Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

les-defensesUn pavé de 656 pages, un très bon roman d'investigation.

Qu'est-il arrivé, au début des années 2000, à Camilo Escobedo, neurologue barcelonais ?

Ce dernier fut, un moment, interné, dans un hôpital psychiatrique, avec un bilan neurologique, pour le moins incertain. Le lecteur navigue entre l'avant, le pendant, et l'après de la maladie.

Escobedo est un chercheur passionné par l'univers du cerveau. "Je pourrais vivre beaucoup d'autres vies à venir afin de poursuivre l'exploration infinie qui donne son sens à mon existence".

Son énergie et sa patience seront mises à rude épreuve dans l'hôpital où il exerce, problèmes d'ego, courses aux postes à hautes responsabilités...Martinez égratigne, au passage, l'industrie pharmaceutique et le milieu hospitalier, bien que le roman rende hommage à la recherche et à ses acteurs enthousiastes.

Escobedo est marié, père de trois filles. Sa vie professionnelle laisse peu de place à sa vie privée. Cette dernière, bousculée par la maladie, et ses engagements à l'hôpital, sera mouvementée. Mais il pourra toujours compter sur les femmes qui l'ont entouré, Sol, sa première femme, la mère de ses trois filles, Carmen, sa soeur et Diana, sa fidèle collègue, pour ne citer qu'elles.

Initié par Diana, qui affirme : "la littérature m'a aidée à éclaircir des choses. Dont l'union entre la raison et l'émotion. Je suppose que les écrivains ont travaillé la tête bien avant les neurologues, raison pour laquelle on trouve parfois des pistes dans leurs histoires.", Escobedo est devenu un inconditionnel des romans de Philip Roth, la littérature prendra de l'importance dans sa vie et l'aidera dans les moments les plus difficiles.

Ce roman repose sur des faits réels, avec en toile de fond le débat sur  l'autonomie de la Catalogne.

Véronique

Paru en mars 2019, traduit de l'espagnol par André Gabastou. Aussi disponible au format numérique.