Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

retourlemberg philippesandsVoici un livre essentiel, initié par une invitation inattendue adressée à Philippe Sands de participer à une conférence à Lviv, en Ukraine, pour venir présenter ses différents travaux. Cette invitation va permettre à cet avocat franco-britannique de renom de se plonger dans le passé de son grand-père Léon Buchholz, né dans cette ville qui changea de nom de nombreuses fois (Lemberg, Lwow ou Lvov) au gré de son appartenance autrichienne, polonaise ou russe. Et Philippe Sands n'a pas son pareil pour faire revivre cette bourgade qui fut le centre historique de la Galicie, ville riche et étonnante, qui devient le fil rouge de ce récit passionnant et édifiant, au cours duquel l'auteur nous emporte dans son histoire familiale autant que dans l'histoire de l'émergence d'une justice internationale. C'est ainsi que nous allons apprendre et accompagner le destin de deux grands juristes juifs injustement oubliés, nés également à Lemberg, Hersch Lauterpacht et Raphael Lemkin, qui ont respectivement défini et forgé les concepts de "crimes contre l'humanité" et de "génocide". Sans eux, le procès de Nuremberg n'aurait pas eu les conséquences qu'il a eues, notamment la reconnaissance légale du crime de "génocide" par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1946. Fasciné par ce procès, c'est par celui-ci que s'ouvre d'ailleurs le roman-récit de Philippe Sands. Un quatrième homme va également nous être révélé dans cette enquête édifiante, il s'agit de Hans Frank, avocat et ami d'Hitler, qui annonça à Lemberg en 1942 la mise en place de la "Solution finale" qui condamna à mort des millions de Juifs, parmi lesquels les familles Buchholz, Lauterpacht et Lemkin...

La lecture de cet ouvrage est indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à cette période noire de notre Histoire, mais également à ceux qui s'intéressent aux coïncidences, aux histoires familiales chargées de secrets et de coins sombres, aux familles juives qui ont fait le choix de fuir le massacre qui s'annonçait ou qui au contraire, ont fait le choix de rester... C'est aussi un ouvrage magistral qui nous apprend l'histoire de la naissance du droit international et de l'importance des mots dans ce domaine, en rendant hommage au courage et à la ténacité de ces deux brillants juristes juifs qui jouèrent un rôle essentiel dans le procès de Nuremberg.

Catherine D.

Paru en août 2017, existe aussi en format numérique.