Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Une femme que j'aimais, Armel Job, Robert Laffont

unefemmequejaimaisClaude, jeune homme solitaire et un peu terne, rend visite tous les samedis à sa tante Adrienne. Elle est veuve, plus âgée que lui mais incarne à ses yeux la beauté et le charme féminin dont tout homme peut rêver. Un samedi, il la découvre morte. Or elle voulait lui confier un secret, ce qu’il avait refusé. Claude se lance alors dans une enquête qui va lui dévoiler des secrets familiaux, des non-dits, des amours et des jalousies, et la vie d’une femme qui n’a pas toujours eu le choix. Comme dans la plupart de ses romans, Armel Job nous enchante par ses descriptions claires et hautes en couleurs des lieux et décors wallons et aussi des traits psychologiques de ses différents personnages. Et comme tou­jours, son style est tantôt poétique, tantôt corrosif mais toujours clair et précis.

Isabelle