Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

dixseptans fottorinoJe suis devenu écrivain parce que je ne savais pas qui j'étais.

Eric Fottorino, privé de son père naturel, imagine sa mère, Lina, 17 ans, jeune fille insouciante et amoureuse, déambulant dans la ville de Nice où elle allait mettre au monde son petit garçon.

Pourquoi ce mal-être dans sa relation avec sa mère ?

Je ne comprenais pas ces sautes d'humeur, ces sautes d'amour.

Quand Lina raconte à ses fils un secret, une blessure béante, impossible à cicatriser, une fenêtre s'ouvre, qui éclaire d'un jour nouveau un passé enfoui et qui conduit à une réconciliation.

Eric Fottorino livre ce récit très personnel dans une langue magnifique.

Véronique

labelledecasa bofaneRevoici la plume acide, caustique, drôle et tragique de In Koli Jean Bofane. Ce nouveau roman nous entraîne au Maroc dans les pas du jeune Sese et de la belle Ichrak qui attaquent tous les deux la vie à pleine dents. Sese est un jeune Congolais qui, en fuyant le Congo, fut berné par son passeur qui le débarqua à Casablanca au lieu de le mener jusqu’en Normandie comme prévu. Qu’à cela ne tienne, c’est là-bas, au Maroc, qu’il va rouler sa bosse et nouer de nouvelles relations. Ichrak est une jeune Marocaine d’une grande beauté qui est aussi mystérieuse que débrouillarde. Elle intrigue le lecteur et les personnages secondaires du roman, elle manipule son entourage avec force alors qu’au fond, elle souffre de profondes blessures.

Tissé comme un polar, ce nouveau livre de In Koli Jean Bofane se dévore et surprend. Il nous emmène à nouveau en Afrique et sur les routes de l’exil que ses personnages empruntent. Terriblement actuel, ce roman est pourtant également universel et atemporel tant il questionne de multiples thèmes qui ont toujours traversé notre monde (les liens familiaux, les rapports homme/femme, les inégalités sociales, les migrations et le déracinement).

Bofane a l’art de parler du tragique avec humour, de dépeindre ce qui est désespérant comme ce qui est palpitant. Si vous ne le connaissez pas, c’est un auteur à découvrir assurément. Si vous avez déjà eu la chance de le lire, vous retrouverez avec plaisir son style et son art de raconter des histoires.

Nous recevons l'auteur le mardi 25 septembre à 19h30 à la librairie.

Catherine M.

Août 2018. Existe aussi en format numérique.

asta stefanssonAvec son nouveau roman, Jon Kalman Stefansson nous emporte dans son univers à la fois âpre et poétique, sauvage et beau, à l’image de son pays, l’Islande. Comme dans ses précédents romans, l’histoire d’une famille nous est racontée dans un récit construit comme un puzzle, voyageant entre plusieurs lieux et époques, depuis les années 1950 jusqu’au début du XXIe siècle. 

Sigvaldi et Helga se rencontrent dans les années 1950 à Reykjavik, vivent une passion brûlante et de leur union, naîtront deux filles, dont Asta, la cadette. Mais Helga est instable, attirée par la nuit et l’alcool, et abandonne sa famille. Sigvaldi ne peut assumer seul la charge des jeunes enfants et les confie : Asta sera recueillie par Steïnvor, une nourrice, qui lui donnera tout son amour. Malgré la tendresse de sa vieille nourrice, Asta se perd à l’adolescence et sera envoyée le temps d’un été, dans une ferme isolée dans les landes islandaises, en compagnie d’un autre adolescent, Josef. Une rencontre qui marquera la suite de son existence. 

Voici les grandes lignes de ce récit qui parle d’amour, de la recherche du bonheur, de la mort, de la vie. (Rien que ça...) Stefansson nous livre aussi une description de son pays, son évolution sociale et économique sur plus d’un demi-siècle, la rudesse de son climat, la beauté de ses paysages. Asta est une saga à l’islandaise narrée par la voix si singulière de Stefansson, dans une prose poétique à la grande puissance évocatrice. Un texte magnifique à découvrir.

Delphine

Paru en août 2018, traduit de l'islandais par Eric Boury. 

moicequejaimecestlesmonstres ferrisPhénomène éditorial très attendu du neuvième art, puisque ce roman graphique fraîchement paru en français a été récompensé Outre-Atlantique par de nombreux prix et salué par les plus grands de la BD (le culte Art Spiegelman en tête), ce livre n’en est pas moins un OVNI littéraire. Pavé de 400 pages entièrement dessiné au stylo bille avec une virtuosité à couper le souffle, le livre se présente comme le journal intime d’une jeune fille, Karen Reyes, dans le Chicago des années 60. 

Karen, fillette singulière intimement convaincue d'être un loup-garou, est passionnée de dessin et fascinée par les monstres dont elle dévore les histoires dans les fanzines d’horreur ou sur le petit écran dans des films dégoulinants d’hémoglobine. Marginale, Karen n’a pas beaucoup d’amis à l’école mais est entourée de la tendresse de sa maman et de son grand frère, artiste lui aussi. Sa vie bascule quand on retrouve morte sa voisine d’immeuble et son amie, Anka, atteinte d’une balle en plein cœur, suicidée ou assassinée. La jeune fille décide alors de mener sa propre enquête en faisant ressurgir le passé trouble de cette Anka rescapée de l’Allemagne nazie. 

La narration de ce livre est complexe, dense, mais on s’y retrouve toujours, malgré les nombreuses digressions, ou les retours dans le passé d’Anka. Karen nous embarque dans son récit, son ton est à la fois touchant et enjoué, comme celui d’une enfant qui révélerait tous ses secrets à son journal. Le récit est passionnant de bout en bout, palpitant et nous fait découvrir peu à peu que les monstres ne sont pas toujours ceux qu'on croit…

Emil Ferris signe une oeuvre importante, vraiment surprenante, à la fois polar, drame familial et témoignage historique. Un roman graphique particulièrement original à l’ambiance singulière qui fera encore couler beaucoup d’encre. Et quand on sait qu’il a fallu six ans à l’auteure pour arriver au bout de son œuvre, et beaucoup de courage (elle est atteinte d’une maladie provoquant une forme de paralysie), on ne peut que saluer l’exploit artistique. Seul regret : il faudra attendre le second tome pour lire le dénouement de cette histoire passionnante… Enorme coup de coeur !

Delphine

Paru en août 2018.

moicequejaime interieur

 moicequejaime interieur3

 

altLe livre s'ouvre sur le récit d'un transfert, celui d'une maison d'arrêt à une prison pour femmes en Californie. Romy Hall vient d'être condamnée pour le meurtre d'un client qui la harcelait, pour lequel elle a écopé de deux peines à perpétuité, plus six ans. On suit dès lors son quotidien derrière les murs de cet établissement pénitencier, où la brutalité est loi, tout en remontant le fil de sa vie. De la banlieue pauvre de San Francisco où elle a grandi, au Mars Club où elle a dansé pendant plusieurs années avant d'être contrainte de fuir la ville avec son fils, son récit nous hypnotise. Il révèle une jeune femme intelligente et débrouillarde, tout à la fois maîtresse de sa vie et victime d'un système défaillant.

Hélène

Traduit de l'américain par Sylvie Schneiter, paru en août 2018. Existe aussi au format numérique.

unmondeportedemain maylisdekerangal verticalesPaula, Kate et Jonas se rencontrent à Bruxelles, dans une école artistique qui forme des peintres décorateurs, maîtres de l'illusion des matières. C'est l'occasion pour Maylis de Kerangal de nous emporter dans ce monde particulier du trompe l'oeil, qu'elle décrit de sa plume virtuose et habitée. Roman d'apprentissage, Un monde à portée de main nous invite à suivre l'évolution et l'émancipation de Paula, jeune femme un peu paumée qui va se révéler à elle-même au fil des pages et au gré de ses expériences professionnelles qui la feront passer par Cinecittà, avant d'intégrer l'équipe artistique chargée de la réalisation de Lascaux IV.

Voici un très beau roman, sensible et esthétique !

Catherine D.

Paru en août 2018. Existe aussi en format numérique.

hertmans stefan couv le coeur convertiQuelques années après son roman Guerre et térébenthine, nous retrouvons avec un grand plaisir la plume de l'écrivain flamand Stefan Hertmans, dans le très beau roman Le cœur converti, traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin.

Le livre s'ouvre à Monieux, dans le Vaucluse, où l'auteur séjourne une partie de l'année. Ce petit village paisible et tranquille du sud de la France a été pendant le Moyen-Age le lieu d'un terrible pogrom. Intrigué par l'étrange histoire de l'endroit, Hertmans enquête et découvre l'histoire de la belle Vigdis, une jeune femme issue de la bourgeoisie catholique, qui, par amour, renonce à la vie confortable que sa famille pouvait lui offrir. Elle devient une fugitive, parcourt toute la France, se cache, se convertit, aime, enfante, reconstruit de nouvelles relations, et fuit encore et encore. 

L'auteur dresse aussi le portrait d'une époque assez méconnue, époque violente et sombre en Europe. Un temps où l'intolérance religieuse est de mise. Tout en étant très documenté, ce livre est pourtant un vrai roman, on vibre avec Vigdis et David, on fuit avec eux, on tremble que leurs poursuivants approchent d'un village où ils se sont réfugiés.

C'est à nouveau un grand roman que Stefan Hertmans nous propose ici. Il nous plonge dans une époque avec originalité car il nous raconte en parallèle l'histoire de ces deux amoureux en plein Moyen Age et l'histoire de sa propre enquête sur leurs traces à travers l'Europe (et jusqu'aux portes du Maghreb).

Par en août 2018. Traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin.

Nous recevons l'auteur le mardi 27 novembre à 19h30.

 

aracontesarah delabroy-allardUne passion dévorante lie la narratrice à Sarah, musicienne hyperactive, rieuse, vivante et folle. Leur histoire d'amour fusionnelle et déchirante les épuise puis s'interrompt soudainement et, peu de temps après, Sarah révèle à son ex-amante qu'elle est atteinte d'une maladie grave. 

La raison de la narratrice tangue et bascule. 

Pauline Delabroy-Allard parvient à nous accrocher, à nous embarquer dans cette histoire qui prend pourtant sa source dans le thème intemporel et parfois éculé de la passion amoureuse. C'est la très belle qualité de l'écriture qui nous retient et traduit brillamment les ressorts merveilleux et destructeurs de ce qui paraît d'abord un pur enchantement puis dévore de l'intérieur. 

Un très bon roman qui se lit d'une traite. 

Natacha 

Paru en septembre 2018. 

 

arcadie bayamack-tamArcadie est un roman un peu fou, un peu déjanté, à la verve truculente. Mené tambour battant, il nous offre le portrait d'une communauté libertaire et végétarienne (pour faire simple) qui accueille les blessés de la vie en tous genres. C'est aussi l'histoire de la narratrice, Farah, qui y vit depuis ses 6 ans.

Gorgée de nature et de liberté, Farah se construit et se cherche dans cet univers si particulier qui gravite autour de la figure lumineuse et charismatique d'Arcady, quinquagénaire "même pas beau" mais irradiant d'un pouvoir d'attraction sublime aux yeux de la fillette qui devient adolescente. Dotée d'un physique hors normes, elle doit s'émanciper, se forger une identité qui finira par faire d'elle une jeune personne rayonnant à son tour d'un charisme unique.

Il est question de sexe, de frontières, de migrants, d'utopie, de contradictions, de pastèques et d'électrosensibilité. Et d'amour !

On retrouve avec plaisir l'humour d'Emmanuelle Bayamack-Tam, son enthousiasme verbal, celle d'une auteure qui n'a peur de rien. Le livre est prenant, atypique, touchant et drôle. Plaisir et même jubilation au rendez-vous ! 

Nous recevons l'auteure le samedi 26 janvier 2019 à 15h30.

Natacha

Août 2018.

 

lelambeau philippelanon avril2018Le récit, magnifique, que nous livre Philippe Lançon est d'une beauté à couper le souffle. A ceux qui y chercheraient du sensationnel, passez votre chemin. Ce texte, qui raconte la reconstruction d'un homme "mort" dans les attentats de Charlie Hebdo (janvier 2015), ne tombe jamais dans le pathos, ni dans la haine de l'autre, ni dans le narcissisme. Par contre, on y croise des femmes et des hommes exceptionnels, on y côtoie Proust, Kafka, Velasquez, Bach et les autres. Philippe Lançon nous offre une leçon d'humanité et un chef d'oeuvre de douceur, de solitude et d'(im)pudeur. 

Catherine D.

Paru en avril 2018. Existe aussi au format numérique.

Le texte sera lu en grande lecture à l'Intime festival le dimanche 25 août 2019 à 18h30.

apresgerda pierrefrancoismoreau editionsdusonneur avril2018Robert Capa, photographe-reporter, a 23 ans quand sa compagne, Gerda Taro, photographe elle aussi, est tuée à Brunete lors de la guerre d'Espagne. Pierre-François Moreau retrace les semaines qui ont suivi la perte de celle qu'il aimait, ce deuil que Capa entamera en partant à New-York et en y retrouvant ses amis, sa famille, en y cherchant du travail comme photographe, en noyant son désespoir dans l'alcool et les nuits sans fin... Et puis, ce sera la réalisation d'un livre hommage aux photos prises par Taro, intitulé "Death in the Making" et conçu avec André Kertész, qui évoque la guerre civile qui ravage l'Espagne des années 1936-1937. Ce livre mêle la petite et la grande histoire, l'histoire d'amour du couple Capa-Taro et leur collaboration pour la cause révolutionnaire et l'histoire de l'Europe tout au long de ces années de violences et de troubles qui influencèrent durablement l'avenir du monde. Une lecture intéressante et touchante pour tous les amateurs de photographie !

Catherine D.

Paru en mai 2018. Existe aussi au format numérique.

surlapisteanimale baptistemorizot actessud mondessauvagesBaptiste Morizot, philosophe-pisteur, nous invite à sa suite sur la piste de grands prédateurs comme le loup, le grizzly ou encore la panthère des neiges. Et ce faisant, en "s'enforestant" (autrement dit, "en portant son attention sur le vivant simultanément autour de nous et en nous, et apprendre à cohabiter avec lui"), nous sommes conviés à repenser notre rapport au vivant, à nous replacer dans les écosystèmes, alors que nous avons habituellement tendance à nous placer à la pointe de la pyramide du vivant... A l'ère du véganisme et de l'anti-spécisme, cette lecture est fascinante et très enrichissante sur notre rapport au monde !

Catherine D.

Paru en avril 2018, collection Mondes Sauvages chez Actes Sud Nature. Existe au format numérique.

platine reginedetambel mai2018Platine, c'est la biographie romancée du premier sex-symbol du cinéma, dans les années 20 à Hollywood. Régine Detambel nous emmène sur les traces tragiques de Jean Harlow, morte à 26 ans dans la douleur, physique et morale, alors qu'elle crevait l'écran dans des seconds rôles d'écervelée, de pouffe ou de danseuse sans rien dans le cerveau... La poitrine généreuse, la chevelure d'ange phosphorescente, la bouche en coeur, Jean Harlow fut une étoile filante qui a montré la voie à une certaine Marilyn Monroe et qui n'a eu de cesse de tenter de prendre le contrôle de ce corps qui lui a tout permis, mais qui lui a aussi apporté son lot d'humiliation, d'abus et de mépris. Evocation éclatante, charnelle et féministe d'une "blonde" cinématographique!

Catherine D.

Paru en mai 2018. Existe aussi au format numérique.

dans-khartoum-aiegeeL'aventure épique d'un héros atypique, le général anglais Charles Gordon, chargé en 1884 par le gouvernement anglais de défendre Khartoum des soldats du Mahdi, ce dernier prônant le retour à un islam radical (les dirigeants actuels du Soudan se prévalent par ailleurs de son idéologie). Le temps du siège de la ville, on y suit la vie des derniers Européens qui, pour des raisons diverses, n'ont pas voulu quitter la ville et tentent de survivre, voire de trouver du sens, à leur présence dans ce climat harassant de menace perpétuelle -et à une probable victoire des assaillants. Basé sur un épisode historique réel, ce roman est admirablement servi par la plume féconde d'Etienne Barilier.

Gregory R.

Paru en juin 2018

altPatience Portefeux, 53 ans, est traductrice juridique. Ses deux filles sont adultes, sa mère est dans une maison de retraite qui lui coûte un bras, et la police, pour laquelle elle travaille depuis 26 ans, la paie uniquement au noir. Un beau jour, profitant d'être la première personne à pouvoir mettre la main sur une grande quantité de cannabis via les conversations téléphoniques qu'elle doit traduire, Patience saute sur l'occasion de se faire assez d'argent de poche pour mettre à l'abri ses enfants et terminer sa carrière dignement. Et voici la Daronne qui entre en scène pour écouler des kilos du meilleur shit de Paris.

Un court roman policier rafraîchissant mené par une héroïne ne manquant ni d'humour ni d'intelligence, à lire en une après-midi!

Hélène

Publié chez Métailier en 2017, paru en poche en 2018. Aussi disponible en version numérique.

altÀ l'occasion de la nouvelle exposition du Museum d'Histoire Naturelle de Paris où un squelette de tyrannosaure est exposé pour la première fois en France, le musée s'est associé à Flammarion pour publier ce très beau livre sous étui, rempli de magnifique photographies.

Le texte retrace l'histoire de la galerie de paléontologie, de la découverte des premiers fossiles à ce qu'elle est aujourd'hui, en passant par les découvertes scientifiques liées aux dinosaures au cours du dernier siècle. Un superbe ouvrage pour les amateurs de science et de dinos!

Hélène

altBill Bryson revient avec un livre entièrement dédié aux événements qui se produisirent au cours de l'année 1927 aux États-Unis, et aux conséquences que ce fameux été eut sur le monde. L'historique première traversée transatlantique en avion de Charles Lindbergh, les home-runs incroyable de Babe Ruth, les bizarreries présidentielles de Calvin Coolidge, les idées de génie et la personnalité sinistre de Henry Ford et bien d'autres faits divers allant du troublant à l'absurde sont consignées dans ce livre, le tout sous la plume érudite et joyeuse de Bill Bryson. On rit et on s'étonne tout au long de cette folle histoire et, malgré quelques longueurs, c'est un régal et un admirable travail de documentation.

Hélène

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Hélène Hinfray, existe aussi en version numérique.

unefemmequejaimaisClaude, jeune homme solitaire et un peu terne, rend visite tous les samedis à sa tante Adrienne. Elle est veuve, plus âgée que lui mais incarne à ses yeux la beauté et le charme féminin dont tout homme peut rêver. Un samedi, il la découvre morte. Or elle voulait lui confier un secret, ce qu’il avait refusé. Claude se lance alors dans une enquête qui va lui dévoiler des secrets familiaux, des non-dits, des amours et des jalousies, et la vie d’une femme qui n’a pas toujours eu le choix. Comme dans la plupart de ses romans, Armel Job nous enchante par ses descriptions claires et hautes en couleurs des lieux et décors wallons et aussi des traits psychologiques de ses différents personnages. Et comme tou­jours, son style est tantôt poétique, tantôt corrosif mais toujours clair et précis.

Isabelle

 

faireprogressersonpotagernepermaculture xaviermathias actessudL’inspirante collection “Je passe à l’acte”, née d’un partenariat entre Actes Sud et Kaizen, apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui ont le désir d’agir ici et maintenant pour un monde meilleur. Dans cet ouvrage pratique, petit frère de son aîné Débuter en permaculture, nous apprenons les grands principes de la permaculture, de façon claire et ludique. De quoi nous donner envie de retourner à nos potagers et regarder pousser les légumes !

Catherine D.

Paru en mai 2018. Existe aussi au format numérique.

lechapeaudevermeer pocheUn ouvrage passionnant à lire pour les vacances, pour les altermondialistes férus d’histoire… mais pas seulement. Timothy Brook nous brosse un aperçu du monde au XVIIe siècle et nous révèle l’importance des échanges culturels et commerciaux entre l’Est et l’Ouest qui sont à l’origine de notre mondialisation. Et cela à partir de six tableaux du peintre Johannes Vermeer. D’où vient le feutre du chapeau que l’on retrouve dans l’Officier et la jeune fille riant ? Et la jatte de fruits dans La liseuse à la fenêtre ? Voilà des questions qui vont nous faire voyager et réfléchir sans jamais nous ennuyer !

Grégory

mondesirleplusardent petefromm gallmeisterLorsque Maddy et Dalton se rencontrent, c'est une évidence, comme le nez au milieu de la figure : ils s'aimeront d'un amour pur, pimenté d'un humour sauvage, au gré des descentes de rivières sinueuses et de poissons pêchés comme des trophées. Et puis, la vie s'ébroue, se carapate, c'est la sortie de route pour Mad qui, alors qu'elle est enfin enceinte de ce premier enfant qu'ils attendent depuis plusieurs années, se découvre atteinte de la sclérose en plaques... C'est toute la force et le talent de Pete Fromm de nous plonger dans un mélodrame qui se joue des codes, sans être larmoyant ni englué dans le pathos. Mad et Dalt vont affronter la maladie en continuant de rire à leurs blagues pas si subtiles que ça mais si importantes pour faire face à la déchéance du corps et de la mémoire de Mad, ils auront deux enfants, déménageront, changeront de métier, mais en s'aimant toujours plus fort au gré des nombreuses remises en question que traversera leur couple profondément uni.

D'une écriture limpide comme l'eau qui scellera leur amour éternel, ce roman nous emporte avec lui et on se prend à glisser avec eux dans les rapides du Wyoming, à subir le sort qui s'acharne et à mettre de l'amour dans les gestes quotidiens. Un roman intense, qui perdure dans nos mémoires longtemps après l'avoir refermé...

Catherine D.

Paru en avril 2018, traduit de l'anglais (Etats-Uniq) par Juliane Nivelt. Existe aussi au format numérique.

unmondentoc gremaudRinny Gremaud nous régale de descriptions affutées de ces malls, centre commerciaux toujours plus gigantesques, parfois jusqu'à l'absurde, où partout sur terre on peut boire le même café...

Son regard de plus en plus halluciné sur ces temples de l'hyper-consommation nous amène, subtilement, à nous interroger sur notre façon de consommer et de voyager.

Une agréable lecture servie par une très belle plume !

Hélène

Paru en mars 2018. Existe aussi au format numérique.

manuelantitourisme christinPetit manuel pour ne pas partir idiot en vacances !

Ce petit livre très critique pourrait heurter par son côté "donneur de leçons" et son manque (volontaire ?) de nuances... mais il s'avère aussi et surtout être un éclairage sur des données objectives liées au tourisme et une réflexion très intéressante et dérangeante pour nous, occidentaux, sur la standardisation et le productivisme du tourisme.

Que cherchons-nous, en vacances, qu'y trouvons-nous encore ? Quel prix cela a-t-il dans notre mode de vie ? Quel impact cela a -t-il pour le monde dans sa beauté et sa diversité ? Faut-il y renoncer ? Avouez que cela pourrait être difficilement imaginable...

Grégory

Paru en avril 2018. Existe aussi au format numérique.

ailefroide rochetteJean-Marc aime le dessin, la peinture, l'art... et la montagne ! Tombé amoureux des sommets depuis l’enfance, il ne vit que dans l’attente de ces moments d’alpinisme, de communion avec la nature, de sensations fortes et d’adrénaline qui le font vibrer. Adolescent écorché, en conflit perpétuel, Jean-Marc vivra des moments de grâce ou de bonheur simple dans la montagne, notamment dans le massif des Ecrins, à la Bérarde : avec des compagnons de grimpe, ou seul, il gravira falaises, voies, sommets, cherchant à aller toujours plus haut, toujours plus loin dans l'effort. A la recherche de la liberté. Mais la montagne est aussi un terrain dangereux, Jean-Marc l'apprendra bien assez tôt...

Ce roman graphique au dessin puissant est le reflet des émotions pures de cet adolescent, frissons et exaltation, face à la montagne et à ses versants les plus abrupts.

Récit initiatique et autobiographique, Ailefroide est une célébration de l’alpinisme, une ode à la montagne et une leçon de vie qui ne laisse pas indifférent.

Delphine

Paru en mars 2018.

altLe livre commence pendant les vacances d'été. Julia et Cassie ont douze ans, elles sont amies depuis toujours, aiment faire croire qu'elles sont sœurs grâce à leurs yeux bleus. Durant cet été, elles imaginent des jeux sophistiqués dans les lieux qu'elles explorent: une carrière à l'eau limpide, un asile psychiatrique abandonné, leur petite ville de l'Est américain... Mais à leur entrée au collège, les choses changent, les deux filles s'éloignent. Julia, la narratrice, poursuit une scolarité exemplaire et se débat dans un début d'adolescence. Cassie se fait quant à elle de nouveaux amis plus âgés, va à des fêtes pour fuir le climat orageux qui règne chez elle, où son nouveau beau-père tente d'exercer une autorité pour elle illégitime.

Trois années passent et Julia décortique avec nous cette séparation graduelle avec Cassie, l'éloignement subtil mais inéluctable, les liens qui se desserrent jusqu'à ce que, stupéfaite, elle ne soit plus capable de connaître avec certitude les pensées qui traversent son amie, tandis que celle-ci prend des risques de plus en plus grands dans une quête paradoxale de sécurité.

Claire Messud signe un roman réussi sur l'amitié, l'adolescence, sur la compréhension que l'on peut avoir (ou que l'on pense avoir) des autres et sur la séparation... un livre qui pousse à la réflexion ainsi qu'au souvenir de sa propre adolescence avec un arrière-goût de sombre nostalgie.

Hélène

Paru en avril 2018. Traduit de l'anglais (américain) par France Camus-Pinchon. Aussi disponible en livre numérique.