Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Le livre de l'homme, Barry Graham, Tusitala

le livre de lhommeNous sommes en Angleterre, dans les années 1990. Kevin prend le train vers Glasgow pour enquêter sur un ancien ami artiste, écrivain. Il revient ainsi dans sa ville natale alors qu'il réside à Londres depuis une dizaine d'années avec son fils, David. Il s'intéresse à cet ancien ami, Mike, dont il fut le confident littéraire, et qu'il n'a pas revu avant son décès du SIDA. Entraînant le lecteur avec lui, Kevin se remémore sa vie à Glasgow et nous plonge dans ses souvenirs, dans le milieu de la drogue, dans les entrailles de la ville ravagée par le déclin économique. Le récit de sa rencontre avec Mike est tout aussi hilarant que glauque et donne le ton du livre dès le départ. On ne va pas s'ennuyer. Kevin se souvient de ce qu'était la vie de Mike avant son départ de Glasgow, une vie faite d'écriture et de piqûres d'héroïne. Il cherche aussi à savoir ce qu'il est devenu par la suite en contactant leurs anciens amis communs.

A travers cette quête, ce sont de multiples questions, réflexions qui surgissent. Qu'est ce que l'amour et l'amitié ? Pourquoi écrit-on ? Pourquoi se drogue-t-on? Où nous emmène la vie quand on démarre l'âge adulte à coup d'injections? Ce texte retourne notre estomac par son réalisme et nous livre une galerie de personnages finalement très attachants.

Un roman noirissime mais qu'il ne faut pas mettre sur le côté pour autant. Le style est lumineux, sans accroc et le livre nous appelle dès qu'on le referme.

Catherine

Mars 2016 - Traduit de l’anglais (Ecosse) par Clélia Laventure.