Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Le coeur converti, Stefan Hertmans, Gallimard

hertmans stefan couv le coeur convertiQuelques années après son roman Guerre et térébenthine, nous retrouvons avec un grand plaisir la plume de l'écrivain flamand Stefan Hertmans, dans le très beau roman Le cœur converti, traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin.

Le livre s'ouvre à Monieux, dans le Vaucluse, où l'auteur séjourne une partie de l'année. Ce petit village paisible et tranquille du sud de la France a été pendant le Moyen-Age le lieu d'un terrible pogrom. Intrigué par l'étrange histoire de l'endroit, Hertmans enquête et découvre l'histoire de la belle Vigdis, une jeune femme issue de la bourgeoisie catholique, qui, par amour, renonce à la vie confortable que sa famille pouvait lui offrir. Elle devient une fugitive, parcourt toute la France, se cache, se convertit, aime, enfante, reconstruit de nouvelles relations, et fuit encore et encore. 

L'auteur dresse aussi le portrait d'une époque assez méconnue, époque violente et sombre en Europe. Un temps où l'intolérance religieuse est de mise. Tout en étant très documenté, ce livre est pourtant un vrai roman, on vibre avec Vigdis et David, on fuit avec eux, on tremble que leurs poursuivants approchent d'un village où ils se sont réfugiés.

C'est à nouveau un grand roman que Stefan Hertmans nous propose ici. Il nous plonge dans une époque avec originalité car il nous raconte en parallèle l'histoire de ces deux amoureux en plein Moyen Age et l'histoire de sa propre enquête sur leurs traces à travers l'Europe (et jusqu'aux portes du Maghreb).

Par en août 2018. Traduit du néerlandais par Isabelle Rosselin.

Nous recevons l'auteur le mardi 27 novembre à 19h30.