Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

Kerry Hudson publie un récit autobiographique à dimension sociale, où elle raconte les effets qu'a eue sur elle une enfance vécue dans la pauvreté. Tâchant de réconcilier son présent (d'écrivaine reconnue, en bonne santé, dans une relation stable et aimante) et son passé (d'enfant malmenée par son milieu social, son entourage, ses conditions de vie), elle retourne dans les villes où elle a vécu petite, certaines parmi les plus pauvres d'Ecosse et d'Angleterre. Sans jugement et de façon très personnelle, elle relate ses pèlerinages et ses rencontres, dans un livre qui nous balade entre les années 80 et notre époque, en passant par les années 90 où se déroulèrent ses cruciales années d'adolescence. À partir du récit de sa propre vie, Kerry Hudson apporte une certaine visibilité aux exclus, aux invisibles. Elle s'interroge sur les rouages d'un système qui fait se perpétuer, génération après génération, les mêmes schémas de vie et les mêmes blessures.

Un très beau texte qui incite à la réflexion.

Hélène

Paru en janvier 2020. Traduit de l'anglais (Ecosse) par Florence Lévy-Paolini, aussi disponible au format numérique.