à l'autre sur une centaine d'années, d'un destin à l'autre, dans des chapitres courts sublimés par sa langue si envoûtante. Un roman à l'émotion palpable. Coup de coeur !

Delphine

Paru en janvier 2019. Existe aussi en version numérique.

 

4, Alexandre Laumonier, Zones sensibles

4 zones sensiblesLe monde tourne fou? Petit ouvrage absolument édifiant et passionnant! A ceux qui pensent déjà que tout va trop vite aujourd'hui, voici une petite histoire de la vitesse dans le monde de la finance... ou pourquoi une des plus importantes firmes de trading à haute fréquence au monde a racheté un vieux pylône de télécommunication de la Défense belge, proche de la mer du Nord, pour 5 millions d'euros. Mélange d'histoire, d'économie, de géographie, un brin de technique, cet essai se dévore...

Gregory R.

Paru en janvier 2019

 

 

Trouble, Jeroen Olyslaegers, Stock

trouble olyslaegersAnvers 1940, les Allemands prennent leurs quartiers dans la ville. Chacun continue pourtant à vivre… le jeune Wilfried Wils aussi. Tous les jours il arpente les rues d’Anvers pour y exercer son nouveau métier de policier et visite les cafés pour y nourrir son âme de poète. En ces temps troubles, survivre sera sa seule ligne de conduite, quitte à fréquenter des collaborateurs notoires.

Le roman est construit comme un récit que Wilfried Wils fait à son arrière-petit-fils, récit de ce qu’a été sa vie pendant la seconde guerre mondiale. Parce qu’il paie aujourd’hui le prix de ce qu’il a commis à cette époque, le narrateur entreprend de raconter à une autre génération la façon dont il a  traversé cette guerre. On y trouve un homme ambigu, qui laisse cette impression de n'avoir jamais pris en main sa vie, mais aussi un homme un peu perdu face à des actes qu'il ne semble jamais avoir endossés … « Mais ça tout le monde le fait tous les jours (…), tout le monde le fait, en général sans conséquences ». Pas pour lui cependant... ses actes auront des conséquences, sans lesquelles il n'aurait sans doute pas jugé bon de revisiter son passé. Toutefois, souligne t-il fermement -et inévitablement, auriez-vous fait mieux à ma place?

Avec une plume pleine de verve, lyrique et truculente à la fois, dans ce style typique du Nord du pays (qui nous plait beaucoup !), Jeroen Olyslaegers livre un roman très fort, qui tombe à propos en ces jours où nos sociétés sont à nouveau flattées par de dangereux extrémismes (et ne paraissent pas totalement affranchies de leur passé...  l'auteur ne se prive par ailleurs pas de relater le rôle peu reluisant de la ville d'Anvers, de son administration et de sa police ces années-là). 

Gregory R.

Paru en janvier 2019, traduit du néerlandais par Françoise Antoine

 

Olga, Bernard Schlink, Gallimard

g02199Olga naît à la fin du dix-neuvième siècle, dans une petite ville de l'Est de l'Empire allemand. Rapidement orpheline, elle est élevée par sa grand-mère qui semble ne pas trop l'aimer. Elle va donc devoir compter surtout sur elle-même pour avancer dans la vie, à une époque où la place des femmes est encore bien malmenée, surtout lorsqu'on doit trouver du travail et vivre seule.

Très jeune, elle se lie d'amitié avec Herbert. Lui vient d'une famille plutôt fortunée qui ne voit pas d'un bon oeil la relation d'Olga et Herbert, surtout lorsqu'en grandissant, ils deviennent amants.

Herbert, c'est un personnage haut en couleur, qui part d'abord dans les colonies allemandes en Afrique avant de se lancer ensuite dans des expéditions en Arctique. A travers l'histoire d'Olga et d'Herbert, c'est aussi l'histoire de l'Allemagne qui nous est racontée. L'auteur met en scène le rôle particulièrement écœurant que les Allemands ont joué en Afrique. Un élément qui a d'ailleurs contribué à la forte médiatisation que le livre a suscité lors de sa sortie en allemand.

Le personnage d'Olga est à la fois discret et incroyablement fort. C'est aussi le portrait d'une femme amoureuse, une femme qui a traversé l'histoire en rencontrant de nombreuses embûches et qui malgré tout ne s'est pas laissé abattre. Un très beau livre donc.

Catherine M

Paru en janvier 2019, traduit de l'allemand par Bernard Lortholary. Existe aussi en format numérique

 

Ce qui nous revient, Corinne Royer, Actes Sud

cequinousrevientDans ce très beau roman de Corinne Royer, des histoires familiales s'entremêlent à l'histoire de la recherche scientifique, et plus particulièrement de la recherche en génétique. Louisa, jeune héroïne qu'on va découvrir autour de ses dix ans et qu'on va suivre pendant une quinzaine d'années, va nous emmener sur les traces de la généticienne Marthe Gautier, personnage non pas fictif mais bien réel, qui a œuvré pendant toute sa carrière dans le domaine de la recherche autour de la trisomie 21. 

Marthe Gautier a 93 ans aujourd'hui. Surnommée la découvreuse oubliée, elle est à l'origine des recherches et des analyses en laboratoire qui ont mis en évidence la présence d'un chromosome surnuméraire auprès des enfants atteints du syndrôme de Down. C'est ensuite en 1960 que la maladie prendra le nom de trisomie 21.  

Louisa Gorki, personnage de fiction, est abandonnée par sa mère vers l'âge de 10 ans. En effet, celle-ci est soprano et se déplace régulièrement quelques jours à l'occasion d'un concert. Mais un jour, elle ne revient pas d'un de ses voyages. Le père de Louisa détient probablement plus d'information qu'il ne le laisse entendre. Et Louisa devra grandir avec cette absence de mère sans autre explication. Lorsqu'elle se lance dans un doctorat en médecine, elle rencontre Marthe Gautier.

L'auteure mélange habillement fiction et réalité et nous livre un texte d'une grande beauté, plein de douceur, de finesse. On est à la fois embarqué dans une histoire familiale complexe et pleine de mystère et dans l'Histoire de la science. C'est passionnant.

Catherine M

Paru en janvier 2019. Existe aussi en format numérique

 

Visages de Scampia - Les justes de Gomorra, Davide Cerullo, Gallimard

visagesdescampia davidecerullo gallimardNé en 1974, Davide Cerrullo a grandi dans le quartier des "Vele" de Scampia, au nord de Naples. À treize ans, il tombe dans l’engrenage de la Camorra, la mafia napolitaine rendue tristement célèbre par Gomorra, le roman et la série télévisée de Roberto Saviano. En prison, il découvre l'histoire d'un autre David, et puis la poésie et Pier Paolo Pasolini. Dès ce moment, il n'aura de cesse de vouloir réparer sa vie, en tentant d'en sauver d'autres ou, du moins, à montrer qu'une autre voie est possible à tous ces jeunes que l'espoir a déserté.

Dans ce très bel ouvrage, il nous donne à voir ces enfants et l'environnement dans lequel ils évoluent : Dans ces photos, j'essaie aussi de "rêver" ces enfants et de les arracher à l'obscurité qui voudrait les aspirer. Parce que parfois, les mots manquent et qu'une image est plus porteuse de sens, parce que montrer ces photos, c'est aussi défendre son travail en rue, et pointer l'urgence de ne pas davantage cloisonner et enfermer ces jeunes dans un ghetto dont ils ne pourraient (devraient?) jamais sortir. On tourne les pages et on se prend ces regards en pleine figure, ces visages graves d'enfants qui ont déjà oublié qui ils sont, qui grandissent trop vite et qui, devenus adultes, sont restés coincés dans le jeu violent, hésitant entre les deux seuls rôles possibles qu'il a connus, à la fois la victime et le bourreau. La force de ces images, dure et douces à la fois, réside incontestablement dans la relation de confiance qui lie ces jeunes à Davide, la sincérité avec laquelle il capte ces jeux et ces postures plus tout-à-fait innocentes, la bonté de son geste photographique. L'émotion est au rendez-vous et on ne peut qu'espérer que d'autres adultes suivront le chemin proposé par Davide et accompagneront ces jeunes dans la construction d'une vie meilleure.

Catherine D.

Paru en mai 2018.

Ce livre, augmenté de textes d'Erri De Luca, de Christian Bobin et d'Ernest-Pignon Ernest, sera présenté lors de la rencontre avec Davide Cerullo le mercredi 20 février 2019.

 

Orange amère, Ann Patchett, Actes Sud

orangeamereCe roman se déguste comme un gin bien épicé.

L'histoire débute aux États-Unis, en Californie, dans une fête de baptême qui dégénère un rien... Et pendant une cinquantaine d'années nous allons suivre les péripéties de deux familles qui se recomposent. Entre chacun des 9 neufs chapitres, plusieurs années s'écoulent, ce qui nous permet de suivre la vie de plusieurs personnages depuis leur enfance jusqu'à leur vie adulte, voir leur fin de vie. Cela donne aussi beaucoup de rythme à ce roman.

Mensonges, séparations, culpabilité, retrouvailles, réconciliations, relation parents-enfants orageuses, relations fraternelles touchantes: le livre contient tous les éléments d'un bon cocktail de lecture. On passe un très bon moment.

Catherine M

Paru en janvier 2019. Existe aussi en format numérique.

 

Nino dans la nuit, Capucine & Simon Johannin, Allia

ninodanslanuit capucinesimonjohanninLe roman s'ouvre dans le bureau de recrutement de la légion étrangère où Nino se fait engager, avec d'autres jeunes venus des quatre coins du globe, pour servir la France, et surtout, gagner sa paie chaque mois. Nino s'adapte tant qu'il peut, se glisse dans la peau de ce qu'on attend de lui là-bas dans cette étrange armée. Il passe les tests physiques avec succès et baisse la tête quand on lui demande... Mais il n'avait pas pensé à tout et malheureusement (ou heureusement), il sera recalé après quelques jours, rattrapé par son passé.

Il enchaîne ensuite les petits jobs pour tenter de gagner de quoi survivre. C'est la débrouille pour se nourrir, pour se loger, pour se saouler... Nino cultive des amitiés fortes, se laisse embarquer dans des plans foireux, est amoureux. C'est le portrait d'une jeunesse pour qui l'avenir semble noir, flou, sans perspective...

La nuit, Nino sort, vit, rencontre des personnes étonnantes aux destins hallucinants. Une de ces rencontres va l'entraîner dans un milieu dont il ne connaît rien, où il semble ne pas maîtriser les codes mais qui va pourtant faire basculer sa vie.

Simon Johannin nous avait déjà bluffé avec L'été des charognes paru en 2017. Avec ce nouvel opus, écrit à quatre mains avec son épouse Capucine, il réitère une prouesse littéraire et dresse aussi un vrai portrait de société. Ils nous parlent du monde du travail dans lequel tout le monde devrait entrer mais qui est loin de laisser de la place pour tout le monde, et particulièrement les jeunes qui ne sont pas tout lisses. Ils nous parlent aussi des grandes inégalités de notre société, une société où d'un côté, on peut gagner un salaire de misère en bossant comme un dingue pour un ignoble patron, et où d'un autre côté, on peut gagner des milliers d'euros pour quelques photos de mode. 

Capucune et Simon Johannin sont des auteurs atypiques, à suivre, à découvrir. Leur roman ne laisse pas indifférent, il bouscule par la noirceur et l’âpreté qu'il porte, il interpelle par sa violence mélée de poésie et au final il nous touche terriblement.

Catherine M

Paru en janvier 2019.

Pour les curieux, une petite vidéo complémentaire à découvrir ICI

 

J'ai couru vers le Nil, Alaa El Aswany, Actes Sud

jaicouruverslenilsVoici le formidable récit d'une révolution ! Un roman interdit de publication en Égypte, qu'un éditeur libanais a édité en arabe et que les éditions Actes Sud ont traduit en français. Tout un périple donc pour que nous puissions tenir en main ce roman qui raconte la chute de Moubarak en Égypte. Alaa El Aswany a vraiment du talent pour nous faire vibrer aux côtés de ces personnes : grâce à ce livre, nous sommes littéralement transportés sur la place Tahrir.

Les personnages sont attachants, et décrits avec finesse. On sent leurs contradictions et les tiraillements qui les habitent. Par leurs yeux, on découvre différentes facettes de la société égyptienne. Ce roman d'un lecture vraiment fluide est un vrai voyage au cœur d'une révolte. A lire sans hésiter.

Catherine M

Paru en octobre 2018. Existe aussi en format numérique

 

 

Alpes secrètes, entre trek et alpinisme, Paul Grobel & Gérard Guerrier, Glénat

alpessecretes glenatPour les amoureux de la montagne, voici un magnifique livre sur les Alpes avec des propositions de randonnées mêlant balades en moyenne montagne et passages sur glacier, avec une alternance de belles photos et de conseils pratiques. Pour les amateurs qui voudraient se balader sur les neiges éternelles avant leur disparition.

Catherine

 

Kaboul Requiem, Nicolas Wild, La Boite à Bulles

kaboulrequiem wildEn 2005, Nicolas Wild partait mettre ses talents de dessinateur au service d’une ONG dans un Afghanistan en pleine reconstruction et nous relatait son expérience dans Kaboul Disco — à (re)découvrir absolument. A la différence de ce dernier opus, où l’humour (sarcastique), accompagnant sa vision de la vie sur place, était très présent, Kaboul requiem se démarque par un côté plus tendu. On reste dans la même région mais le “héros“ n’est plus l’auteur. Il s’agit de Sean Langan, un journaliste de guerre aguerri qui, parti interviewer un chef taliban, va se retrouver otage. Nicolas Wild mêle toujours avec bonheur documentaire et fiction pour nous faire découvrir cette région du monde qui ne se résume pas à l’axe du Mal. Dans la même veine que Guy Delisle, un auteur à découvrir !

Gregory

Paru en novembre 2018

 

Dans le sillage de l'invincible Armada, Laurent Joffrin, Paulsen

danslesillagedelinviciblearmada joffrinNavigateur émérite, Laurent Joffrin a passé une bonne centaine de jours sur Pleg Mor, son bateau de 11 mètres, dans le sillage de l’Invincible Armada, partie d’Espagne en 1588 renverser les Tudor protestants et revenue bredouille et décimée quelques semaines plus tard.

L’occasion pour le journaliste de nous transmettre dans un livre deux de ses passions, la mer et l’Histoire. Et de nous faire voyager sans cesse entre présent et passé, la navigation d’aujourd’hui et celle d’hier, pour mieux comprendre et mieux nous narrer cet incroyable fiasco.

Evasion, plaisir et iode garantis, même pour ceux qui n’ont pas le pied marin !

Gregory

Paru en octobre 2018

 

Pension complète, Jacky Schwartzmann, Seuil (Cadre noir)

pensioncomplete schwarzmannOriginaire de la banlieue de Lyon, Dino, la quarantaine bien tapée, vit aujourd’hui au Grand-Duché du Luxembourg avec sa compagne Lucienne Courtois, de trente-deux ans son aînée et sympathique milliardaire luxembourgeoise. À la suite de rocambolesques aventures, le voilà obligé de passer quelques jours dans un camping du sud de la France, où plusieurs meurtres vont être commis… Plus que l’histoire, c’est le sens de la formule de Jacky Schartzmann qui fait de ses livres des moments de lecture parfois jouissifs. Pas du tout politiquement correct, il se moque des riches comme des pauvres, des bien-pensants comme des lourdauds, des Belges comme des beurs et cela fait du bien...

Gregory

Paru en octobre 2018

 

L'incroyable histoire du vin, Simmat et Casanave, les Arènes

lincroyablehistoireduvin simmatLe lien qui unit l’homme au vin remonte à plus de 10 000 ans. Pour découvrir cette histoire fascinante, enracinée profondément dans notre culture, les deux auteurs nous proposent un format bande dessinée. Et c’est très réussi. On apprend beaucoup, le contenu est dense et documenté, et le dessin permet d’alléger ou de clarifier le propos (cartes notamment).

Un voyage dans le temps et dans l’espace, condensé en 200 pages qui ne se laisseront sans doute pas lire d’une traite… mais qui permettront d’enrichir vos dégustations de quelques précieuses gouttes de culture générale !

Grégory

 

La mort selon Turner, Tim Willocks, Sonatine

 

lamortselonturner willocks

 

Plongée en Afrique du Sud. Une jeune fille paumée est tuée dans un township du Cap. Très vite, le coupable est identifié : un jeune Afrikaner, dont la riche et puissante mère dirige les mines du Cap-Nord. Cette dernière est prête à tout pour protéger son fils. L’adjudant Turner, policier intègre et rigoureux, est chargé de l’enquête et lui aussi est prêt à tout pour que justice soit faite dans un pays gangrené par la corruption. Une lutte qui nous tient en haleine et dont le final dans les paysages arides du Cap-Nord est digne d’un grand western.

Excellent polar de Tim Willocks !

Gregory

Paru en octobre 2018, traduit de l'anglais par Benjamin Legrand

 

 

Les Frères Lehman, Stefano Massini, Globe

lesfrereslehman massiniUn récit, un essai, un conte… peu importe ! Voici une œuvre foisonnante, originale, écrite en vers libres, qui retrace l’épopée de la famille Lehman (Brothers), de son arrivée à New York en 1844 jusqu’ à la faillite de son empire financier en 2008. Avec énormément de talent, d’humour et de verve, Stefano Massini nous emporte dans l’histoire des Etats-Unis et du capitalisme. Il ne s’agit pas d’un cours d’histoire et encore moins d’économie mais plutôt d’une sorte de fable prophétique… de marchands de coton à marchands de chiffres et de vent, les Lehman Brothers se sont noyés dans le tourbillon incontrôlable de la finance. A qui le tour ? Enorme coup de cœur ! Prix Médicis essai 2018.

Grégory

 

Help me, Comment le développement personnel n’a pas changé ma vie, Marianne Power, Stock

helpme powermarianneUne journaliste londonienne se lance en quête du bonheur en suivant à la lettre, pendant un an, les préceptes de douze “gourous“ du développement personnel...

Marianne Power fait ici le récit d’une année de montagnes russes et de réflexions sur la recherche de la perfection. Une très chouette lecture aux accents de Bridget Jones, où chacun.e pourra se reconnaître.

Hélène

 

Petit manuel de résistance contemporaine, Cyril Dion, Actes Sud, Domaine du possible

petitmanuelresistancecontempor dionAprès le succès de Demain, Cyril Dion revient avec ce livre indispensable pour tous ceux qui se posent des questions sur notre monde en plein bouleversement face à l’urgence climatique. Si le constat écologique qu’il dresse est plutôt alarmant, Cyril Dion nous aide à prendre du recul et à nous affranchir des habitudes de nos sociétés capitalistes. Il propose des pistes en vue de construire un nouveau “récit“ collectif pour un monde qui fait sens. De quoi nous donner envie d’organiser la résistance. Utile et inspirant.

Delphine

 

Isabelle Stengers, activer les possibles, dialogue avec Frédérique Dolphijn, Esperluète/Orbe

activerlespossiblesorbe stengersLe quatrième volume de la collection Orbe aux éditions Esperluète est consacré à la philosophe des sciences Isabelle Stengers. 

Un mot d'abord sur cette belle collection, Orbe, qui fait parler des auteurs ou des artistes sur leur pratique d'écriture et de lecture, ouvrant ainsi une fenêtre sur leur rapport au monde et leur "pensée". 

Dans ce dialogue plein de vie, Isabelle Stengers évoque donc sa façon d'écrire, ce qui la fait vibrer, sa manière d'aller chercher des modes de pensée qui ne soient pas seulement ceux des sciences réputées exactes et héritières des Lumières et de Kant. Plutôt qu'un fil conducteur, ce qui jalonne l'entretien, ce sont des mots-amorces, comme autant de pierres pour traverser la rivière: étonnement, blanc, souffle, contrainte, nommer... C'est passionnant, passionnant et rafraîchissant de deviner la liberté d'esprit et la brillante intelligence de l'auteure de Au temps des catastrophes et de Une autre science est possible - entre autres. 

Ce texte donne terriblement envie d'aller vers d'autres livres de Stengers, il est comme une amorce et un mode d'emploi, et recèle des morceaux de texte qui sont en soi des bijoux ! 

J'essaie de créer des mots, des manières de dire, de penser, d'écrire qui puissent donner des "Ah tiens, on peut faire ça!" dit-elle. Et en effet, quelle belle ouverture d'horizon on ressent à sa lecture ! 

Natacha 

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee, adapté et illustré par Fred Fordham, Grasset

netirezpassurloiseau fordhamHarper Lee signe en 1960 un texte puissant qui deviendra rapidement un roman culte de la littérature américaine, couronné par le prix Pulitzer : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. Fred Fordham a rendu hommage à ce texte en l’adaptant : le roman graphique met en lumière ses qualités (tendre et addictif à la fois, à mi-chemin entre la fresque sociale et le polar) et nous démontre combien son propos est moderne. 

Avec son trait fin et délicat plus proche des codes graphiques des comics, l’auteur restitue avec précision les ambiances d'un état sudiste ségrégationniste de l’Amérique des années 1930 (nous sommes dans la petite ville fictive de Maycomb, dans l'Alabama). A travers le regard innocent de Scout et Jem, enfants d’Atticus Finch, nous découvrons la vie de tous les jours d'une famille américaine de la classe moyenne à cette époque, mais aussi comment leur vie bascule quand leur père, avocat droit et intègre, décide de s'engager dans la défense d'un jeune homme noir, accusé de viol et soumis à un procès d'assises. Et leurs questionnements par rapport à la justice des hommes résonnent encore aujourd’hui.

Roman graphique d'atmosphère, cette adaptation est une réussite et se dévore. A découvrir, que vous connaissiez ou pas le roman original. 

Delphine

Paru en novembre 2018.

 

Nosotros, Simon Vansteenwinckel, Yellow Now / Angles vifs

nosotros simonvansteenwinckel

Dans les jardins humains
Qui ornent toute la terre
J’ai l’intention de faire un bouquet
D’amour et de complaisance

Ce livre de voyage et de photographies est un cadeau et c’est Simon Vansteenwinckel, son épouse Carolina et leurs trois filles qui nous l’offrent. Au départ, il y a cette proposition de Simon à Carolina de partir un an à la découverte de ce pays, le Chili, dont elle est originaire et qu’elle a quitté à l’âge de deux ans, avec ses parents et ses soeurs. Elle y est retournée à dix-huit ans et encore huit ans plus tard, pour rencontrer sa famille. Alors quand Simon lui propose ce voyage, elle dit oui et tout le monde débarque là-bas début septembre 2014. Que dire de ces images qui jamais ne sombrent dans le cliché de voyage en famille, mais qui au contraire, contiennent un souffle et diffusent une émotion palpable à celui qui les contemple? Est-ce la magie de l’argentique aussi qui imprègne ces photos noir et blanc et de ce grain mat si particulier? Le sujet, ces paysages et ces êtres humains, cette histoire de famille qui retourne à ses racines et les regards, l’immensité et les mouvements de vie que nous renvoient ces images nous font monter les larmes au bord des yeux... Ces mêmes larmes que Carolina ne peut retenir lorsqu’elle survole la Cordillère ?
Le langage des images est universel, et ce magnifique ouvrage en est une superbe illustration !

Catherine D.

Paru en août 2018.

 

Une Histoire du Monde en 100 objets, Neil MacGregor (traduit de l’anglais par Pascale Haas), Belles Lettres

unehistoiredumondeen100objets neilmacgregorVoici un livre ambitieux, qui ravira autant les historiens que les amateurs d’Histoire(s), tant ce livre nous offre une balade originale à travers le monde et son histoire. Neil MacGregor est un historien de l’art de réputation mondiale et, tandis qu’il était le directeur du British Museum, il a initié une série radiophonique sur la BBC pour raconter l’aventure de l’humanité à travers les histoires de cent objets (issus des collections dudit musée) fabriqués, utilisés, vénérés ou mis au rebut par l’homme. Entre une maquette de vaches en argile égyptienne (3500 av. J-C) qui rappelle l’importance du bétail et le rôle sacré de cet animal, le miroir en bronze japonais (1100-1200) qui nous raconte un moment de l’ancien Japon et la capacité des miroirs japonais de permettre aux humains de parler aux dieux, et la carte de crédit (2009) qui symbolise la liberté économique et notre rapport à l’argent, ce pavé captivant nous entraîne sur ces traces historiques de façon ludique et intelligente. Fabuleux !

Catherine D.

Paru en septembre 2018. Existe aussi au format numérique.

 

Inventions expliquées, Nicole Masson & Yann Caudal, Le Chêne

inventionsexpliquees nicolemassonyanncaudalLe saviez-vous? Le GSP trouve son origine dans le brevet déposé en 1941 par une certaine Hedy Lamarr, actrice sulfureuse hollywoodienne et scientifique autrichienne, pour un système secret de communication pour le guidage des torpilles ! Et sans l’invention du tube de peinture par le peintre américain John Goff Rand, les impressionnistes auraient passé leur tour... Quant à la margarine, elle doit son invention au concours organisé par Napoléon III en 1869 qui voulait approvisionner la Marine à moindre coût en cherchant à remplacer le beurre ! Voilà trois exemples de la multitude d’inventions, connues et méconnues, reprises dans ce beau livre, qui trouvera facilement sa place au pied du sapin.

Catherine D.

Paru en février 2018.

 

100 courts chefs d’oeuvre, Montal & Natias, La Table Ronde | La petite vermillon

100courtschefsdoeuvre montalnapiasVoici un petit livre de poche qui a le don de nous donner envie de (re)découvrir des textes courts, écrits par les plus grands ! Jean-Pierre Montal & Jean-Christophe Natias se sont mis au défi de sélectionner 100 courts (max. 150 pages) chefs d’oeuvre (grands et petits) dans toute l’histoire littéraire et de commenter leur choix. Chaque fiche est ainsi introduite par cinq petites informations courtes et générales sur le livre : Où, quand, comment lire ce livre; sa date de publication; la maison d’édition; le nombre de pages; un conseil pour la lecture suivante. Se côtoient dans cette belle sélection Joyce Carol Oates, Gabriel Garcia Marquez, Don DeLillo, Georges Bataille, Gustave Flaubert, Léon Tolstoï ou encore Valery Larbaud avec Femina Márquez, par exemple, pour l’info “A lire quand tout vous tombe des mains.” Excellent !

Catherine D.

Paru en novembre 2018.

 

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu, Zora Neale Hurston, Zulma

maisleursyeuxdardaient nealeVoici un très beau roman, un des premiers romans écrit par une afro-américaine, en 1937, et aujourd’hui traduit en français, grâce aux éditions Zulma, qui régulièrement nous invitent sur les chemins de la découverte. Janie, petite fille d’esclaves, est élevée par sa Nanny (grand-mère), dans une petite ville des Etats-Unis. A l’âge où Janie n’est plus une enfant, à l’âge où elle rêve d’un avenir plein de promesses et de surprises. Sa Nanny, pour préserver celle qu’elle a toujours aimée, du monde et de ses dangers, la marie à un vieux monsieur... Il faudra trois mariages et autant de vies pour que Janie atteigne son rêve d’indépendance.

C’est un roman d’amour (surtout pas niais), c’est surtout l’histoire d’une émancipation, écrit dans une langue savoureuse et chatoyante.

Véronique

Paru en septembre 2018. Existe aussi au format numérique.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 19