Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

Journal d'une fille chien, Laura Jaffé, La ville brûle

journaldunefillechien jaffeRoman coup de poing, "Journal d'une fille chien" est un livre important. Nous sommes en 2038 et le monde s'est radicalisé : les personnes "non-conformes" sont systématiquement écartées de la société. C'est le cas de Josépha, jeune fille dont la pilosité sans borne la fait ressembler à un chien. Victime de moqueries, peu à peu délaissée par ses parents qui semblent ne plus assumer la différence, Josépha va finir par être internée avec d'autres enfants "non-conformes", mise au rebut de la société... et sera même intégrée à une émission de téléréalité dont elle sera la triste héroïne, bien malgré elle. Elle nouera des liens d'amitié avec ses nouveaux copains d'infortune, mais quel sera leur destin ?...

Pour écrire ce texte court et terrible, Laura Jaffé s'est inspirée du redoutable programme d'extermination des nazis, du destin tragique subis par les handicapés, les marginaux, les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale (un instructif dossier sur ce sujet clôt le livre). A la manière d'un "journal d'Anne Frank", Josépha nous raconte les petits gestes de la vie quotidienne, ses déceptions, ses peurs, mais aussi ses rencontres, l'amitié et l'amour. Personnage courageux, elle ne baisse pas les bras et est bien décidée à se battre pour défendre sa cause et celle de ses amis, "non-conformes". 

Récit glaçant, ce roman est aussi un plaidoyer pour la solidarité et l'amour. Il se lit d'une traite car on vibre pour Josépha, cette jeune fille attachante pleine de vie et d'humour malgré tout. 

A lire sans conteste.

Delphine

(A partir de 14 ans)

 

Caribou baby, Meg Rosoff, Rageot

cariboubaby rosofJess a 17 ans et vient d'accoucher d'un bébé... caribou ! Il est vrai que depuis quelques temps, certains humains ont donné naissance à des bébés du genre animal. Mais encore faut-il l'assumer, accepter la différence de son enfant, affronter les regards, et surtout, élever un cervidé qui va rapidement dépasser ses parents, en poids et taille. 

Non, nous ne sommes pas dans un scénario science-fiction mais bien dans un roman drôle et touchant, qui aborde l'air de rien des sujets de société importants : les parents adolescents, les enfants différents, l'amour maternel.

Meg Rosoff nous livre un texte très court servi par une plume incisive et loufoque, finement traduit par Clémentine Beauvais. 

Un roman vivifiant !

Delphine

(A partir de 14 ans)

 

La fille d'avril, Anne-Lise Heurtier, Casterman

lafilledavril heurtierCatherine a 15 ans quand elle découvre la sensation inédite de liberté quand elle court. Un jour, presque par hasard, ses jambes se mettent à courir quand elle rentre de l'école. Le vent souffle dans ses cheveux, son coeur bat la chamade, elle sent l'adrénaline traverser son corps. Et elle adore ça !

Oui, mais voilà, dans les années 1960, en France (comme ailleurs), quand on est une fille, on est réservée, calme, on se prépare à une vie rangée d'épouse, puis de mère. On ne se donne pas en public, on ne fait pas d'efforts physiques (comme il est laid de voir une fille transpirer, et puis, une fille n'a pas la force de courir). Et que penserait sa famille de cette passion ? Et ses copines de classe vont-elles se moquer d'elle ?

Catherine, tiraillée entre la nécessité de respecter les règles de son époque et le carcan social qui lui est imposé, et l'envie de se laisser porter par cette passion nouvelle, va cheminer, jusqu'à prendre une décision. Mais laquelle ?

Anne-Lise Heurtier nous plonge dans ces années-là, nous raconte l'histoire de cette Catherine, ses hésitations, sa fougue aussi. Qu'on a envie de la soutenir ! L'auteure nous ouvre aussi les yeux sur les interdits que peut imposer une société, et l'importance de s'émanciper... Ici, elle aborde la condition des femmes dans la France d'il y a 50 ans. Mais cela pourrait aussi concerner une autre époque (la nôtre comprise), d'autres personnes, d'autres questions de société. Et c'est évidemment important d'en parler. Un roman engagé à lire, pour découvrir comment on vivait il n'y a pas si longtemps, pour apprendre aussi à se poser des questions.

Delphine

(A partir de 13 ans)

 

Nos vies en mille morceaux, Hayley Long, Gallimard jeunesse

nosviesenmillemorceaux longHayley Long signe un texte beau et émouvant sur le deuil et la fratrie : Griff et Dylan, deux frères adolescents, ont perdu leur parents dans un accident de voiture. Le noyau familial explosé, à qui se rattacher, où s'installer et surtout, comment retrouver une paix intérieure ? Les frères sont accueillis par une cousine de leur maman, installée dans une petite bourgade tranquille au Pays Galles. Une contrée bien étrange pour des enfants qui ont pas mal bourlingué depuis leur naissance dans des villes plutôt cosmopolites, depuis Berlin jusqu'à New York, en passant par Shangai ou Barcelone. Dylan, l'aîné, veille sur son cadet, espérant que Griff parviendra à sortir de sa bulle d'isolement, à se reconstruire. Petit à petit. Au gré des rencontres... parfois étonnantes. Au rythme de la musique aussi, qui joue un vrai rôle dans la narration (une playlist accompagne le roman).

Tendresse, chaleur, sensibilité, humour : voici les qualités de ce roman qui nous tient en haleine du début à la fin, nous fait passer du rire aux larmes. Et nous surprend aussi... Belle découverte.

Delphine

(A partir de 13 ans)

Paru en 2017 en édition anglaise, le roman est paru en août 2018 dans sa version française. Existe aussi au format numérique. Le roman a déjà reçu plusieurs prix pour la littérature jeunesse.

 

La saga des marquises, Marie-Pierre Farkas et Muriel Bloch, Hélium

lasagadesmarquises farkasetblochCe roman est épicé, coloré, chaleureux, parfumé, musical... il fera appel à tous vos sens ! La jeune Eleonore grandit dans le Paris populaire des années 1860, animée par une seule passion : la musique.  Employée à l’atelier d’Adolphe Sax, elle tombe amoureuse d’un jazzman noir américain de passage à Paris, Jim, et de leur union, naîtra une fille : Carmel. Quand Eleonore embarque avec Carmel dix ans plus tard pour la Louisiane dans l’espoir de retrouver Jim, elle ne se doute pas qu’elle et sa fille deviendront les “Marquises of Paris”, figures emblématiques de la Nouvelle-Orléans, puis de New-York.

Une saga haute en couleurs et riche en émotions qui nous fait voyager de l’Europe à l’Amérique et nous fait vibrer pour ses deux héroïnes au caractère bien trempé. Un roman historique rythmé et réjouissant.

Delphine

(A partir de 14 ans)

 

 

Gingo, Sarah Cohen-Scali, Gulf Stream

gingo cohen-scaliNotre monde va-t-il devenir comme celui de Gingo ? Cela fait un peu peur… Deux cités s’opposent : la Bleue, déconnectée, pauvre et soumise à la Blanche, riche et technologiquement très avancée. Jade travaille dans la Blanche et vit dans la Bleue. Il lui est interdit d’avoir un enfant mais elle peut adopter. Elle accueille alors Gingo qu’elle va aimer et élever. Ce roman d’anticipation met en garde contre les dérives des avancées technologiques et scientifiques actuelles, interroge et ne laisse pas indifférent. Il est un peu glaçant mais incontestablement original. L’écriture est efficace et précise et Gingo un héros attachant, particulier et surprenant… jusqu’à la dernière ligne.

Isabelle

(A partir de 14 ans)

 

L'espoir sous nos semelles, Aurore Gomez, Magnard

lespoirsousnossemellesJuno s’inscrit au Trek du Pownal, une course dans des terres montagneuses et sauvages, dont le prix lui permettrait de sortir sa famille de la misère. Les jeunes y affrontent des dangers réels, les éléments naturels et les bêtes sauvages mais aussi les difficultés et douleurs de la marche et de l’effort. Les souffrances endurées ensemble rapprochent ces adolescents venus de milieux différents. Ou parfois les font s’affronter durement.

Un chouette roman d’aventure, de courage et d’amour. Pour lecteurs sportifs et n’ayant pas le vertige… et aussi pour tous les autres.

Isabelle

(A partir de 13-14 ans)

 

La combe aux loups, Lauren Wolk, L'école des loisirs, Médium

lacombeauxloupsNous sommes en 1943. Annabelle vit avec sa famille dans une ferme aux USA. Elle est insouciante et heureuse jusqu’à l’arrivée dans la petite ville de Betty, une fille qui n’a pas que de bonnes intentions. Annabelle va découvrir que l’on doit parfois agir contre son gré et ses convictions pour faire ce que l’on croit bien, comme protéger Toby, l’homme qui court la campagne pour fuir ses affreux souvenirs de guerre.

Très beau roman, rempli de suspense mais aussi de descriptions d’une vie simple et belle à la campagne.

Isabelle

(A partir de 12 ans)

 

Butter, Erin Lange, L'école des loisirs, Médium

butter langeButter est un adolescent atteint d'obésité morbide. Isolé au lycée, couvé par sa mère à la maison, il essaie tant bien que mal de mener une vie comme tout le monde. Mais il se rend bien compte que du haut de ses 192 kilos, il n'est pas tout à fait comme tout le monde... Une vie où il s'efface, ne se fait pas remarquer, presque désolé d'exister. Certes, il entretient une relation amoureuse via le web avec Anna, une fille de sa classe dont il est éperdument amoureux, mais il se cache derrière un pseudonyme. Certes, son prof de musique essaie de l'intégrer à l'école et dans son groupe de jazz, mais il n'est pas question pour Butter de jouer du saxophone en public, bien qu'il soit un musicien virtuose. Ecoeuré d'inspirer de l'indifférence, voire du dégoût, il annonce sur son blog, sur un coup de tête et aussi par défi personnel, qu'il mangera son dernier repas le soir du réveillon... Un repas où il mangera tant qu'il finira par en mourir. Sans trop savoir s'il aura vraiment le coeur et le courage de mettre fin à ses jours. La nouvelle fait rapidement le tour du lycée et Butter devient un peu héros malgré lui : tout le monde veut savoir si ce garçon aura le cran de relever ce terrible défi. Et Butter va nouer de nouvelles relations, étonnantes. Mais sont-elles sincères ?

Si le sujet est grave, ne le cachons pas, Erin Lange s'en sort très bien pour nous décrire avec une incroyable justesse les sentiments de Butter. Le lecteur est immergé dans la tête de Butter, partage ses émotions, ses peines et ses espoirs, tremble avec lui. Et sous les apparences, découvre une personnalité bien plus riche qu'il n'en laisse paraître.

Un texte nuancé, qui parle de cruauté et d'injustice mais aussi d'amour, d'amitié et de vie. Bref, un roman coup de poing très émouvant.

Delphine

(A partir de 14 ans)

Paru en avril 2018. Traduit de l'américain.

 

 

Le célèbre catalogue Walker & Dawn, Davide Morosinotto, L'école des loisirs, Médium

lecelebrecatalogue morosinottoComment devenir riche avec trois dollars ? Julie, Min, P'tit trois et Eddie, quatre gamins du bayou en Louisiane, nous racontent leur périple depuis qu'ils ont découvert trois dollars dans une boîte de conserve. Il faut dire qu'on est au début du siècle dernier et que ces trois dollars représentent une véritable fortune pour ces enfants. Ils décident d'utiliser ce pactole en commandant un revolver dans le célèbre catalogue de vente par correspondance Walker and Dawn, et quand ils reçoivent par erreur une vieille montre cassée à la place de l'arme à feu, ils décident de quitter le bayou pour rejoindre les entrepôts Walker and Dawn, à Chicago, à 1500 kilomètres de là... Et pour réclamer leur dû. 

Davide Morosinotto nous embarque dans une aventure à couper le souffle, à la suite de ses quatre personnages aussi différents qu'attachants, traversant les Etats-Unis du Sud au Nord, sur le fleuve Mississippi puis sur les rails des premiers chemins de fer. L'occasion de nous plonger dans l'ambiance colorée du début du XXe siècle et de découvrir les décors sauvages des grands espaces américains. Mais aussi de nous décrire certaines réalités sociales de l'époque (la misère d'une grande partie de la population, la couleur de peau et l'esclavage, le cynisme du monde des affaires, les conditions d'emprisonnement dégradantes, etc.) Malgré les embûches et les déconvenues, nos jeunes héros n'abandonneront pas et n'auront pas froid aux yeux. Ils feront aussi bien des rencontres inattendues avec des personnages hauts en couleurs au long de leur épopée aussi épique que rocambolesque. Jusqu'à leur arrivée dans la bouillonnante ville de Chicago où la fin du voyage leur réservera bien des surprises, laissant ce roman se terminer sur un dénouement fracassant. 

Ce roman pour jeunes adolescents, bien qu'assez long et dense (une brique de plus de 400 pages quand même !) est un vrai page turner : on ne s'ennuie pas une seconde ! Les illustrations, cartes et coupure de presses "d'époque" qui accompagnent le récit, contribuent à restituer cette ambiance si particulière qui lui confère un réel charme. Les personnages sont décrits avec subtilité, prennent tour à tour la parole et nous invitent à les accompagner dans leur aventure. On ne peut que saluer cet excellent roman qui nous rappelle (et l'assume !) les non moins excellentes aventures de Tom Sawyer et Huckleberry Finn d'un certain Mark Twain. Rien que ça ! Quel délice !

Delphine

(A partir de 12 ans)

Paru en février 2018. Traduit de l'italien par Marc Lesage.

 

La Brume en août, Robert Domes, La belle colère

alt
C'est l'histoire de Ernst, assassiné par les nazis à l'âge de 14 ans. Se basant sur un fait véridique, l'auteur retrace la courte vie de ce garçon embarqué malgré lui dans la tourmente des années 40-45. Après une petite enfance nomade et des placements successifs dans des maisons "de redressement", Ernst se retrouve dans un hôpital psychiatrique alors qu'il n'est absolument pas fou... juste un peu voleur.

Un récit poignant sur un de ces héros anonymes. Pour grands ados.

Isabelle

Paru en octobre 2017, traduit de l'allemand par Édith Noublanche.

 

L’aube sera grandiose, Anne-Laure Bondoux, Gallimard jeunesse

laubeseragrandiose bondouxDurant une nuit entière, Titania raconte à sa fille Nine son enfance, sa famille, son passé dont elle ne lui a jamais parlé. Elle est une excellente conteuse et le lecteur découvre les lourds secrets de cette étrange famille en même temps que Nine. Le récit est entrecoupé de petits chapitres notant les réactions de Nine au fur et à mesure de la découverte de ce passé qu’elle ne connaissait pas. Quand le jour arrive, Nine n’est plus la même… Anne-Laure Bondoux nous livre une fresque familiale pleine d’émotions et de nostalgie, un roman d’aventure et un roman de vie, rempli de poésie et de jolies illustrations réalisées par sa fille.

Isabelle

(A partir de 13 ans)

 

Dans la forêt de Hokkaido, Eric Pessan, L’école des loisirs, collection Médium

danslaforetdehokkaido pessanEn 2016, au Japon, des parents ont puni leur garçon insupportable en l’abandonnant quelques minutes dans un bois. A leur retour, l’enfant avait disparu. Il sera retrouvé sain et sauf six jours plus tard. A partir de ce fait divers, Eric Pessan nous offre un roman merveilleux, surprenant et passionnant, qui raconte une relation télépathique entre une jeune fille française et un petit garçon perdu dans une forêt du Japon. Pendant son sommeil, Julie vit dans le corps du garçon perdu, influence ses réactions et tente de le sauver. Plus le garçon faiblit, plus elle est accablée par une forte fièvre. L’auteur fait ressentir avec justesse l’atmosphère pesante et angoissante de la forêt, le désespoir du petit garçon et de Julie. Un roman court mais dense en émotions.

Isabelle

(A partir de 13 ans)

 

Les optimistes meurent en premier, Susin Nielsen, Hélium

lesoptimistesmeurentenpremier nielsenSa petite sœur est morte et Pétula se sent coupable. Elle en devient une névrosée obsédée par la sécurité. Tout peut arriver, surtout le pire, donc elle doit se protéger de tout. Alors, elle se rend à l’atelier d’art thérapie où elle rencontre des ados bousculés par la vie comme elle. Et puis il y a Jacob. Lui aussi a vécu un drame. Ensemble, ils vont avancer, avec humour, avec amour et… avec des chats. Des personnages en souffrance mais qui restent attentifs les uns aux autres, qui sont attachants. Un style léger, de l’humour, de l’émotion... Cela donne un tout beau roman.

Isabelle

(A partir de 14 ans)

 

Ne compte que sur les tiens, La Brigade de l’Ombre tome 3, Vincent Villeminot, Casterman

necomptequesurlestiens villeminotLe dernier épisode de la trilogie de La Brigade de l’Ombre, unité spéciale qui traque les goules, résultats de la métamorphose temporaire des humains en créatures maléfiques et tueuses, est une excellente suite et fin de l’histoire de la brigade, de ses membres et de la famille du commissaire Markowicz.

Pour ceux qui aiment les thrillers avec un zeste de fantastique, commencez par les deux premiers tomes (La prochaine fois, ce sera toi et Ne te fie à personne). Personnages atypiques, rythme enlevé, écriture précise, suspense garanti, cette série ravira les lecteurs.

Isabelle

(A partir de 15 ans)

 

Au bon moment, au bon endroit, cent ans de photos qui racontent le monde, Philippe Godard, Saltimbanque

aubonmoment goddardTrente-cinq photos illustrent autant d’événements qui ont marqué l’histoire du XXe siècle. Des clichés saisis au bon moment au bon endroit, accompagnés de textes explicatifs qui permettent de mettre en lumière les moments forts, les personnes clés, les évolutions et les combats du siècle dernier, dans tous les domaines. Une manière originale de revisiter un siècle d’histoire.

Delphine

(A partir de 12 ans)

 

Jusqu'ici, tout va bien, Gary D. Schmidt, L'école des loisirs, collection Médium

jusquicitoutvabien garydshmittCertains livres marquent à long terme. Je pense que ce roman fait partie de cette catégorie. Gary D. Schmidt, qui nous avait enchantés avec "La guerre des mercredis", nous offre une nouvelle fois avec "Jusqu'ici, tout va bien" un récit d'une justesse étonnante, qui touche les coeurs.

On y suit le parcours chaotique de Doug, adolescent un peu perdu dans une petite ville de l'état de New York, Marysville. On est en 1968, la guerre du Vietnam fait rage, Apollo 11 est sur le point d'alunir, Doug doit s'acclimater à une nouvelle vie depuis leur récent déménagement, dans une maison sordide baptisée "Le trou à rats". Entre un père cruel, une mère démunie, un frère démoniaque et un second happé par le Vietnam, on ne peut pas dire que la chance sourit à Doug. Mais c'est sans compter sur sa force tranquille, et l'aide bienveillante de quelques personnes de son entourage : le directeur de l'usine de son père qui va lui redonner confiance, Mme Windermere, prolifique dramaturge avec qui il nouera une complicité inattendue, le bibliothécaire qui va lui révéler ses dons incontestables en dessin, et surtout Lil, la fille de l'épicier, belle et bientôt amoureuse. Doug parviendra-t-il à trouver ses marques et à s'épanouir, aussi bien dans le dessin que dans la vraie vie, malgré les embûches ?

Voici un récit initiatique particulièrement touchant qui nous fait aimer ce Doug avec passion, le temps d'une année scolaire, et nous fait passer du rire aux larmes avec un naturel étonnant. Un énorme coup de coeur à ne pas manquer !

Delphine

(A partir de 14 ans)

Paru en octobre 2017. 

 

Ma dernière chance s'appelle Billy D., Erin Lange, L'école des loisirs

madernierechancesappelle langeDane est sur le point de se faire renvoyer du lycée : bagarreur invétéré, il ne peut s'empêcher d'user de ses poings, surtout quand ils le démangent... Quand il rencontre Billy D., un nouveau voisin atteint de trisomie, le contact passe bien entre les deux ados. Ils font la route ensemble tous les jours jusqu'au lycée, se découvrent petit à petit. Ils ont un point commun qui les rapproche : ils vivent tous les deux seuls avec leurs mamans, et leurs pères ont disparu de leurs vies.

Dane propose un marché à Billy D., en accord avec le proviseur du lycée : il accepte de protéger Billy D., en échange, le proviseur sera plus clément. Mais au-delà de ce contrat, des liens d'amitié vont rapidement se nouer aussi entre ces deux garçons pourtant si différents : Dane est renfermé et bagarreur, Billy D. est doux et spontané. Billy D. demande à Dane de l'aider à retrouver son père, grâce à un énigmatique atlas des Etats-Unis que ce dernier lui a donné avant de disparaître. Commence alors une longue quête, faite de doutes et d'espoirs. Une quête qui les mènera sur les routes des Etats-Unis.

Voici un roman d'amitié fort et touchant, une histoire lumineuse qui éclaire une description plutôt sombre d'une certaine Amérique. Celles des familles en difficulté : mères célibataires qui ont du mal à nouer les deux bouts, pères aux abonnés absents, climat de violence latent dans les rues et au lycée... Avec justesse, Erin Lange tisse les liens entre les personnages et nous donne à vivre histoire d'amitié vraiment émouvante.

Très belle découverte !

(A partir de 14 ans)

Delphine

Paru en juin 2017.

 

Magnetic Island, Fabrice Colin, Albin Michel, collection litt"

magneticisland colinThriller psychologique haletant, Magnetic Island est aussi un roman social qui tente de dresser le portrait d'une famille bien mal en point. Cyan, 16 ans, vit dans une villa de luxe en Australie, avec son père, célèbre réalisateur aux abonnés absents, son grand-père qui multiplie les jeunes conquêtes, et sa soeur Divine, 18 ans. Sa mère a quitté son père des années plus tôt et a disparu de la circulation. Bref, en pleine crise identitaire, Cyan essaie de garder la tête hors de l'eau, mais se console régulièrement dans l'alcool. Quand Divine disparaît, Cyan s'inquiète, alerte sa famille dispersée et tente de mener son enquête. Car Cyan est volontaire et ne compte pas baisser les bras face à ce nouveau coup du sort : sa soeur jumelle a déjà disparu des années plus tôt et il n'est pas question pour lui que l'histoire se répète. Dans ce moment difficile, les langues vont se délier, des secrets surgir du passé, intimement liés à l'histoire de sa famille... Cyan parviendra-t-il à retrouver sa/ses soeur(s) ? Et retrouvera-t-il une forme de paix intérieure ?

Fabrice Colin mène de main de maître ce récit palpitant, nous tient en haleine, et nous décrit avec beaucoup de justesse les relations compliquées, les recoins intimes de cette famille en décomposition. Si l'ambiance n'est pas joyeuse, le roman se clôt ceci dit sur une touche d'optimisme et nous invite à plonger dans l'esprit de ce jeune homme très courageux auquel on ne peut que s'attacher. 

Delphine

(A partir de 14 ans)

 

Le groupe, Jean-Philippe Blondel, Actes Sud junior

blondelgroupeDeux profs de lycée se lancent le défi de proposer un atelier d'écriture facultatif aux élèves de terminale (eh oui, nous sommes en France : traduisons par "des élèves de rhéto", plus ou moins !)

Par le biais de la fiction et des jeux d'écriture, chacun, élève ou prof, en viendra à se livrer plus qu'il ne l'imaginait, et à nouer des liens particuliers au sein de ce huis-clos qui agit comme une marmite émotionnelle, identitaire, existentielle.

L'auteur ancre aussi son propos dans notre époque agitée, dans laquelle les projections d'avenir des adolescents peuvent se montrer sombres et inquiètes.

De beaux personnages d'adolescents bientôt adultes. Pour les jeunes lecteurs, le livre peut éveiller l'envie d'écrire, l'envie d'exister pour soi-même et l'audace de franchir le pas vers l'autre. Pour les enseignants, de quoi donner l'envie de tenter l'expérience de l'atelier d'écriture.

(A partir de 13 ans)

Paru en mars 2017. Existe aussi en format numérique.

Natacha

 

 

Les porteurs 1, Matt, C. Kueva, Thierry Magnier

kuevaporteursCe roman de science-fiction, le premier volet d'une trilogie, bouscule nos points de vue sur l'adolescence et sur ce que c'est que devenir une femme, devenir un homme : c'est passionnant et malin, et c'est aussi un bon scénario qui captive le lecteur !

Matt, Gaëlle, Flo et leurs copains vivent dans un monde où on choisit soi-même, à 16 ans, si l'on deviendra homme ou femme. Il y a ceux qui voient clair, ceux qui préféreraient ne pas avoir le choix...et ceux qui, porteurs d'une particularité génétique, n'ont pas le choix.

Le tout dans une société prospère, mais où ceux qui gouvernent semblent avoir des choses à cacher...

Suspense, amour, identité : ce sont quelques ingrédients de ce bon roman dont on attend la suite avec impatience.

Natacha

(A partir de 14 ans)

Paru en avril 2017.

 

Sauveur et Fils, la trilogie, Marie-Aude Murail, Ecole des Loisirs

sauveur1sauveur2Marie-Aude Murail nous enchante depuis plusieurs décennies. Elle y parvient toujours avec autant d'éclat, et en se tenant minutieusement informée des modes de vies des enfants et adolescents d'aujourd'hui.

Sauveur et Fils est une trilogie dont la première saison est parue en avril 2016, la seconde en novembre et la troisième ce 1er mars 2017 : pas le temps de reprendre notre souffle de lecteurs et c'est heureux, car après la lecture des deux premiers opus, on salivait déjà dans la perspective de l'arrivée du troisième !

Venons-en au fait et sans nuance : ce livre est merveilleux.

Sauveur, c'est un psy. Il reçoit des adolescents, des adultes, des parents. Il a lui-même un fils de 9 ans, Lazare, curieux des histoires des patients de son père et puis surtout ...de la sienne. Sauveur, papa tendre et imparfait, accueille avec finesse et intelligence les jeunes patients vidéophages, auto-mutilés, suicidaires. Chacun d'eux nous touche au coeur.

Ne disons pas trop de l'histoire et retenons le talent incroyable de l'auteure : celui de nous tenir en haleine, d'abord. Je mets quiconque au défi d'interrompre sa lecture une fois qu'elle a débuté : effet plaquette de chocolat garanti, sans la culpabilité ni les lourdeurs d'estomac qui s'ensuivent ! Celui ensuite de prendre les jeunes au sérieux, de déjouer les stéréotypes, d'user d'humour avec justesse, de nous émouvoir.

Merci Marie-Aude Murail, merci et bravo.

(A partir de 10 ans.)

Natacha

Mars 2017

sauveur3

 

Lucky Losers, Laurent Malot, Albin Michel, collection litt'

lucky losers malotQuand Sean débarque de son Londres natal pour s'installer dans la tranquille ville bretonne de Douarnenez, rien ne le prédestinait au parcours incroyable qui l'y attendait... Sean a dix-sept ans, partage son temps entre son père anglais, en mal du pays et de travail, et sa mère fraîchement recasée avec un nouvel homme. Le jeune homme arbore le look bristish, un air désinvolte, aime la guitare, et ne cherche pas vraiment à se faire remarquer, juste à se faire quelques amis dans sa nouvelle vie : il rencontre Kevin, Antoine et Rémy, des gentils losers pas vraiment populaires au lycée, avec lesquels il forme rapidement une bande soudée qui se serre les coudes dans leur vie plutôt monotone. Jusqu'au jour où une partie des élèves de l'Institut Balzac, école privée réservée aux nantis de la région, se voient contraints de frayer avec les élèves du Lycée Saint-Hilaire à plus forte mixité sociale. Les deux mondes vont d'abord garder leurs distances, entre indifférence et rivalité, mais quand Sean tente de se rapprocher de Camille, une des filles de la haute bourgeoisie locale, dont il tombe fou amoureux, la tension va monter et Sean va se retrouver la cible de Quentin, Hubert et Jacques-Etienne, trois élèves crâneurs de l'institut Balzac. Et c'est là que tout bascule : dans un élan fougueux, Sean décide qu'il en marre de se faire marcher sur les pieds et propose aux trois prétentieux de Balzac de les mettre au défi avec ses copains sur trois épreuves sportives où ceux-là excellent : équitation, aviron et natation. Bref, un défi complètement fou, puisqu'ils n'ont aucune chance et qu'ils risquent de se ridiculiser. Mais c'est sans compter sur la force de caractère insoupçonnée de Sean, son charisme et ses idéaux qui feront de lui un excellent coach mais surtout un symbole de lutte sociale qu'on surnommera bientôt "Le Che". Et les quelques semaines qui suivront seront tout sauf un long fleuve tranquille à Douardenez : Sean a enflammé les consciences et donné du courage à toute une ville qui en a bien besoin en cette période de conflits sociaux et de fermeture d'usines.

Ce roman se lit avec plaisir :  il a beaucoup de charme, on s'attache à ses (anti-)héros et principalement à Sean, personnage extrêmement sympathique qui se voit jouer un rôle capital un peu malgré lui, mais avec beaucoup de conviction et de sincérité. Un texte vrai, drôle, qui fait réfléchir sur notre société et qui se savoure comme une comédie sociale à l'anglaise vraiment réussie !

Delphine

Janvier 2017

 

Le collège des éplucheurs de citrouilles, Laure Deslandes, Ecole des Loisirs

deslandescollegeeplucheursUn collège hors du temps : pas de wifi, des cours d'estonien, grimper aux arbres au cours de gym, manger bio à la cantine... Des jeunes y sont envoyés en internat pour prendre des distances avec leur vie difficile et être "recadrés".

Elliot en fait partie. Il s'y trouve à l'abri, rencontre Péline qui le fascine, ainsi que les jeunes du village.

Mais son ancienne vie et ses problèmes le rattrapent ! Va-t-il réussir à s'en sortir ?

Amusant, haletant.

Dès 12-13 ans.

Isabelle

 

Chaque soir à 11 heures, Malika Ferdjoukh, Flammarion Jeunesse

chaquesoira11h ferdjoukh newWilla vit entre ses parents séparés, qui l'aiment et qu'elle aime, joue du saxo (qu'elle appelle Flannagan), fait la fête avec Fran sa meilleure amie, flamboyante et extravertie, et a un amoureux, le beau et riche Lago. Ses copains et copines sont nombreux à l'école. La vie est sympa. Puis elle rencontre Edern le mystérieux, son attachante petite sœur Marni, sa drôle de famille, dans leur vieille et sombre maison. Alors commencent les mystères et les interrogations, d'autant que quelqu'un cherche visiblement à attenter à sa vie. 

Un roman plein de suspense pour lecteurs à partir de 12 ans.

Isabelle

Octobre 2016

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 4