Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Être à distance, Carla Guelfenbein, Actes Sud

guelfenbeinetreadistanceVera Sigall, romancière à l'aura puissante, 83 ans, fait une chute qui la laisse inconsciente. Son ami et voisin Daniel, qui a plusieurs décennies de moins et avait construit avec elle une complicité solide et particulière, veille à son chevet à l'hôpital. Ce qui va mettre sur son chemin la toute jeune Emilia, étudiante fascinée par l'oeuvre de Sigall et atteinte d'un mal étrange : elle ne supporte aucun contact physique. Ensemble, ils vont découvrir l'histoire de Vera mais aussi celle du poète Horacio Infante, son illustre contemporain, et ce qui les lie tous les deux.

Ce livre est empreint d'une grande poésie dans sa façon d'observer le désir, l'envie, l'écriture, les créateurs, la filiation aussi. Qu'il s'agisse de la passion empreinte de rivalité qui lie Horacio à Vera, de l'étrange relation platonique d'Emilia avec son fiancé resté en France, de la curieuse rencontre de Daniel avec Emilia, de la déliquescence du couple que Daniel forme avec Gracia, la romancière suit le fil du désir avec une curiosité d'entomologiste et une belle plume. Elle accompagne aussi ses personnages en proie aux affres et bonheurs de la création, qu'il s'agisse de trouver le mot juste, de trouver de la reconnaissance ou encore de faire aboutir le plan d'un bâtiment rêvé (pour Daniel l'architecte).

La fin nous offre une révélation vers laquelle tout converge. Un très beau roman.

Natacha 

Paru en janvier 2017, traduit de l'espagnol (Chili) par Claude Bleton. Existe aussi en format numérique.