Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Dans ce court essai, Pascacouvle Seys nous livre une belle réflexion sur le pouvoir de la poésie. En se référant à des auteurs classiques, elle nous rappelle que nous ne sommes pas des îles (Virgina Woolf, John Donne) et que nous vivons en constante interdépendance avec les autres, ceux qui nous entourent. Dans ce monde complexe d'interconnections, la poésie "déchire l'opacité de notre quotidien", "pulvérise" nos croyances, nous ouvre à d'autres visions du monde, et nous permet de supporter notre vie, de rendre l'ordinaire extra-ordinaire. Les poétes, tout comme les artistes peuvent être des visionnaires incroyables, nous parler de demain, bousculer nos imaginaires, proposer de nouveaux récits. Et à ce titre, ils sont tous aussi importants que les philosophes, sociologues, historiens qui étudient notre civilisation présente et passée.

Ce magnifique texte édité par l'éditrice Mélanie Godin, directrice des Midis de la poésie, nous invite donc à lire et relire de la poésie, à se laisser embaquer par les mots. Un vrai régal de lecture ! Un livre indispensable.

Catherine M 

Paru en novembre 2019