Librairie Papyrus

"A travers les feuilles d'un bon livre, on pourra entendre un écho qui ressemble au bruit des forêts." Henry David Thoreau

   

A Chacun Sa Part De Gateau

Retour

Auteur : Pavel

€ 20,00
Prix donné à titre indicatif, et susceptible de modification de la part de l'éditeur
Publié le 03-10-2018
Type de reliure : Livre
Publié par Editions Do
N° EAN : 9791095434115

Acheter le livre en magasin

En stock

Notice de l'éditeur

La carrière d'Ota Pavel comme reporter sportif a commencé grâce à son ami l'écrivain Arnošt Lustig. Il a travaillé à la radio tchécoslovaque (1949-1956), puis à la radio Stadion (1956-1957) et enfin au magazine Le Soldat Tchécoslovaque (1957-1966). Son ambition de dépasser les contraintes du journalisme et du reportage pour aller vers une écriture plus créative date du début des années 60. C'est d'ailleurs à la fin de ces années-là qu'il commence à délaisser le sport, devenu essentiellement, pour la plupart, démonstration et manifestation d'une fierté et d'une identité nationales. D'où son désintérêt pour les courses et les concours, et son attrait pour les vestiaires et les foyers où les anciens héros sont redevenus des individus de chair et d'os. Avec ce livre justement, dont la conception a lieu presque en même temps que Comment j'ai rencontré les poissons, il voulait dire au revoir à son travail de journaliste. Mais, s'il choisit de raconter des histoires du monde du sport, s'il s'intéresse aux destins de champions d'hier et d'aujourd'hui, il ne les montre pas seulement du point de vue des coulisses de grandes compétitions, mais aussi de celui de leur vie privée. Et s'il se souvient d'un certain nombre d'athlètes qui n'ont pas toujours été célèbres - certains d'entre eux étaient même complètement inconnus, d'autres furent fameux puis oubliés - toutes et tous ont mérité que l'on écrive à leur sujet. Ota Pavel fait de ces hommes et de ces femmes - aviateur, footballeur, pongiste, cycliste, gymnaste, hockeyeur, canoéiste - des portraits sensibles et littéraires, s'attachant moins au succès qu'au labeur, aux commencements difficiles, aux obstacles, aux défaites, et à la vanité de la gloire.