Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Pension complète, Jacky Schwartzmann, Seuil (Cadre noir)

pensioncomplete schwarzmannOriginaire de la banlieue de Lyon, Dino, la quarantaine bien tapée, vit aujourd’hui au Grand-Duché du Luxembourg avec sa compagne Lucienne Courtois, de trente-deux ans son aînée et sympathique milliardaire luxembourgeoise. À la suite de rocambolesques aventures, le voilà obligé de passer quelques jours dans un camping du sud de la France, où plusieurs meurtres vont être commis… Plus que l’histoire, c’est le sens de la formule de Jacky Schartzmann qui fait de ses livres des moments de lecture parfois jouissifs. Pas du tout politiquement correct, il se moque des riches comme des pauvres, des bien-pensants comme des lourdauds, des Belges comme des beurs et cela fait du bien...

Gregory

Paru en octobre 2018

 

La mort selon Turner, Tim Willocks, Sonatine

 

lamortselonturner willocks

 

Plongée en Afrique du Sud. Une jeune fille paumée est tuée dans un township du Cap. Très vite, le coupable est identifié : un jeune Afrikaner, dont la riche et puissante mère dirige les mines du Cap-Nord. Cette dernière est prête à tout pour protéger son fils. L’adjudant Turner, policier intègre et rigoureux, est chargé de l’enquête et lui aussi est prêt à tout pour que justice soit faite dans un pays gangrené par la corruption. Une lutte qui nous tient en haleine et dont le final dans les paysages arides du Cap-Nord est digne d’un grand western.

Excellent polar de Tim Willocks !

Gregory

Paru en octobre 2018, traduit de l'anglais par Benjamin Legrand

 

 

Darktown, Thomas Mullen, Rivages

darktown1948, Atlanta. Huit policiers "de couleur" sont, pour la première fois dans l'histoire de la ville, engagés pour intégrer le corps de police de la ville d'Atlanta. Cependant, des lois ségrégationnistes sont toujours d'application, les policiers noirs ne peuvent en effet pas rentrer dans le commissariat de police, ni travailler dans les mêmes bureaux que leurs confrères, ni avoir accès aux mêmes dossiers et aux mêmes sources d'information. 

Un soir, une patrouille de policiers noirs intercepte une voiture conduite par un blanc qui vient de percuter un réverbère. A son bord, une jeune fille noire l'accompagne et il semble être violent avec elle. Une autre patrouille (de policiers blancs cette fois) arrive rapidement sur les lieux et chasse les policiers noirs pour s'occuper elle-même de cette affaire. Quelques jours plus tard, le corps sans vie d'une jeune fille est retrouvée, celle-ci est noire et personne au commissariat ne semble vouloir s'intéresser à ce qui s'apparente pourtant à un homicide. Enfin, presque personne... Car dans l'ombre, plusieurs individus vont se pencher sur cette affaire.

Ce polar très bien écrit et très bien traduit nous entraîne donc aux Etats-Unis et dresse un portrait de cette époque pas si lointaine où le racisme était décomplexé, et où des lois absurdes restreignaient fortement la liberté de certains êtres humains. C'est donc à la fois un très bon roman historique mais également un excellent polar, car l'intrigue est intéressante et bien ficelée. Un livre qui se dévore en quelques jours. 

Catherine

Paru en septembre 2018, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Anne-Marie Carrière. Existe aussi en format numérique

 

La Daronne, Hannelore Cayre, Points

altPatience Portefeux, 53 ans, est traductrice juridique. Ses deux filles sont adultes, sa mère est dans une maison de retraite qui lui coûte un bras, et la police, pour laquelle elle travaille depuis 26 ans, la paie uniquement au noir. Un beau jour, profitant d'être la première personne à pouvoir mettre la main sur une grande quantité de cannabis via les conversations téléphoniques qu'elle doit traduire, Patience saute sur l'occasion de se faire assez d'argent de poche pour mettre à l'abri ses enfants et terminer sa carrière dignement. Et voici la Daronne qui entre en scène pour écouler des kilos du meilleur shit de Paris.

Un court roman policier rafraîchissant mené par une héroïne ne manquant ni d'humour ni d'intelligence, à lire en une après-midi!

Hélène

Publié chez Métailier en 2017, paru en poche en 2018. Aussi disponible en version numérique.

 

Racket, Dominique Manotti, Les Arenes (Equinox)

racketPolar haletant, cynique, au ton vif et au rythme du monde d'aujourd'hui. Un des cadres supérieurs d'Ostram, entreprise française de pointe dans la fabrication de chaudières et de turbines, utilisées notamment dans le domaine nucléaire, vient d'être arrêté à New-York. Dans le même temps, le meurtre à Paris du directeur d'une société écran active dans le blanchissement d'argent pour une filiale d'une grosse banque nord-américaine met la puce à l'oreille d'une petite cellule des Renseignements Généraux qui travaille sur la sécurité des entreprises. Il va s'avérer rapidement que Power Energy, géant américain du secteur énergétique, prépare un coup fumant avec l'appui de tout l'appareil d'Etat américain. A l'exception de la commandante Ghozali, qui vient de débarquer dans la cellule, et de ses deux flics, rien ne semble pouvoir arrêter la machine...

Plongée dans le monde du racket version grand format. Tous les coups sont permis: influence, chantage, corruption, délit d'initiés et meurtre si nécessaire. L'histoire n'est pas totalement surprenante mais reste néanmoins très efficace. Comme le souligne Dominique Manotti, ce roman est librement inspiré du rachat d'Alstom Energie par l'entreprise américaine General Electric.

Equinox, la nouvelle collection "polar" des éditions Les arènes, frappe un grand coup pour ses débuts.

Gregory R.

Paru en mars 2018. Existe aussi au format numérique.

 

 

Les Ombres de Montelupo, Valerio Varesi, Agullo

lesombresdemontelupo valeriovaresiLe commissaire Soneri, que nous avions découvert dans Le Fleuve des brumes, s'octroie enfin quelques jours de repos bien mérité dans son village natal perché dans les Apennins, à flanc de montagne de Montelupo, en Italie. Evidemment, ces vacances n'en seront pas vraiment et Soneri, rattrapé par sa fonction et par les souvenirs vécus avec son père mort trop tôt, tandis que l'entreprise familiale du village semble éprouver des difficultés et que ses dirigeants (le père et le fils Rodolfi) disparaissent l'un après l'autre, va sans cesse osciller entre le désir de comprendre la nouvelle configuration sociale du village, ses anciens amis et voisins, et la tentation de rester à l'écart de toute cette agitation en partant à la cueillette aux champignons sur cette terre montagneuse et ombrageuse... Empreint d'une sourde mélancolie et plongé dans un décor gris et alourdi de rancoeurs venues du passé, ce nouveau roman de Valerio Varesi nous plonge à nouveau dans l'Italie profonde où le passé agit comme une chape de plomb sur le présent et où les regrets sont comme la brume qui ne cesse de recouvrir le village. Construite comme un huis-clos, étouffant de non-dits et de solitude, cette histoire fait la part belle aussi à Montelupo, cette montagne brumeuse qui sera finalement la seule à pouvoir délivrer la vérité... Un tout, tout bon polar d'ambiance!

Catherine D.

Paru en mars 2018, traduit de l'italien par Sarah Amrani, existe aussi en format numérique.

 

Les assassins de la route du Nord, Anila Wilms, Actes Sud (Actes noirs)

les assasins de la route du nord

Un polar différent, pas vraiment un polar d'ailleurs. Une enquête policière, oui, un peu... Anila Wilms s'inspire d'un fait divers qui s'est réellement passé il y a presque 100 ans en Albanie. Tout le pays est en émoi car deux ressortissants américains ont été assassinés sur une petite route de montagne, la route du Nord. Or ce crime est contraire au code de conduite qui régit ces territoires hostiles au progrès et qui place l'hospitalité au plus haut rang des vertus. Que fabriquaient ces Américains sur cette route (des prospecteurs de pétrole?), est-ce les montagnards qui sont dans le coup? Mais surtout que va devenir l'Albanie, quelle image va t-elle donner au concert des nations qui l'épie? D'un ton léger, parfois drôle ou même poétique, Anila Wilms nous plonge le temps d'une enquête au cœur d'un pays méconnu, qui au lendemain de son indépendance va devoir trouver sa voie entre modernité prometteuse et traditions nécessaires. Dépaysant!

Gregory R.

Paru en février 2018, traduit de l'allemand par Carole Fily

 

 

Parfois je mens, Alice Feeney, Marabout

parfoisjemens alicefeeney"Je m'appelle Amber Reynolds. Il y a trois choses que vous devez savoir à mon sujet : je suis dans le coma; mon mari ne m'aime plus; parfois, je mens."

Amber Reynolds , dans le coma, tente de se souvenir des événements qui l'ont coincée dans ce lit à l'hôpital, sans pouvoir communiquer avec les autres... Ses pensées vont nous entraîner dans une suite de souvenirs immédiats, ceux qui ont précédé l'accident dont elle n'a gardé aucun souvenir, mais également dans son passé de petite fille (grâce à ses journaux intimes), ou encore dans l'ici et maintenant de sa vie intérieure de femme dans le coma qui entend tout, mais qui est dans l'incapacité physique de le faire savoir à son entourage. Chaotique, ce thriller nous maintient dans un intense suspense jusqu'au dénouement final où toutes les pièces du puzzle trouvent leur place et qui laisse la porte ouverte à une possible suite. Voici donc un très bon thriller psychologique à découvrir!

Catherine D.

Paru en février 2018.

 

ADN, Yrsa SIGURDARDOTTIR, Actes noirs

adnVoici un nouveau polar islandais qui m'a tenu éveillée une bonne partie de la nuit! L'auteure nous propose une enquête qui démarre au sein d'une petite famille fort attachante. Dans cette famille, Margret, petite fille de 7 ans, va devenir le témoin de terribles évènements. Elle devient donc la clé pour découvrir qui est l'auteur de terribles meurtres (âmes sensibles s'abstenir) mais traumatisée, elle garde le silence. Elle est aussi un témoin gênant... 

On découvre dans ce roman un commissariat où les relations ne sont pas toujours simples, où de vieilles amitiés et des anciens amours peuvent empoisonner le travail. Et c'est réjouissant car à ce niveau-là, les choses restent mystérieuses et apparemment une suite est prévue. Une lecture addictive, un polar plutôt psychologique qui se dévore avec plaisir.

Catherine

Paru en janvier 2018, traduit de l'islandais par Catherine MERCY, existe aussi en format numérique.

 

La petite amie, Michelle Frances, L’Archipel

lepetiteamie francesDeux femmes et un homme riche, adulé. Il est le fils unique de l’une et le parti idéal pour l’autre… Quand une relation conflictuelle tourne au cauchemar, cela donne un bon polar psychologique.

Véronique

Paru en octobre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

188 mètres sous Berlin, Magdalena Parys, Agullo

188metressousberlin parysCe roman noir nous emmène dans l’histoire d’une ville mythique : Berlin, au temps de la Guerre froide. Dans ce roman choral, toute notre attention est requise pour comprendre les témoignages des proches de Klaus, homme assassiné des années après avoir réussi la construction d’un tunnel qui permit l’évasion d’un seul homme. Qu’en a-t-il été vraiment ? Et du tunnel et des amis qui ont gravité autour de Klaus ? Ambiance subtile pour un très bon polar.

Catherine D.

Paru en septembre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

Après la chute, Dennis Lehane, Rivages

apreslachute lehaneVoici un thriller psychologique fort bien ficelé et bien écrit. Portrait d’une femme blessée, malmenée par la vie et qui pourtant, surprend le lecteur jusque dans les dernières pages. Un roman qui aborde aussi le thème de la manipulation. Bref du tout bon !

Catherine M.

Paru en octobre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

Entre deux mondes, Olivier Norek, Michel Lafon

entredeuxmondes norekEntre autres métiers, Olivier Norek a travaillé pendant 15 ans à la police (section enquête et recherche de la Police judiciaire). Voilà donc un milieu qu’il connaît bien et qu’il nous fait découvrir par ses enquêtes (Code 93, Territoires,…). Son nouveau roman se déroule dans la « jungle » de Calais. Plus que l’intrigue elle-même, on sent chez l’auteur une véritable envie de toucher, voire même d’informer le lecteur. Une écriture précise, un sens de la formule efficace, des personnages humains et touchants, voilà la recette d’Olivier Norek pour nous plonger dans ce no man’s land. Le désarroi et la peur de tous les protagonistes nous frappent à chaque page. Un livre que vous lirez d’un seul bloc et qui ne vous laissera pas indifférent !

Grégory

Paru en octobre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

La soif, Jo Nesbo, Gallimard noir

lasoif nesboRoman noir, sanglant, glaçant, machiavélique. Harry Hole est de retour et c’est une réussite. Une enquête haletante où le pouvoir politique et les médias viennent se mêler à la danse. Jo Nesbo est assurément un grand auteur de polar !

Catherine M.

Paru en septembre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

La Famille Winter, Clifford Jackman, 10/18

lafamillewinter jackmanComposée de hors-la-loi issus de la Guerre de Sécession et sévissant sur les terres de l’Ouest sauvage, la Famille Winter fait équipe avec qui veut les embaucher : armée, Ku Klux Kan ou encore de riches propriétaires terriens. Nous voilà un peu replongés dans les aventures des Tuniques Bleues (celles du Sergent Chesterfield et du Caporal Blutch pour les bédéphiles) à la grande différence qu’ici, il n’y a plus de gentils. On bascule dans un grand western décapant, jonché de personnages hauts en couleur, excessifs, voire à moitié fous ! En ces temps troubles qui suivent directement la Guerre de Sécession… c’est le rouge qui prédomine, celui de la haine et de l’hémoglobine. Un roman noir, captivant et dépaysant !

Grégory

Paru en septembre 2017. Existe aussi au format numérique.

 

Dans l'ombre, Arnaldur Indridason, Métailié

dans-l-ombreAvec ce très bon premier tome de sa nouvelle trilogie, Arnaldur Indridason nous plonge dans une période trouble de l'Histoire de son Islande natale, l'occupation anglaise et américaine au début de la deuxième guerre mondiale. Un représentant commercial, Eyvindur, est retrouvé mort au domicile d'un autre représentant, Félix Lunden, tué d'une balle provenant d'un Colt américain et marqué d'une croix gammée sur le front avec son propre sang. C'est le début d'une enquête menée par Flovent issu de la police criminelle islandaise, secondé de Thorson, Canadien né de parents islandais et donc parfait bilingue, désigné par l'état major américain qui ne croit pas en la capacité des Islandais à résoudre cette affaire... Tour à tour, nous allons les accompagner dans la compréhension de la personnalité de la victime, ainsi que de ses proches, pour en arriver à l'intérêt que les Nazis portaient à la race nordique des Islandais et du coup, à leurs recherches anthropologiques et génétiques pour retrouver cette "race restée pure depuis les Vikings", le tout mâtiné d'espionnage et de contre-espionnage... Plus qu'un excellent roman policier, il s'agit également ici de l'exploration sociale et historique du contexte particulier de cette époque, la "Situation", qui a amené nombre de jeunes femmes à rencontrer et séduire les soldats étrangers en espérant ainsi échapper à leur destin souvent pauvre et rural. 

La force d'Indridason est de retranscrire avec force et sensibilité tout ce contexte historique méconnu dans nos contrées, tandis que nous nous attachons progressivement aux personnages des deux enquêteurs, inexpérimentés mais volontaires à la recherche de la vérité. Un très bon polar, au rythme plus lent, mais à l'atmosphère dense et palpitante! On attend avec impatience le tome 2, dont le premier chapitre clôt l'ouvrage. 

Catherine D. 

Paru en février 2017. Existe aussi en format numérique.

 

Prendre les loups pour des chiens, Hervé Le Corre, Rivages

le correHervé Le Corre n’a pas son pareil pour nous plonger dans des univers sordides, où chaque personnage tient le cap de sa vie comme il peut, toujours à la limite d’une rupture… Roman noir, un peu social, à l’écriture tranchante et juste. Coincé dans une maison perdue de la campagne girondine, Franck, qui vient de sortir de prison, attend le retour de son frère, Fabien, parti conclure une affaire en Espagne. Entouré de sa belle-famille qui l'a recueilli, Franck ne sait comment tuer le temps autrement qu'en voulant séduire Jessica, copine de Fabien, lunatique, névrosée et toxicomane à temps partiel, ainsi qu'en participant aux petites combines de ses beaux-parents qui permettent à tout ce petit monde de vivoter. On en sait ni trop ni trop peu, juste ce qu’il faut pour avoir envie de percer les zones d’ombres dont sont entourés les protagonistes et que cesse enfin cette chaleur accablante, cette tension pesante. Frank va replonger et les évènements vont le dépasser. Lu d’une traite !

Gregory R.

Paru en janvier 2017. Existe aussi en format numérique.

 

Les muselés, Aro Sainz de la Maza, Actes Sud

9782330064235Un polar haletant et très noir... une immersion dans la Barcelone des paumés et des exclus dont Aro Sainz semble ne pas vouloir nous laisser indemne. Chargé d'enquêter sur deux meurtres potentiellement liés, l'inspecteur Milo Malart, dont le talent est à l'égal de ses troubles psychotiques, nous plonge dans une ballade amère et glaciale au coeur d'une ville dont les inégalités sociales sont de plus en plus criantes. Entre dignité et révolte, jusqu'où peut-on aller pour pouvoir envisager un avenir?  

Gregory R.

Paru en septembre 2016, traduit de l'espagnol par Serge Mestre

 

Le fils, Jo Nesbo, Gallimard Noir

lefilsCe thriller débute dans une prison suédoise. On va y passer quelques chapitres aux côtés d'un jeune garçon, Sonny, personnage très énigmatique. Accro aux stupéfiants, il a plusieurs crimes sur le dos mais on sent vite qu'il n'est pas vraiment à sa place. Il est le protégé de plusieurs personnes dans la prison. Du côté des enquêteurs, on ne retrouve pas l'habituel inspecteur Harry Hole mais bien Simon Kefas, proche de la retraite (et traînant pas mal de casseroles) et la stagiaire Kari Adel. 

Excellent portrait de l'univers carcéral, chasse à l'homme, règlements de compte divers, secrets de famille, etc. : ce livre est truffé de bons ingrédients et le résultat de la recette est excellent. L'histoire se tient jusqu'au bout du livre car plusieurs intrigues s’entremêlent, on se balade dans Oslo, on découvre des personnages tous fort intéressants, bien construits, quelle réussite ! Ce livre est paru il y a déjà un an, mais je ne l'ai découvert que récemment et c'est franchement un polar à côté duquel il ne faut pas passer. 

Catherine

Paru en octobre 2015, traduit du norvégien par Hélène Hervieu - existe aussi en livre audio et en format numérique.

 

Une avalanche de conséquences, Elizabeth George, Presses de la Cité

avalanche consequencesQuel plaisir, pour les aficionados d'Elizabeth George, de retrouver, dans un excellent cru, le tandem de Scotland Yard, le vicomte Linley et l'inspectrice Havers !

Au mieux de sa forme, l'auteur nous entraîne dans l'histoire, certes glauque à souhait (c'est un polar, quand même !) de Caroline, quinquagénaire haute en couleurs, mère endeuillée, assistante d'une célèbre écrivaine féministe retrouvée assassinée. Cette Caroline est horripilante mais est-elle pour autant coupable de ce crime ?

A côté de l'intrigue, finement construite, le lecteur retrouve (ou découvre) avec délectation le duo Linley, aristocrate / Havers, prolétaire assumée, leur entente, leur côté si british, l'un absolument chic, l'autre indécrottablement fish and chips...

Un régal, vous dis-je !

Véronique Gillion (ancienne libraire mais toujours lectrice)

Paru en septembre 2016, traduit de l'anglais par Isabelle Chapman - existe aussi en format numérique.

 

Condor, Caryl Férey, Gallimard, Série noire

condor fereyCondor ou une campagne d'assassinats et de tortures menée par les dictatures en Amérique latine.

Condor, ou le nouveau roman de Caryl Férey, nous entraîne sur le routes du Chili, des heures sombres sous Pinochet à l'avènement de la démocratie, où d'anciens tortionnaires sévissent encore dans le milieu des affaires louches et de la drogue.

Condor, c'est aussi une histoire d'amour entre Gabriella, jeune indienne mapuche et Esteban, "avocat des causes perdues".

Après son remarqué Mapuche, Caryl Férey ne nous déçoit pas.

Véronique B.

Mars 2016 - Existe aussi au format numérique

 

La dernière nuit à Tremore Beach, Mikel Santiago, Actes Noirs

la derniere nuit a tremoreMikel Santiago est un auteur espagnol vivant au Pays Basque et il nous emmène ici au cœur de ... l'Irlande, où il a résidé quelques années. Actes Sud vient de traduire son premier roman/thriller et c'est une vraie réussite. Peter Harper est un compositeur en panne d'inspiration et fraîchement divorcé. Pour changer d’air, il décide de louer une petite maison sur la côte irlandaise. Il arrive dans une région plutôt accueillante, si ce n'est la violence des orages qui s'abattent de temps à autre sur la région. Il se lie d'amitié avec ses voisins et les gens du village. C'est donc toute une charmante petite communauté qu'on découvre et qu'on apprécie. Mais Peter devient malheureusement sujet à de fortes migraines cauchemardesques, ce qui va ruiner son séjour. 

Avec beaucoup de subtilité, l'auteur introduit une légère pointe de paranormal et parvient à tenir le lecteur en haleine de bout en bout. C'est un livre qui m'a happée dès les trente premières pages et qui m'a empêché de dormir une bonne partie de la nuit. Il était en effet nécessaire de savoir jusqu'où on allait nous emmener. A recommander sans hésiter. 

Catherine

Mai 2016 - Traduit de l'espagnol par Delphine Valentin - existe aussi en format numérique

 

En vrille, Deon Meyer, Seuil

en vrilleErnst Ritcher semble être un jeune homme ambitieux, businessman plein de talents et de charmes. Après avoir fait fortune dans l'informatique, il a, depuis quelques années, mis sur pied une société qui fournit des alibis aux époux et épouses infidèles. C'est malheureusement un des pieds de Ritcher qui sortira un jour du sable prés d'une plage en Afrique du Sud.

Deon Meyer nous entraîne une fois de plus dans son pays natal et construit avec brio un polar tout à la fois haletant et plein de charme. Dès le départ, deux récits parallèles se font face et on anticipe qu'ils se rejoindront un jour ou l'autre. Les ingrédients sont là pour faire un bon roman policier : histoires de famille, trafics de drogue, héritages, le tout dans un décor d'exploitation viticole; et le texte suit pour tenir le lecteur en haleine, dialogues bien rythmés ou monologues intérieurs qui laissent percevoir les doutes et les failles des protagonistes. C'est un livre où le mensonge tient une place centrale. En effet, les héros, les victimes, les bourreaux y recourent tous pour sauver la face, masquer des dettes ahurissantes, camoufler une escroquerie qui permet de sauver la famille, dissimuler un penchant pour la boisson qui pourrait faire replonger un des héros du livre dans le cauchemar de la dépendance.

Catherine M

Janvier 2016, traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Georges Lory - existe aussi en format numérique.

 

La nuit où Diana est morte, Denise Mina, Éditions du Masque

lanuitoudiana minaChacun, surtout en Grande-Bretagne, se souvient de l'endroit où il était, de ce qu'il faisait quand la nouvelle de la mort de la Princesse Diana est tombée. Pas de chance pour ceux qui espèrent que le temps a tout effacé... Il ne faut pas passer à côté des livres de Denise Mina, de son portrait de Glasgow et de son inspectrice Alex Morrow, sorte de David contre Goliath, alias la corruption de sa ville. Forte contre les pressions professionnelles, des avocats ou de ses collègues, mais aussi familiales parce que son demi-frère est un grand voyou de la pègre, elle avance, encore et toujours, discrète, intelligente, lucide mais aussi terriblement humaine.

Véronique G. 

Novembre 2015

 

Le doute, S.K. Tremayne, Presses de la Cité

ledoute tremayneQuatorze mois avant le début du récit, Angus et Sarah ont eu le malheur de perdre Lydia, 6 ans, l'une de leurs jumelles, dans un accident.
Ils veulent prendre un nouveau départ et l'héritage de la grand mère d'Angus tombe à pic : une minuscule île des Hébrides, en Écosse, avec une maison où tout est à refaire. Nouvel environnement, nouvelles relations, le projet s'engage avec une ombre gigantesque au tableau : Kristie, la jumelle survivante, prétend avec insistance être Lydia, sa sœur morte dont elle ne peut pas être distinguée, copie parfaite. Pourquoi l'a-t-elle caché jusque-là si c'est vrai, pour lequel de ses proches se serait-elle tue ?
Un très bons suspense, efficace et bien mené.

Véronique G. 

Septembre 2015

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2