Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   



De fringues, de musique et de mecs, Viv Albertine, 10/18

vivalbertine defringuesdemusiqueetdemecsViv Albertine fut la guitariste des Slits, l'un des premiers groupes entièrement féminins de la vague punk à la fin des années 1970. Dans ces mémoires, elle décrit son enfance dans le Londres des années 60, son adolescence rebelle et immergée entièrement dans la musique, et surtout son intégration au sein des Slits, un des groupes les plus révolutionnaires de son temps. Au fil des pages, Albertine conte avec une abrupte sincérité ce qu'était la scène punk londonienne à cette époque, son amitié avec certaines de ses figures de proue désormais légendaires (Mick Jones des Clash et Sid Vicious des Sex Pistols, entre autres), et offre surtout un regard débarrassé de tout romantisme a posteriori sur le mouvement.

Toutefois, l'auteure ne s'en tient pas uniquement à cette époque rock'n'roll. Elle raconte aussi l'après: la trentaine désœuvrée après la rupture du groupe et la mort prématurée de plusieurs de ses amis, le mariage, la FIV et la vie rangée qui s'en sont suivis puis, enfin, le retour de la création et de la musique dans sa vie, à l'âge de cinquante ans. C'est là ce qui fait la force de ce témoignage et qui le différencie des autres "comptes-rendus de la décennie punk": il nous montre que la vie continue après le tourbillon et que l'on peut rester artiste sans la brûler par les deux bouts.

Un beau témoignage, honnête et résolument féministe!

Hélène

Paru en juin 2017 chez Buchet Chastel, en poche en mars 2018. Traduit par Anatole Muchnik. Aussi disponible en version numérique.

 

Visages de Scampia - Les justes de Gomorra, Davide Cerullo, Gallimard

visagesdescampia davidecerullo gallimardNé en 1974, Davide Cerrullo a grandi dans le quartier des "Vele" de Scampia, au nord de Naples. À treize ans, il tombe dans l’engrenage de la Camorra, la mafia napolitaine rendue tristement célèbre par Gomorra, le roman et la série télévisée de Roberto Saviano. En prison, il découvre l'histoire d'un autre David, et puis la poésie et Pier Paolo Pasolini. Dès ce moment, il n'aura de cesse de vouloir réparer sa vie, en tentant d'en sauver d'autres ou, du moins, à montrer qu'une autre voie est possible à tous ces jeunes que l'espoir a déserté.

Dans ce très bel ouvrage, il nous donne à voir ces enfants et l'environnement dans lequel ils évoluent : Dans ces photos, j'essaie aussi de "rêver" ces enfants et de les arracher à l'obscurité qui voudrait les aspirer. Parce que parfois, les mots manquent et qu'une image est plus porteuse de sens, parce que montrer ces photos, c'est aussi défendre son travail en rue, et pointer l'urgence de ne pas davantage cloisonner et enfermer ces jeunes dans un ghetto dont ils ne pourraient (devraient?) jamais sortir. On tourne les pages et on se prend ces regards en pleine figure, ces visages graves d'enfants qui ont déjà oublié qui ils sont, qui grandissent trop vite et qui, devenus adultes, sont restés coincés dans le jeu violent, hésitant entre les deux seuls rôles possibles qu'il a connus, à la fois la victime et le bourreau. La force de ces images, dure et douces à la fois, réside incontestablement dans la relation de confiance qui lie ces jeunes à Davide, la sincérité avec laquelle il capte ces jeux et ces postures plus tout-à-fait innocentes, la bonté de son geste photographique. L'émotion est au rendez-vous et on ne peut qu'espérer que d'autres adultes suivront le chemin proposé par Davide et accompagneront ces jeunes dans la construction d'une vie meilleure.

Catherine D.

Paru en mai 2018.

Ce livre, augmenté de textes d'Erri De Luca, de Christian Bobin et d'Ernest-Pignon Ernest, sera présenté lors de la rencontre avec Davide Cerullo le mercredi 20 février 2019.

 

Nosotros, Simon Vansteenwinckel, Yellow Now / Angles vifs

nosotros simonvansteenwinckel

Dans les jardins humains
Qui ornent toute la terre
J’ai l’intention de faire un bouquet
D’amour et de complaisance

Ce livre de voyage et de photographies est un cadeau et c’est Simon Vansteenwinckel, son épouse Carolina et leurs trois filles qui nous l’offrent. Au départ, il y a cette proposition de Simon à Carolina de partir un an à la découverte de ce pays, le Chili, dont elle est originaire et qu’elle a quitté à l’âge de deux ans, avec ses parents et ses soeurs. Elle y est retournée à dix-huit ans et encore huit ans plus tard, pour rencontrer sa famille. Alors quand Simon lui propose ce voyage, elle dit oui et tout le monde débarque là-bas début septembre 2014. Que dire de ces images qui jamais ne sombrent dans le cliché de voyage en famille, mais qui au contraire, contiennent un souffle et diffusent une émotion palpable à celui qui les contemple? Est-ce la magie de l’argentique aussi qui imprègne ces photos noir et blanc et de ce grain mat si particulier? Le sujet, ces paysages et ces êtres humains, cette histoire de famille qui retourne à ses racines et les regards, l’immensité et les mouvements de vie que nous renvoient ces images nous font monter les larmes au bord des yeux... Ces mêmes larmes que Carolina ne peut retenir lorsqu’elle survole la Cordillère ?
Le langage des images est universel, et ce magnifique ouvrage en est une superbe illustration !

Catherine D.

Paru en août 2018.

 

100 courts chefs d’oeuvre, Montal & Natias, La Table Ronde | La petite vermillon

100courtschefsdoeuvre montalnapiasVoici un petit livre de poche qui a le don de nous donner envie de (re)découvrir des textes courts, écrits par les plus grands ! Jean-Pierre Montal & Jean-Christophe Natias se sont mis au défi de sélectionner 100 courts (max. 150 pages) chefs d’oeuvre (grands et petits) dans toute l’histoire littéraire et de commenter leur choix. Chaque fiche est ainsi introduite par cinq petites informations courtes et générales sur le livre : Où, quand, comment lire ce livre; sa date de publication; la maison d’édition; le nombre de pages; un conseil pour la lecture suivante. Se côtoient dans cette belle sélection Joyce Carol Oates, Gabriel Garcia Marquez, Don DeLillo, Georges Bataille, Gustave Flaubert, Léon Tolstoï ou encore Valery Larbaud avec Femina Márquez, par exemple, pour l’info “A lire quand tout vous tombe des mains.” Excellent !

Catherine D.

Paru en novembre 2018.

 

L’art de la lecture, Livres et lecteurs dans l’art de Pompéi à nos jours, Collectif, Phaidon

lartetlalecture phaidonLes éditions Phaidon ont le don de publier des livres aussi précieux par le fonds que par la forme. C’est le cas de ce bel ouvrage, aux dimensions modestes mais au contenu dense et à l’iconographie de qualité.

Ce livre met en lumière comment les artistes ont représenté le livre et la lecture à travers le temps : 300 oeuvres artistiques de tous les âges, dessins, peintures, sculptures, gravures, photographies, sont reproduites et organisées par paires, chaque image étant le double symbolique de celle présentée en vis-à-vis, certaines accompagnées de citations. On y découvre avec émerveillement des enfants, des femmes, des hommes de tous les temps, captivés par la lecture, des décors de bibliothèques soigneusement ordonnées ou dans un désordre indescriptible, des scènes de lecture en chambre ou à la campagne, des livres enluminés ou des vieux grimoires. Le livre y est objet mais aussi personnage à part entière de l'oeuvre artistique. 

Un livre qu’on ne se lasse pas de feuilleter. Pour les amoureux du livre et de l’art. 

Delphine

Paru en juin 2018.

 

Comment peindre abstrait ?, une explication simple, méthode Sailer / Mose, Allia

commentpeindreabstrait moseEdité en 1958 en Allemagne, ce petit guide pratique fraîchement réédité par les éditions Allia, a pour ambition de libérer l’ivresse créatrice de tous les artistes qui sommeillent en nous, (surtout si nous n’avons aucune aptitude artistique).

Sur le ton de la farce, à la manière d’un Marabout flash des années 1950, les auteurs nous proposent dans ce livre vintage illustré de nous initier à de nombreuses techniques de peinture abstraite, aussi absurdes qu’inventives : lancer de poissons rouges trempés dans la couleur, peinture propulsée à l’aide d’un ventilateur, coups de marteau sur des tubes de peinture, bébé jetant sa nourriture sur le support… le lecteur se délectera de ces propositions hyper créatives !

Petit joyau d’humour décalé dont la lecture est jubilatoire, ce livre jette un pavé dans la mare et nous fait réfléchir aux formes de l’art et à sa commercialisation. Un livre clin d’œil à offrir à tous les amateurs d’art. 

Delphine

Paru en octobre 2018.

 

Street Art et Graffiti, Claire Champenois, Edition du Layeur

streeetartetgraffiti clairechampenoisArtistes d’exception en France, le ton est donné. Il sera question, dans ce lourd volume, d’aborder le travail artistique d’une trentaine de street artistes confirmés, hommes et femmes, qui ont participé activement à l’élaboration de cet ouvrage. C 215, L’Atlas, Mademoiselle Maurice, Mesnager, Speedy Graphito, Tetar, pour n’en citer que quelques-uns, ont répondu présents et leurs oeuvres se déploient sur quelques pages, l’occasion de rappeler d’où ils viennent et qui ils sont. Le temps d’une conversation qui retrace leur parcours, nous sommes au plus proche de ces artistes dont on peut découvrir les traces au détour des rues françaises et internationales.

Catherine D.

Paru en novembre 2018.

 

Rouge : Architecture Monochrome, Stella Paul, Phaidon

rougearchitecturemonochrome stellapaulUn doigt de rouge est plus rouge qu'un seau entier - Henri Matisse

Rouge... Cette couleur a autant de significations que de nuances, elle véhicule autant d'émotions qu'elle suscite des réactions, elle interpelle, rassure, indique un danger et a cette puissance métaphorique qui se retrouve à travers les cent-cinquante édifices proposés dans cet ouvrage magnifique. Avec pour seul critère de sélection l'esthétique de la couleur rouge, nous voyageons de par le monde à la découverte de bâtiments impressionnants, de musées, installations artistiques, maisons de campagne, temples, théâtres, écoles et usines, signés Lina Bo Bardi, Steven Holl, Frank Gehry, Tadao Ando, Jean Nouvel et Philippe Johnson, pour n'en citer que quelques-uns. Le tout est joliment illustré de photographies qui valorisent au mieux ces ouvrages, et parsemé de citations d'écrivains, stylistes, cinéastes, peintres, poètes, créateurs de mode, artistes. Une réussite !

Catherine D.

Paru en novembre 2018.

 

Cultissime ! , Guillaume Evin, Dunod

cultissime guillauleevinSous-titré De Casablanca à Kill Bill, pourquoi ces films nous ont tant marqués, Cultissime ! propose à l’amateur ou cinéphile averti une anthologie de 70 films que son auteur, Guillaume Evin, a eu « la faiblesse de considérer comme “cultes”». Car, qu’est-ce qu’un film culte ? Un film qui marque une génération, un blockbuster comme un nanar, un film qu’on aime dans son entièreté, un film original, décalé, inclassable, un film qui a sa petite musique particulière, un film qui éveille toujours la même émotion, même après plusieurs visions... Alors, entre Drive, Psychose, La Dolce Vita, Casablanca, C’est arrivé près de chez vous, A bout de souffle, Pulp Fiction et bien d’autres, quels sont vos films cultes? Chaque film est recontextualisé et décrypté, et l’envie est bien tentante de tous les regarder à nouveau !

Catherine D.

Paru en novembre 2018.

 

Les premiers voyageurs photographes 1850-1914, Olivier Loiseaux & Gilles Fumey, Glénat, La Société de géographie, BnF Editions

lespremiersvoyageursphotographes olivierloiseauxLa Société de Géographie, créée en 1821 à Paris, a récolté d’immenses collections de photographies, réalisées lors des premiers voyages d’explorateurs partis à la découverte du vaste monde, dans des contrées encore inconnues. L’ouvrage présente ici ces premières images, réalisées selon différents procédés comme les tirages albuminés, négatifs sur verre, positifs de projection, cyanotypes, et qui témoignent toutes du travail de documentation entrepris par le voyageur photographe. Ces photographies sont non seulement chargées d’histoire, mais également porteuses d’idéologies, comme le souligne très justement Olivier Loiseaux, conservateur en chef du département des Cartes et Plans de la BnF, où il est en charge des collections de la Société de Géographie. Ces photographies nous rappellent le temps lointain où les rues de Buenos Aires étaient désertes, où le Spinx n’était pas encore désensablé, où les esclaves étaient encore enchaînés et où, parfois, l’ethnologue se transformait en colon dominant. Ce superbe ouvrage essentiel pour tout amateur d’histoire de la photographie nous rappelle que la photographie est un “outil de déchiffrement et de mémoire du monde”.

Pour les passionnés, sachez que depuis 1997, la BnF numérise cet important fonds de plus de 145 000 photographies, disponibles sur les sites Gallica et Gallica intra muros. Et pour aller plus loin, n'hésitez pas à vous plonger dans le magnifique roman graphique Etunwan, qui met en scène une expédition scientifique chargée de faire le relevé cartographique de la région des Montagnes Rocheuses en 1867 et dont le photographe, Joseph Wallace, va revenir bouleversé...

Catherine D.

Paru en octobre 2018.

 

Ma vie en morceaux, Dominique Ané, Flammarion

mavieenmorceaux dominiqueaneDominique A se dévoile et nous révèle des instants de sa vie d’homme et d’artiste, dans cette biographie tout en intimité et en chansons... Un pur moment de bonheur, et l’on se surprend à chantonner Le courage des oiseaux, En surface (duo avec Etienne Daho) ou encore Eléor. Beau !

Catherine D.

Paru en octobre 2018. Existe aussi au format numérique.

 

Peindre la nuit, sous la dir. De Jean-Marie Gallais, Centre Pompidou-Metz

peindrelanuit jeanmariegallaisLe Centre Pompidou-Metz nous convie à une balade nocturne au sein de l’exposition ouverte et généreuse, Peindre la nuit (exposition à voir jusqu’au 15 avril 2019). Le catalogue édité pour l’occasion offre une vision romantique de la nuit, grâce aux oeuvres d’artistes des 20e et 21e siècles, comme, pour n’en citer que quelques-uns, René Magritte, Edward Hopper, Van Gogh, Marcel Duchamp, Paul Klee, Eugène Bennett, Henri Michaux, Caspar David Friedrich, Anselm Kiefer, Francis Bacon... Superbe !

Catherine D.

Paru en octobre 2018.

 

Kenzo Takada, Kazuko Masui & Chihiro Masui, Chêne

kenzotakada cheneCe sont 40 années de créations originales qui sont retracées ici, sous la forme de plus de 300 dessins originaux, de lettres manuscrites, de témoignages de sa proche collaboratrice, de photographies, le tout puisé dans les archives personnelles de la maison Kenzo. Arrivé à Paris à l’aube de l’année 1965 et âgé de moins de 25 ans, le jeune japonais va très vite s’imprégner de l’ambiance parisienne et créer sa première boutique en mars 1970. Ce sera le premier défilé du couturier qui va à contre-courant des codes du milieu : le ton est joyeux, les mannequins rient, la place est aux couleurs et aux vêtements amples. Un style est né, le style Kenzo qui révolutionne la mode et casse les conventions en proposant une collection ethnique, colorée, nomade qui perdure encore aujourd’hui !

Catherine D.

Paru en novembre 2018

 

Couleurs et motifs dans l'art textile, Collectif, Pyramid

couleursetmotifsdanslarttextile pyramidVoici un ouvrage magnifique qui ravira les créateurs de tous horizons, tant la diversité des palettes de couleurs proposées est riche et variée. Présentés selon un ordre chronologique qui nous emporte du 15e siècle aux années 2000, les 115 textiles et papiers peints présentés ont été sélectionnés davantage pour leur beauté (subjective, il est vrai) que pour la représentativité de leur époque. Nous voyageons de France en Turquie, en passant par l’Angleterre, le Pérou et le Japon, et découvrons les différentes modes de décoration d’intérieur, qui ne cessent d’inspirer les artistes encore aujourd’hui. Chaque détail de textile est accompagné d’une grille de couleurs et peut être visionné dans son entièreté sur le site du musée londonien Victoria & Albert Museum. Inspirant !

Catherine D.

Paru en octobre 2018.

 

Anagrammes à quatre mains, Karol Beffa et Jacques Perry-Salkow, illustrations de Jean-François Martin, Actes Sud

anagrammesa4mains karolbeffaUne histoire vagabonde des musiciens et de leurs oeuvres Ce petit opus plaira aussi bien aux amateurs de musique qu’à ceux de jeux de langage, tant il est plaisant de découvrir ces anagrammes et les histoires qui les accompagnent ! On y croise Debussy, Beethoven, Bach, Chopin, Satie, Maria Callas, le tango et la valse, mais aussi les Beatles, Portishead, La Compagnie Créole, Alice au pays des merveilles, Beaudelaire, Gainsbourg, René Magritte, Charles Trenet, Alice Cooper et bien d’autres. Un exemple pour la route ? The Beatles devient The best ale, et on vous explique même pourquoi !

Catherine D.

Paru en novembre 2018. Existe aussi au format numérique.

 

Parce que... , Sophie Calle, Xavier Barral

parceque sophiecalleParce que quoi d'autre après plus rien?

Sophie Calle dédie ce magnifique ouvrage au photographe Denis Roche, disparu en 2015, à l’origine de cette nouvelle proposition artistique. Déclic, c’est le bruit réalisé par l’appareil photo à l’instant de la prise de vue, c’est exactement le temps de ce déclic que les photographies de Denis Roche ont pu être vues par le public d’une exposition à Arles en 1985... Sophie Calle reprend l’idée et nous offre trente-deux instantanés de sa vie, accompagnés d’un texte bref, qui se dévoilent entre deux feuillets et que nous pouvons décider de regarder avant ou après avoir lu le texte dont le sens éclaire ou non l’image. Subtil, drôle et beau !

Catherine D.

Paru en octobre 2018.

 

Le diable trouve à faire, James Baldwin, Capricci

lediabletrouveafaire jamesbaldwin capricciJames Baldwin nous propose une lecture personnelle des films qu’il a découverts étant encore un enfant, en compagnie d’une jeune enseignante blanche, et puis plus tard, tandis qu'il est invité à écrire le scénario du film de Alex Haley et Malcom X L’autobiographie de Malcom X, scénario qui n’a pas abouti... C’est surtout l’occasion de découvrir le gouffre qui sépare le monde représenté à et par Hollywood et son propre monde, et de mieux comprendre la naissance d’une identité et d’un écrivain noir vivant au sein d’une société profondément ancrée dans une vision manichéenne de la vie. James Baldwin revient sur des films comme Naissance d’une nation, Lawrence d’Arabie, L’Exorciste, ou encore J’irai cracher sur vos tombes, et développe un regard acéré sur les fantasmes, illusions et préjugés véhiculés dans ces oeuvres qui ont marqué sa vie. Brillant !

Catherine D.

Paru en septembre 2018, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Pauline Soulat. Existe aussi au format numérique.

 

Eléni ou Personne, Rhéa Galinaki, Cambourakis

eleni-ou-personne rheagalanakisIl s'agit de la biographie romancée et poétique de la première femme peintre grecque, Eléni Altamura-Boukoura (1821-1900). Nous partons sur les traces de cette artiste sauvage, libre et fascinante, qui n'hésitait pas à voler les restes de bougies du pensionnat pour enfreindre l'interdit et peindre durant la nuit, ou encore à se travestir en homme pour intégrer les académies des Beaux-Arts de Rome, Naples et Florence, alors réservées aux seuls hommes. Elle pourra ainsi y assouvir sa passion pour la peinture, tout apprendre de cet art qui la prend tout entière et tomber éperdument amoureuse de celui qui la convertira au catholicisme pour pouvoir l'épouser, qui lui donnera trois enfants et l'abandonnera dix ans plus tard... De retour dans sa maison natale, elle sombre dans la mélancolie, brûle ses tableaux, entreprend de se raconter et tombe dans l'oubli collectif. C'est aussi, à travers le destin méconnu de cette artiste brillante, tout un pan de la culture grecque et de ses mythes qui nous est dévoilé, tout le long de ce 19e siècle européen jalonné de bouleversements politiques majeurs. On remercie chaleureusement les éditions Cambourakis de traduire en français ce roman important de l'auteure grecque Rhéa Galinaki !

Catherine D.

Paru en août 2018, traduit du grec par René Bouchet.

 

Le Coeur - Frida Kahlo à Paris, Marc Petitjean, Arléa

lecoeur marcpetitjeanUn voyage méconnu réalisé par Frida Khalo à Paris, en 1939. Frida Khalo n'a pas encore acquis la notoriété qu'on lui connaît aujourd'hui, mais elle est invitée à montrer quelques oeuvres dans le cadre d'une exposition initiée par les surréalistes français, dont André Breton évidemment, mais aussi Pablo Picasso, Dora Maar et quelques autres. Elle rencontre Michel Petitjean, le père du narrateur, avec lequel elle va vivre une brève mais intense et passionnée relation amoureuse, au point de lui offrir en guise de cadeau d'adieu "Le Coeur", tableau sublime, intime et énigmatique. Marc Petitjean cherche à comprendre la force de cette relation et évoque tout en doucuer le quotidien parisien de cette artiste engagée, à la veille d'une guerre dévastatrice. Lumineux!

Catherine D.

Paru en août 2018.

 

 

Traverser les murs, Marina Abramovic, Fayard

traverserlesmurs marinaabramovic 2017Lire ces Mémoires, c'est aller à la rencontre de cette grande figure de l'art contemporain qu'est Marina Abramovic, une femme qui a traversé la seconde moitié du XXème siècle et le début du XXIème comme un éclair fulgurant, en laissant une empreinte indélébile et profonde autant auprès de son entourage qu'auprès de ses admirateurs. A 70 ans, Marina Abramovic s'est sentie suffisamment sereine pour revenir sur son parcours et à la lecture de cet ouvrage, on ne peut s'empêcher de penser que non, la vie n'est pas un long fleuve tranquille, et que oui, la vie peut être un roman, une saga à rebondissements. Au-delà de sa vie amoureuse, intense et passionnelle, qui fut étroitement liée à sa vie artistique - notamment avec Ulay, son double quasi gémellaire, c'est l'occasion de découvrir une époque, celle de l'Europe des années d'après-guerre, et plus particulièrement de la Yougoslavie communiste, et un éveil à la performance artistique des années 60-70-80. C'est un destin de femme forte, née de parents patriotes mais mal aimée par sa mère, en attente de reconnaissance quasi permanente, et puis, l'art qui la hante et qui la poussera à expérimenter et à repousser les limites de son corps à travers ses performances-spectacles. Une ode à la douleur, la souffrance, à l'amour aussi sans lequel rien de tout cela ne serait arrivé, et puis c'est l'histoire d'un éveil à la spiritualité qui la conduira à l'isolement, au silence, une autre façon de tester son corps et son âme, avant d'en faire le terreau de sa méthode de préparation à la performance.

Marine Abramovic est incontestablement une grande artiste, une figure incontournable de la culture underground, qui a révolutionné l'art de la performance et qui se livre ici dans un récit sans concession et non dénoué d'humour.

Catherine D.

Paru en octobre 2017. Existe aussi en format numérique.

 

Just Kids, Patti Smith, Gallimard

justkids smithEn 2010, Gallimard publiait en français les mémoires de jeunesse de Patti Smith. Elle y racontait ses premières années à New York et, surtout, son amitié avec Robert Mapplethorpe. Ce superbe texte est ici accompagné de photos et d’œuvres des deux artistes, qui nous plongent dans l’atmosphère si particulière du Chelsea Hotel, et du New York bohème des années 1970.

Une vrai bonne idée que cette belle édition, proposée juste à temps pour les fêtes de fin d'année!

Hélène

Paru en octobre 2017.

 

Carambolages, Olivier Salon & Philippe Mouchès, Cambourakis

carambolages cambourakisOlivier Salon et Philippe Mouchès s’amusent à mélanger, combiner, provoquer des collusions, des collisions entre des oeuvres picturales de différentes époques.... des « carambolages ». Philippe Mouchès manipule les images, créant de nouveaux tableaux, aux contrastes saisissants. Et Olivier Salon les commente de sa plume vive, tisse un récit au ton burlesque et parfois irrévérencieux. Vivifiant.

Delphine

Paru en novembre 2017.

 

La fabrique du son, Terry Burrows, Textuel

lafabriqueduson terryburrows oct2017Voici un superbe livre qui ravira autant les professionnels que les amateurs de techniques sonores et d'histoire du son sous toutes ses formes! Agrémenté de magnifiques images, photographies d'époque, reproductions de plans techniques, ce livre a pour ambition de retracer un siècle de découvertes technologiques dans le domaine de l'enregistrement sonore. Au début, il y a eu Thomas Edison et son phonographe; à la fin, il y a la dématérialisation du son. Et entre les deux, quatre révolutions (acoustique, électrique, magnétique et numérique) se sont succédées et ont transformé progressivement notre manière de consommer la musique, tout en élargissant plus encore l'imagination des artistes qui se sont emparé de ces nouveaux outils sonores. Un beau livre, richement illustré, à offrir sans hésitation!

Catherine D.

Paru en octobre 2017.

 

Cinéma de minuit 40 ans – 2000 films, Patrick Brion, éditions SW Télémaque

cinemademinuit patrickbrion oct2017Quelle belle idée que celle des éditions Télémaque d’avoir proposé à Patric Brion de revenir sur les 40 premières années de cette émisson mythique pour tous les amoureux du 7ème art, le Cinéma de minuit, diffusé –toujours actuellement- sur la chaîne de télévision française France 3. C’est l’occasion de présenter la genèse de ce ciné-club qui démarre en mars 1976, avec comme précepte la diffusion de films muets et d’oeuvres en version originale, comme c’est le cas pour le premier cycle consacré à Greta Garbo par exemple. C’est ainsi 2000 films qui sont présentés chronologiquement, dont certains ont pu, grâce au Cinéma de minuit, être sauvés de l’oubli dans lequel ils étaient plongé! Petit plaisir supplémentaire : un encart sonore accompagne l’ouvrage, diffusant la reconnaissable musique du générique composée par Francis Lai.

Catherine D.

Paru en octobre 2017.

 

Mute, le label indépendant depuis 1978 → demain, Terry Burrows, E/P/A

mute terryburrow nov2017Créé en 1978, le label Mute Records n’a cessé de se renouveler au fil des décennies, jusqu’à se lancer aujourd’hui dans la fabrication de synthés miniatures. Son créateur, Daniel Miller, revisite pour notre plus grand plaisir d’amateur de musique électronique, près de 40 ans de l’histoire créative de son label, où les plus grands noms de groupes alternatifs se sont succédé, comme Depeche Mode, Erasure, Goldfrapp, Nick Cave & The Bad Seeds, Moby, Plastikman, Richard Hawley ou encore Kraftwerk avec les rééditions de leurs premiers albums, pour n’en citer que quelques-uns. C’est toute l’histoire du label farouchement indépendant qui est retracée sans détour dans cet ouvrage très complet, foisonnant d’images d’archives jamais publiées auparavant.

Indispensable pour tout fan de musique électronique et de pop synthétique!

Catherine D.

Paru en novembre 2017.

 

Nordic Noir, Sébastien Van Malleghem, Albert Frère Editions

nordicnoir sebastienvanmalleghem aout2017Comme mû par un besoin de reprendre son souffle ou de pousser un cri, Sébastien Van Malleghem nous transporte cette fois dans les pays nordiques, de l’Islande au Danemark, en passant par la Finlande, la Laponie et la Suède. Il en revient avec des images somptueuses, d’une beauté à couper le souffle, qu’elles montrent à voir l’immensité des plaines sauvages et froides ou l’intimité d’une jeune fille à la peau nue... Travail plus poétique, plus personnel peut-être aussi, Nordic Noir sort Sébastien Van Malleghem de la veine “photo-journalisme” dans laquelle il nous avait plongés avec ses précédents ouvrages, mais avec une force égale, un happement auquel il est difficile de résister... Sublime!

Catherine D.

Paru en août 2017.

 

Sottsass, Philippe Thomé, Phaidon

sottsassphaidon aout2018Ce livre magnifique présente de façon quasi exhaustive le travail monumental réalisé pendant près de 70 ans par Ettore Sottsass, ingénieux et brillant architecte et designer né en Autriche d’un père italien et d’une mère autrichienne. L’ensemble de ses différents travaux en photographie, design industriel, céramique, bijouterie, mobilier divers, architecture, etc., est illustré par de nombreuses photographies, images, fac-similés de dessins de l’artiste, et présenté selon un découpage qui suit chronologiquement les grandes période de sa vie créative, en regard de ses multiples collaborations et expositions à travers le monde.

Un must pour tout amateur de design et de belles idées créatives !

Catherine D.

Paru en août 2017.

 

Non Dits, Jean-François Flamey, Yellow Now

nondits jfflamey oct2017Jean-François Flamey est autodidacte, il aime questionner l'image, ses images, et créer ainsi de nouvelles interprétations, de nouvelles histoires, de nouveaux regards. Son travail photographique est le résultat de prises de vue brutes, en numérique ou argentique (il affectionne les Polaroid), sans retouches ou au contraire soumises à des manipulations diverses : imprimées une première fois, plongées dans des bains de produits mordants ou des colorants, collées sur des papiers glanés de ci de là, mises en culture au fond d’une cave humide ou à même la rue au gré du temps qui passe et de celui qu’il fait… Le résultat est ensuite (re)photographié ou scanné avant d’être imprimé à nouveau, offrant ainsi une autre lecture de l'image initiale. Ici, la photographie est désacralisée et la matière parle autant que la représentation de son contenu. Non Dits, sa première et remarquable monographie, par la qualité d'impression et le choix des images, exprime à merveille l'univers particulier et fantasmagorique de Jean-François Flamey, révélant les ratages et les dérapages des images qui permettent au lecteur de laisser l'imaginaire faire son oeuvre et de réinventer sa propre lecture photographique.

Catherine D.

Paru en septembre 2017.

 

Marshall - Le mur du son, Nick Harper, Hachette

altQuel est le titre d'album le plus long de tous les temps? Quelle profession exerçait Mick Jagger avant que les Rolling Stones ne décollent? Comment Jack White prépare-t-il son guacamole? Quelles chansons rock sont les plus diffusées aux enterrements? Quel était le premier nom de scène des Red Hot Chili Peppers?

Si ces questions vous ont un jour taraudé, Marshall (du nom des fameux amplis) en a compilé les réponses dans un super petit livre sorti en février dernier. "Le mur du son" alterne anecdotes historiques, portraits de rockers aimant jouer fort et détails plus techniques sur le son, le tout présenté de façon très attrayante. Un must pour les fans de rock'n'roll!

Hélène

Marshall - Le mur du son. Recueil de vérités musicales essentielles et disparates, paru en février 2017 chez Hachette, €16,85

 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2